ROLLER-HOCKEY : Les Écureuils d’Amiens ont perdu la tête

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Battus pour la première fois de la saison (7-8), les Écureuils se sont vus détrônés de leur première place par leurs bourreaux du soir, les Rapaces de Reims. Des Rapaces qui ont fait la course en tête durant toute la rencontre.

Amiens limite la casse

Dès les premières secondes les Rémois se montrent plus entreprenants face à des locaux trop tendres et peut-être surpris. Il ne faut en effet qu’un peu plus d’une minute aux visiteurs pour ouvrir le score (0-1 2′). Cueillis à froid, les Amiénois prennent le contrôle du palet pour tenter de revenir. Mais les Rapaces, qui ont décidé d’aller chercher les Écureuils hauts dans leur camp, perturbent grandement ces derniers dans la relance. Néanmoins, c’est sur une récupération haute de Clément Crignier qui sert Renaud Crignier qu’Amiens égalise (1-1 10′), avant de sombrer.

En effet, en six minutes les Picards encaissent trois buts et voient les Rapaces s’envoler tant au score que dans le jeu. Par deux fois en moins de deux minutes tout d’abord les Rémois punissent les locaux avec deux contres éclairs (1-3 14′). Des contres qui peuvent faire regretter aux Écureuils leurs occasions manquées, et leur inefficacité défensive. C’est ensuite en infériorité que ces derniers voient Reims prendre logiquement le large  (1-4 18′). On se demande même alors si l’on ne se dirige pas vers une correction pour Amiens.

Heureusement les Samariens limitent les dégâts et réduisent l’écart, une nouvelle fois grâce à Renaud Crignier servi par Clément, avant de rentrer aux vestiaires (2-4 20′). Toujours au contact, les Écureuils n’ont pas dit leur dernier mot.

À la poursuite des Rapaces

Lancés à la poursuite des Rapaces, les Amiénois reviennent de la pause avec de bien meilleures intentions. Ils profitent d’abord d’une première supériorité pour revenir à un but de leur adversaire (3-4 30′), mais sont vite refroidis par l’excellente frappe de Lallement dans la lucarne de Dumeige (3-5 33′). Cependant, loin de baisser les bras, les Picards appuient sur l’accélérateur et parviennent enfin à revenir au score grâce à Petit puis Clément Crignier (5-5 37′).

Malheureusement la joie n’est une nouvelle fois que de courte durée puisque dans la foulée Bannier se jette au sol pour pousser un palet auparavant détourné par Dumeige au fond des filets (5-6 38′). Puis malgré une supériorité qui permet à Petit d’égaliser (6-6 41′), les Rapaces, bien plus efficaces que leurs homologues amiénois, vont reprendre le large. Un missile du milieu de terrain et un nouveau contre foudroyant viennent en effet mettre un coup massue derrière la tête des Écureuils (6-8 44′).

Les Amiénois jettent alors leurs dernières forces dans la bataille. Marcos réduit l’écart à cinq minutes du terme (7-8 45′), puis Mille, malheureux, voit sa frappe détournée par les montants. Agacés et nerveux, les Écureuils ne parviennent pas à revenir et terminent même la rencontre en infériorité.

Tombés sur meilleur et surtout plus constant qu’eux, les Écureuils d’Amiens se voient relégués à la quatrième place de la poule A de N1 avant leur déplacement à Maison Laffite.

Esteban Nomine

Crédit photo : Coralie Sombret – GazetteSports

Amiens – Reims : 7-8 (2-4)

4ème journée de Nationale 1

Samedi 27 octobre, 18h30, Gymnase La Veillère

Écureuils d’Amiens : Lecuelle J. (g.), Dumeige (g.), Vacossin, Foure, Grossemy, Marcos, Crignier R., Petit, Lecuelle A., Detaille, Crignier C., Guyart, Defrance A., Mille, Defrance P., Bacquet

Buteurs : Crignier R. (10′, 20′), Bacquet (30′), Petit (34′, 41′), Crignier C. (37′), Marcos (46′) pour les Écureuils / Jupilat (2′), Germano (12′), Colas (14′), Dumont (18′), Lallement (33′), Bannier (38′), Muller (43′), Capitaine (44′) pour les Rapaces

A lire aussi >>

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.