HOCKEY-SUR-GLACE : Bordeaux reprend les devants

0
304
CIT Dessaint

Une fois n’est pas coutume, la rencontre de ce soir entre Boxers et Gothiques à de nouveau été très serrée, les deux équipes se rendant coup pour coup, mais les Bordelais s’imposant finalement 2-1; score sur lequel ils mènent désormais la série.

1er tiers  : Amiens craque d’entrée

Bordeaux rentre vite dans le match et si Buysse s’interpose après 5 secondes, il doit s’incliner dans la foulée sur un tir de Moisand dévié par Johnston (0’12 : 1-0). Quelques instants plus tard, Poudrier rejoint la prison, pour un surnombre amiénois (3’08). Bordeaux est pénalisé quelques instants plus tard pour surnombre également et Johnston se retrouve lui aussi la prison (4’53). À 5 contre 4 pour 1’46, les Amiénois se créent alors une superbe occasion, lorsque Bélisle est trouvé en retrait par Suire, mais son tir qui filait en lucarne est superbement stoppé par Fouquerel.

Les occasions franches sont picardes, et lors d’un 2 contre 1, Suire trouve Da Costa dans le slot, mais son tir est alors stoppé par un arrêt réflexe magnifique de Fouquerel (7’55), qui s’interpose à nouveau sur un bon tir de Giroux quelques instants plus tard (10’01). Buysse doit lui aussi réaliser deux bons arrêts (11′, 11’35), mais entre-temps, Maïa était parvenu à trouver Edwards dans le slot, dont le shoot n’avait pas trouvé le cadre malgré une position idéale (11’15).

C’est ensuite aux Boxers de se créer une énorme occasion, après une perte de palet picarde sur la ligne centrale, mais Buysse réalise alors un arrêt magnifique pour gagner son face à face avec Barbero (13’09). Sur un contre bordelais, le portier picard doit encore s’interposer au quart d’heure de jeu (15’58).

En fin de tiers, Desrosiers écope de 2min pour faire trébucher (19’20), mais malgré un dernier tir dangereux de Giroux sur la cage de Fouquerel, c’est sur ce score de 1-0 que les deux équipes rentrent aux vestiaires. Grâce à un but précoce, les Boxers font la course en tête après 20 premières minutes de très bonnes qualité, entre deux équipes à nouveau très proches l’une de l’autre.

2ème tiers  : Les Gothiques accélèrent

En supériorité pour 1’40 dans ce début de deuxième acte, les Gothiques ne parviennent pas à se montrer dangereux, hormis sur un tir de Bault bien stoppé par Fouquerel (20’28). Les occasions qui suivent sont picardes, mais Fouquerel reste toujours aussi impérial, tout comme Buysse, qui réalise lui un arrêt magnifique tout en souplesse face à un Bordelais (25’30).

Les esprits s’échauffent ensuite après la projection contre la bande de Loizeau sur Suire (26’18). Loizeau écopant de 2+10 à cette occasion tout comme Plouffe venu protéger son coéquipier. Moisand rejoint lui aussi la prison bordelaise (2+10 : 27’07), laissant les Amiénois en supériorité, puis en double supériorité lorsque Rambelo se fait pénaliser à son tour (28’42). Malgré 23 secondes à 5 contre 3, les Gothiques ne parviennent pas à trouver la faille. En sortie de prison, Hughesman est même tout proche de faire le break, mais Buysse gagne alors son face à face (29’10).

Joey West, auteur de l’égalisation amiénoise ce soir.

Malgré plusieurs pénalités consécutives bordelaises, et quelques instants passés en double-supériorité, Amiens n’est pas parvenu à revenir au score. Pour autant, la domination est picarde après la demi-heure de jeu, même si les tirs amiénois ne parviennent toujours pas à tromper l’excellent Fouquerel, qui s’interpose à nouveau sur un bon tir de de Trabucco proche de la cage (35′). Bélisle parvient ensuite à trouver Poudrier dans l’espace, qui perd alors son face à face avec le portier bordelais (35’39).

Les pénalités continuent de pleuvoir (2min pour Trabucco et Gallet 35’39), et la bonne période picarde va être récompensée. En effet, West gagne la mise en jeu qui suit la double-pénalité, Narbonne hérite alors du palet, et parvient à le glisser dans le slot pour West qui s’y reprend alors à deux fois pour tromper enfin Fouquerel (35’45 : 1-1). Poudrier écope ensuite de 2min (37’02), mais Bordeaux à 4 contre 3, puis à 5 contre 4, après le retour de Trabucco et Gallet, ne parvient pas à tromper la solide défense samarienne.

Une défense qui doit encore resserrer le rang lorsqu’Anderson écope lui aussi de 2min en fin de tiers (39’34). Dans un deuxième acte haché par les pénalités, les Gothiques ont clairement dominé après la demi-heure de jeu, revenant logiquement au score dans cette partie grâce à West.

3ème tiers : Cruel patin…

En infériorité pour 1’34 en ce début de troisième tiers, les Picards résistent bien, mais vont finalement craquer sur un coup du sort à 9 secondes de la fin du powerplay bordelais. En effet, après un shoot de Hughesman, le palet dévié par Buysse, rebondit sur le patin de Guillemain et finit sa course au fond des filets picards (41’25 : 2-1).

Les Boxers tentent ensuite de creuser l’écart, mettant alors une grosse pression sur la cage amiénoise, sans pour autant tromper la vigilance de Buysse. Après un début de tiers compliqué, les Gothiques reprennent le cours du match, et Halley à 2 reprises sollicite Fouquerel, sans parvenir à le battre (47’10, 48’01). Boxers et Gothiques se répondent ensuite au niveau des tirs, avant que les Girondins ne se retrouvent en double-supériorité, lorsque Romand et Anderson écopent de 2min sur la même action (52’14). La défense picarde se montre alors héroïque à 3 contre 5 durant deux minutes, laissant ainsi les Amiénois dans le match.

Mais les minutes s’égrainent ensuite en faveur des Bordelais, les Picards ne parvenant plus à créer le danger face à une grosse défense bordelaise. Bélisle parvient tout de même à envoyer un gros shoot (57′), stoppé par Fouquerel. À une minute du terme, les Gothiques sont à 6 contre 5 sur la glace, en cage vide, et un tir de Poudrier vient alors trouvé le patin gauche de l’inévitable Fouquerel (59’15). Halley écopera finalement de 2min (59’32), mettant fin aux espoirs picards dans ce match 3.

Comme prévue, c’est une nouvelle rencontre très intense et serrée que se sont livrés Girondins et Picards, mais grâce à un but un peu chanceux de Hughesman (dévié du patin par Guillemain au fond des filets), les Boxers reprennent la tête dans cette série (2-1).

Bordeaux – Amiens : 2-1 [(1-0)(0-1)(1-0)]

Buts pour Bordeaux : Johnston assist Moisand, Lessard 0’12; Hughesman en sup 41’25;

Buts pour Amiens : West assist Narbonne 35’46;

Quentin Ducrocq

Crédits photos Reynald Valleron gazettesports

PATRICK DERASPE : « Les titres donnent des souvenirs inoubliables ! »




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.