Sixième journée de championnat pour l’Amiens Métropole Volley Ball. L’AMVB (5eme) recevait Strasbourg Volley Ball (7eme) et est parvenu à s’imposer.

Les Camerounais de nouveau absents

Appelés en sélection nationale du Cameroun, Ndaki Mboulet, Mbutngam et Sali Hilé devaient effectuer leur retour en championnat avec l’équipe picarde lors de ce match. Pourtant les trois joueurs étaient absents du groupe et ont donc manqué cette rencontre de championnat (la quatrième absence de suite en championnat). L’entraîneur amiénois avait néanmoins prévu l’éventualité de cette absence : « On les attendait cette semaine, ça ne s’est pas fait, j’ai préparé ce match sans les camerounais avec un plan de jeu qui a été globalement respecté. »

L’AMVB avait bien commencé mais se fait rattraper

Ne pas tomber dans la facilité était l’objectif pour les hommes d’Ali Nouaour. Opposés à l’avant-dernier, les Amiénois étaient favoris avant ce match même en l’absence des trois joueurs. Ils entrent bien dans ce premier set en montrant un très bon jeu offensif et solide défensivement. Malgré un réveil des Strasbourgeois, ce sont les locaux qui vont remporter ce premier set (25-22). Le coach amiénois se félicite de ces points marqués par ses joueurs : « Le plan de jeu a été respecté. On savait que leur libéro était moyen : on a beaucoup servi sur lui. Le numéro 1 n’est pas réceptionneur, on a servi sur lui aussi. Ça a été efficace. »

Si Amiens remporte le premier set, Strasbourg va réagir dans le début du deuxième et profiter des errances amiénoises. Les Alsaciens dominent alors et mènent les Picards de quatre points. Même si les joueurs d’Amiens parviennent à revenir au score et obtenir une balle de set, c’est Strasbourg qui remporte la deuxième manche sur le score de 25-27. « On s’est fait peur. Et quand on se fait peur on joue petit bras, on lâche le service, on lâche l’attaque et les choix à la passe ne sont pas très très bons. Résultat : ils nous prennent un set, regrette Ali Nouaour. On va reparler de tout ça tranquillement lundi.« 

Plus appliqués dans le troisième set, les Aigles vont le remporter sur le score de 25-23. Néanmoins, leur problème de fins de sets réapparait : avec cinq points d’avance, les Picards qui menaient 24-19 se sont fait remonter à 24-23 avant de marquer la balle de set.Le quatrième set est maîtrisé par l’AMVB qui a bien relevé la tête après les deux sets précédents. Les Amiénois vont le mener avec sept points d’avance mais vont une nouvelle fois pécher à la finition pour le conclure : ils marquent la balle de set au bout de la cinquième tentative pour s’imposer 25-20 dans le quatrième set et s’adjuger la victoire.

« On s’est fait peur »

Malgré la victoire, l’entraîneur amiénois met un bémol quant à la prestation globale de l’équipe : « Bizarrement je suis content des 3 points mais pas forcément satisfait du contenu car on s’est mis en danger. On aurait pu plier ce match 3-0 et on s’est fait peur même quand on était large. On a manqué de lucidité, manqué de caractère et on fait des mauvais choix à la passe. Quand les choix étaient bons les attaquants ne faisaient pas leurs points et résultats : on se fait peur malheureusement. Ça aurait pu être dangereux pour nous. Ils (les Strasbourgeois) sont venus, ils ont tout lâché. Ça s’est d’ailleurs vu au service et nous ça a failli nous coûter cher. »

Malgré tout, le bilan des quatre derniers matchs satisfait Ali Nouaour : « Le bilan est quand même positif. Sans les camerounais, on a joué 4 matchs : on a deux victoires pour deux défaites dont une contre Illac où il n’y avait pas photo car on avait pas forcément préparé ce match comme convenu (à cause du départ imprévu la veille du match de Jean Patrice Ndaki en sélection). On a ensuite gagné le derby contre Beauvais 3-1. On est parti à Épinal, on fait malgré tout un beau 3-1. Malheureusement, aujourd’hui il se reproduit ce qu’il s’est produit à Épinal : sur les fins de sets on est un peu fébrile. Mais je vais retenir les trois points de la victoire, ce soir. »

Si l’AMVB n’a pas brillé aux yeux de son entraîneur, elle retire de ce match une nouvelle victoire. Trois points qui lui permettent de se propulser à la 4ème place du classement. L’objectif est désormais d’essayer de prendre trois nouveaux points en déplacement à Halluin, le week-end prochain.

Pierre FOURDRINIER

Crédit photo : Roland Sauval – GazetteSports

Amiens MVB – Strasbourg Volley Ball : 3-1 (25-23, 25-27, 25-22, 25-20)

Arbitres : F. Maillard, S. Guertain.

AMVB : Valdenaire, Gendron, Carrat, Leméré, Sapet, Mocanu, Krizanovic, Hachemi, Quadrone, Al Jaf.

A lire aussi >>

VOLLEY-BALL : L’AMVB doit prendre trois points