FOOTBALL : L’AC Amiens a besoin d’un second souffle

Ⓒ Crédit photo : Reynald Valleron – GazetteSports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’AC Amiens a besoin d’un second souffle

Pour cette onzième journée, l’ACA recevra pour la cinquième fois de la saison. L’équipe de Viry-Châtillon occupe la sixième place au tableau (16 points) tandis que l’AC Amiens est juste derrière avec 14 points. Une victoire à domicile pourrait permettre à Amiens de dérober la place des Franciliens. Une précieuse place face à des Castelvirois qui ne comptent que deux défaites (quatre pour l’ACA).

Un nouvel adversaire coriace

« Viry-Châtillon est une équipe pénible à jouer parce qu’elle met beaucoup d’impact et a des joueurs athlétiques, précise Azouz Hamdane. C’est vraiment l’équipe parisienne par excellence. Ils se sentent forts parce qu’ils le sont sûrement mais aussi de leur retour des enfers de la saison dernière. » Le coach picard nous rappelle que l’an dernier, avant la trêve, cette équipe francilienne n’avait gagné qu’un seul match… et c’était contre l’ACA. Suite à cela, les Castelvirois avaient fait une puissante remontée en deuxième partie de saison et, s’il ne fallait compter que leurs quinze derniers matches, ils auraient fini premiers, avec une seule défaite. « Ils ont été énormes et si on rajoute ces quinze matches aux dix qui viennent d’être joués, ils n’ont dû perdre que deux ou trois fois ! C’est dire le profil d’équipe contre laquelle on va jouer demain, » insiste l’entraîneur de l’AC Amiens.

Composée de deux ou trois joueurs de talent, ce dernier sait que Viry-Châtillon peut faire la différence individuellement. « Tous les autres joueurs sont des guerriers, poursuit-il. Ils sont là pour mettre la pression sur l’adversaire. Ça va encore être un match très compliqué, » admet-il. Pourtant, son équipe est capable de réaliser de bonnes prestations face à des adversaires intimidants. « Si on n’est pas capable de mettre de la vitesse dans notre jeu, de la simplicité et du mouvement collectif, ça va être difficile pour nous. Quand on fait ça, nous sommes irrésistibles, par contre quand on ne le fait pas on est plus qu’une équipe lambda. J’espère qu’on sera plutôt sur le premier cas de figure ».

L’entraîneur picard fait notamment référence à la première mi-temps d’Arras. « Ils n’avaient pas touché le ballon », rappelle-t-il.

L’AC Amiens en alerte

Leur dernière victoire en championnat remonte au 30 septembre, face à Poissy. La semaine dernière, ayant échoué à poursuivre en coupe, l’AC Amiens a fait nul lors de son match amical contre Saint-Quentin (National 3). Lors de leur dernier match en championnat, les joueurs d’Azouz Hamdane parvenaient à arracher un nul (0-0) face aux seconds de leur groupe : Drancy. Cette équipe picarde, qui possède apparemment deux visages, a pourtant besoin plus que jamais de repartir sur des bases positives et constructives afin de poursuivre ce championnat aussi bien qu’elle ne l’avait commencé (trois victoires d’affilée).

La semaine dernière, une partie des joueurs était au repos. « Pour le coup, on a été en dessous de tout. Nous sommes la plus mauvaise attaque, donc c’est alertant. Il faut forcément bouger des choses. On va tenter des choses cette semaine. » Le coach se rend compte qu’il ne peut pas rester ainsi avec sept buts marqués en dix matches. « C’est juste impossible. On a travaillé des choses cette semaine, on verra bien si ça porte ses fruits ou non. »

Après une semaine chargée mais un effectif réduit, Azouz Hamdane donnera la priorité aux joueurs les mieux préparés. « Ceux qui sont à court de compétition seront soit sur le banc soit avec la réserve. »

Cinq matches avant la trêve

Après, une semaine « de repos », le calendrier de l’AC Amiens sera sans répit avant les fêtes. Les cinq samedis qui arrivent seront tous consacrés au championnat dont trois auront lieu à domicile. « Si les matches ne sont pas remis pour cause de mauvais temps, qui pourrait jouer sa partition, il reste cinq journées sans trou. » Et pour cause, à la demande de Reims, le dernier match du 20 décembre a été avancé au 2 décembre. « D’ici à la trêve, il reste cinq matches et donc quinze points à prendre. Il faut évidemment en prendre un maximum. »

À commencer, donc, par Viry-Châtillon ? Une équipe intéressante à jouer. « Ce championnat-là est intéressant, rectifie-t-il. Les clubs pros s’intéressent à ce championnat parce qu’il y a de bons joueurs, parce qu’il est difficile, relevé. En particulier le groupe du Nord ! Quand on se penche sur les équipes de CFA qui montent en National, elles tournent très bien. »

Camille MARSIGLIA

Crédit photo : Reynald Valleron – GazetteSports

AC Amiens – Viry-Châtillon

Samedi 18 novembre, 18h, Stade Jean Bouin

Arbitre : KORBAS GAETAN

AC Amiens : Composition à venir

Entraîneur : Azouz Hamdane

À lire aussi >>

FOOTBALL : L’AC Amiens tenu en échec

FOOTBALL : L’AC Amiens prend un bon point à Drancy

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.