VOLLEY-BALL : L’AMVB espérait « montrer un autre visage »

0
38
Crédit photo : Reynald Valleron - GazetteSports

L’AMVB espérait « montrer un autre visage »

L’Amiens MVB affrontait ce samedi une équipe particulièrement redoutée : l’AS Illacaise. Terminée troisième des play-offs, l’an passé, cette équipe est passée à deux doigts de la montée en Pro B. Une ascendance très vite ressentie au gymnase la Paix même si la rencontre fut intense.

Trois absences qui se font sentir

Avant même que le match ne commence, on ne peut faire sans remarquer l’absence de trois joueurs cruciaux pour l’AMVB. Celles du passeur Ahmed Mbutngam, du pointu Jean-Patrice Ndakim Mboulet et du réceptionneur-attaquant Didier Sali Hilé. En effet, tous trois sont partis rejoindre la sélection camerounaise et leur retour n’est donc pas prévisible.
L’appel de Jean-Patrice Ndakim Mboulet fut une surprise pour tout le monde.

En particulier, pour le coach, Ali Nouaour, qui a dû faire en conséquence. « On est orphelin de nos trois camerounais qui sont partis. Cette semaine, on a bien travaillé pour pallier leur absence. J’espérais créer l’effet de surprise avec leur départ mais ça n’a pas pris« .
Suite à la défaite, la question de la dépendance de quelques joueurs se pose. « Nous avons fait une saison à neuf, l’an dernier, et c’était toujours juste. On sait qu’en terme de rotation, si certains joueurs manquent, c’est compliqué. Pourtant, les rotations qu’on avait faites en préparation n’avaient pas posé de problèmes« .

Une supériorité illacaise constante

L’aisance girondine n’a pas tardé à se faire ressentir. Dès le premier set, les temps-morts techniques tombent et ne présagent rien de bon : 3-8, 12-16. On peut noter la prestation de Pavel Mocanu qui parvient à réduire le score 9-14 à 12-14 avec ses blocks. Mais les étourderies amiénoises sont trop nombreuses. « On a fait énormément d’erreurs de service, sur le premier set« , souligne le coach.

Au second set, Amiens ouvre le score (1-0) grâce à un mauvais service de la partie adverse. C’est l’unique fois où l’AMVB dominera cette rencontre. Les parisiens égalisent immédiatement après (1-1). Malgré quelques regains d’énergie d’Ulysse Carrat ou de Peter Krizanovic, les résultats aux temps-morts sont sans appel (4-8, 16-9). C’est dans ce set qu’Ahmed Nouaour fera son entrée pour remplacer le nouveau passeur, Romain Valdenaire. « La rentrée d’Ahmed nous fait un peu de bien, bien qu’il n’ait fait que deux entraînements dans la semaine ».

Le troisième set est plus serré. C’est la première fois qu’Amiens se rend capable d’égaliser ou de serrer au score les Girondins (4-4, 8-10, 13-15). Mais ses vieux démons ressurgissent. Les fins de set. Elle se voit alors rattraper à une allure fulgurante et, quelques minutes avant la fin, on sent que c’est plié pour l’AMVB (18-25).

Une remise en question s’impose avant le derby

Trois sets, trois échecs et trois scores similaires (18-25). Tout comme au PUC, les Amiénois se voient infliger la même sanction : 3-0. Et, tout comme au PUC, ils réalisent trois sets aux mêmes résultats (25-20), sans parvenir à réagir, dans un sens ou dans un autre.
Malgré de beaux et longs échanges constatés durant ce match, une certaine désillusion s’installe dans l’esprit du coach. En effet, son équipe comptabilise deux défaites sur trois matches qui succèdent une excellente préparation.

« C’était peut-être trop beau. Je reste très déçu de cette prestation. On aurait pu montrer un autre visage. Bordeaux a fait le match qu’il fallait tandis qu’on a fait les montagnes russes. On savait aussi qu’on avait trois semaines compliquées qui nous attendaient ».
Le coach espère que ses joueurs auront l’ « esprit du derby » face à Beauvais, la semaine prochaine, pour leur deuxième réception consécutive et leur quatrième journée de championnat.

Camille MARSIGLIA

Amiens Métropole Volley-Ball – ASS SP ILLACAISE : 3-0 (18-25, 18-25, 18-25)

AMVB : Quadrone, Nouaour, Krizanovic, Al Jaf, Sapet, Hachemi, Carrat, Mocanu, Gendron, Lemere, Valdenaire.

Entraîneur : Ali Nouaour

À lire aussi >>>

VOLLEY-BALL : L’AMVB n’a pas su créer la surprise

Crédit photo : Reynald Valleron – GazetteSports




  • LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.