Malgré sa défaite, l’AMVB conserve sa place

Pour cette septième journée de championnat, marquant la fin de la phase aller, les Aigles essuient une défaite à Halluin (3-1). Avec quatre défaites pour trois victoires, les hommes d’Ali Nouaour parviennent malgré tout à conserver leur quatrième place, cruciale pour monter en play-off.

Le fameux souci des fins de set

L’AMVB avait pourtant bien démarré. Devant avec trois points d’avance au premier set, quelques joueurs adverses ayant joué à un haut niveau se dégageront du lot et déstabiliseront les Picards au point d’inverser la tendance et de l’emporter. « Ils étaient posés, calmes et nous derrière on a été fébrile quand il ne fallait pas, » explique Ali Nouaour.

on a un petit peu craqué

Même cas de figure au second set. « On s’est mis un coup de collier à la fin mais on n’a pas su en tirer l’avantage. » Menés de six points dans le troisième set, l’équipe d’Ali Nouaour ne s’avoue pas vaincue. « On retrouve notre volley, nos valeurs, on est combatif et on revient. » Ils passent ainsi devant (23-25) alors que l’équipe du Nord se voyait déjà gagner 3-0. Les Aigles fait à nouveau douter les Nordistes dans le quatrième set jusqu’à temps qu’ils retrouvent leur calme aux dépends d’Amiens. « À 20 partout, on a un petit peu craqué, avoue le coach. On a été puni par leur qualité de service et ça nous a coûté cher. »

« On a fait un beau match, estime l’entraîneur amiénois. Ce qui nous a manqué c’était de la rigueur en fin de set contrairement à Halluin qui n’a jamais rien lâché. Le match s’est joué sur des petits détails, sur des réceptions manquées ou choix de passe aux mauvais moments. »

Des ajustements nécessaires lors de la phase retour

Au niveau des rotations, Jean-Patrice Ndaki Mboulet n’étant revenu que le jour même du Cameroun, il ne se trouvait pas encore à 100% opérationnel. Même constat pour Peter Krizanovic qui a contracté une tendinite à l’épaule, l’handicapant en réception alors que Milad Al Jaf avait logiquement la tête ailleurs pour raisons personnelles.

Ali Nouaour compare ce déplacement à celui d’Épinal qu’il qualifiait alors de « combat ». « Maintenant que la phase retour démarre, j’aimerais que mon équipe fasse une performance contre celles du haut de tableau. Pour l’instant, on compte trois victoires contre les trois derniers. » 

Ayant trouvé ses joueurs quelque peu abattus en fin de match, le coach picard « Maintenant que Pat’ (Jean-Patrice Ndaki Mboulet) est revenu, on va remettre l’accent sur la musculation, c’est ce qui nous manquait parce que, pendant l’absence des Camourenais j’ai privilégié l’aspect volley pur« . En effet, séparé pendant plus d’un mois de trois de ses joueurs phares finalement revenus du Cameroun après leur qualification à la CAN, Ali Nouaour avait dû travailler les gammes avec le groupe restant pour ne pas que leur absence ne se fasse trop sentir. De nouveau au complet, les Amiénois vont pouvoir repartir sur des bases stables.

L’AMVB demeure quatrième

Dans leur malheur après la défaite, une bonne nouvelle est à signaler : la victoire surprenante de Beauvais (dernier au coup de sifflet) face au PUC (3-0). Une victoire qui permet à l’AMVB de conserver sa quatrième place, déterminante pour accéder aux play-offs.

« Deux matches nous attendent : l’un contre Bellaing, l’autre contre le PUC. Si ces deux matches se soldent par des victoires, à minimum de cinq points à récupérer, à 90% on sera dans les play-offs. Les matches retours commencent, on est bien obligé d’être dans les calculs, » concède Ali Nouaour.

Regrettant l’accueil peu chaleureux qui leur a été réservé, les Aigles ont hâte d’être au match retour. « Déjà à l’époque, avant que les Hauts-de-France ne soient d’actualité, les rencontres face à Halluin étaient des derbys. Cela dit, on se concentre évidemment sur la suite et peut-être que lors de cette réception, le match comptera pour du beurre, » envisage Ali Nouaour. En effet, pour le dernier match de la première phase du championnat, le coach espère que leur place en play-off sera assurée et que ses joueurs n’auront pas à batailler lors de la 14ème journée ou pire : jouer en sachant qu’ils iront aux play-downs.

Camille MARSIGLIA

Crédit photo : Roland Sauval – GazetteSports

VC Michelet Halluin – Amiens MVB : 3-1 (26-24, 27-25, 23-25, 25-22)

Samedi 18 novembre, 18h, salle Michel Bernard

Arbitres : ROGER DELDIQUE VIRGINIE, BERTHELOT MICKAEL

Amiens MVB : Quadrone, Mbutngam, Krizanovic, Al Jaf, Ndaki Mboulet, Hachemi, Carrat, Sali Hilé, Mocanu, Gendron, Lemere, Valdenaire

Entraîneur : Ali Nouaour

À lire aussi >>

VOLLEY-BALL : L’Amiens MVB doit poursuivre sa bonne période

Laisser un commentaire