FOOTBALL : L’AC Amiens prend un bon point à Drancy

Ⓒ Crédit photo : Reynald Valleron – GazetteSports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’AC Amiens prend un bon point à Drancy

En se déplaçant à Drancy, deuxième et seul invaincu de leur groupe, un nul s’avère être une bonne opération pour l’AC Amiens. Mettant fin à leur série de défaite tout championnat confondu, le point que les joueurs d’Azouz Hamdane prennent fut le fruit d’un match auquel ils ne s’attendaient pas.

Drancy : une équipe qui cache bien son jeu

En cette dixième journée de championnat, Drancy est toujours 2ème et compte cinq victoires pour autant de nuls. L’AC Amiens conserve aussi sa place avec quatre victoire, quatre défaites et deux nuls. « Je connais cette équipe et elle a eu le jeu qu’elle a habituellement, affirme Azouz Hamdane. La voyant à la seconde place du classement, je m’étais dit qu’ils avaient changé certaines choses. C’est ce que je m’attendais à voir. Mais non. Une chose est sûre : ils ne savent pas perdre. Quand tu ne perds pas et que tu gagnes de temps en temps, tu te retrouves vite là-haut. Un point à chaque match, ça va vite ».

Finalement confronté à une équipe pas tellement entreprenante, l’AC Amiens n’a plus qu’à se concentrer pour ne pas leur donner trois points bêtement. « J’avais surtout insisté sur notre manque de constance mentale illustrée par notre première et seconde mi-temps lors de la réception d’Arras, rappelle Azouz Hamdane suite à leur défaite de la semaine passée. À la mi-temps, je leur ai dit que c’était bien mais qu’il fallait continuer ainsi pendant cinquante autres minutes. Il fallait qu’ils soient au moins au niveau d’exigence des 45 premières. Ça a été le cas. Cette fois-ci on a vraiment joué deux mi-temps, ce qui est plutôt plaisant.« .

Reparti sur une composition d’équipe ressemblant plus à celle de début de saison, le coach est satisfait de ne pas avoir encaissé de but. « Il faut croire que certains joueurs sont plus aptes que d’autres à bien défendre et attaquer derrière« .

L’AC Amiens a su s’adapter et se corriger

Reconnaissant que s’il avait fallu désigner un vainqueur, cela aurait été Drancy, Azouz Hamdane souligne les qualités de leurs adversaires. « Ça a été un match très compliqué car c’est une équipe qui met énormément d’intensité dans sa course et d’agressivité (dans le bon sens) en impact. Ils ont un jeu assez direct. Ils nous ont mis la pression en jouant long sur notre défense. En fait, c’est une équipe usante au fil du match de par leur intensité et leur course. »

Si les Franciliens savent se montrer endurants, les Picards ont su s’adapter au jeu des locaux pour ne pas se faire piéger.

« Lorsqu’on est parvenu à passer au-dessus de leur première vague de pressing, on a eu des possibilités. Tactiquement, on a été plutôt bon, dans le combat. Lorsqu’on s’est trouvé en difficulté c’est quand leur deuxième ballon nous mettait dans l’embarras. Ils ont toujours su l’optimiser. Mais on a su le corriger et ça nous a amenés au bout du match de manière constante. Ils nous ont aussi embêtés avec leur milieu axial qui plongeait dans le dos de notre latéral, » se rappelle le coach. Mais une nouvelle fois, ses hommes ont su s’adapter grâce à leur défense centrale et la compensation de leur sentinelle.

Concentré et rigoureux dans leur placement, l’AC Amiens ne s’est ainsi jamais senti en grand danger dans un match où il n’y aura quasiment eu aucune occasion d’un côté ou de l’autre.

Deux semaines pour être prêt

Ayant pris la décision en accord avec le concerné de ne pas faire jouer Diawara, le coach et l’attaquant ont préféré ne pas prendre le risque de transformer son élongation en claquage. Quant à Isambart, suspendu la semaine dernière, il a joué avec la réserve mercredi contre Abbeville et a réalisé un bon match. Il était sur le banc à Drancy : « C’était un match un peu particulier, je ne suis pas sûr qu’il aurait été d’un grand secours. C’était un match de guerriers« .

« J’ai préféré ne pas faire jouer ces deux joueurs, avec à peu près le même profil. Pour ne pas nous mettre en difficulté et les mettre en difficulté en cas de score en notre défaveur,« 

Puisqu’ils furent éliminés de la coupe de France au sixième tour, l’ACA a deux semaine sans match en compétition. Mais hors de question de se reposer pour Azouz Hamdane. « On va en profiter pour travailler d’arrache-pied. On joue vendredi soir en match amical, à Saint-Quentin. Ça va être une semaine hard de travail. On verra pour quelques jours de repos en fin de semaine et on ré-attaquera mardi pour préparer la réception de Viry Châtillon« , conclut l’entraîneur faisant référence à une équipe qui n’a qu’un point de moins que la sienne.

Camille MARSIGLIA

Crédit photo : Reynald Valleron – GazetteSports

Drancy JA – AC Amiens : 0-0

Arbitre : Taleb Ahmed

Amiens AC : Adrien, Gningue – Bellaid (cap), Martinez, Milville, Villier, Youssoufa  – Boukhelifa, Matondo, Diallo, Tagaye, Chemin, Sagouti, Dilemfu – Zobiri

Entraîneur : Azouz Hamdane

À lire aussi >>

FOOTBALL : L’AC Amiens veut « casser cette spirale »

FOOTBALL : L’AC Amiens « n’a joué qu’une mi-temps »

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.