VOLLEY-BALL : L’AMVB a « sa carte à jouer » à Épinal

0
107
Crédit photo : Roland Sauval - GazetteSports

L’AMVB a « sa carte à jouer » à Épinal

Fortifiée par sa victoire (3-1) au derby de samedi dernier, malgré l’absence de trois de ses joueurs partis rejoindre la sélection camerounaise, l’équipe d’Ali Nouaour s’apprête à affronter une équipe à deux points d’elle dans le championnat : Épinal.

La quête se poursuit pour l’AMVB

Pour cette cinquième journée en Élite, l’AMVB part dès aujourd’hui dans les Vosges et se tient prête. Prête pour tenter de distancer son nombre de victoires (2) à son nombre de défaites (2). Partie sur un bon pied (3-1) avec la réception de Bellaing pour son premier match, l’Amiens MVB s’est ensuite enlisée avec deux défaites consécutives (face aux Parisiens et invaincus Girondins). « Après Beauvais on avait besoin de redescendre un peu peu face aux enjeux du derby, » admet le coach, Ali Nouaour.

Épinal : une rencontre qui s’annonce physique

Le but est donc de ne plus retomber et assurer face à Épinal. « Surtout qu’il y a des matches assez compliqués qui s’annoncent pour les autres équipes. On a notre carte à jouer. Si on arrive à faire une petite perf à Épinal, avant notre match contre Strasbourg, ça serait une bonne chose. »

Une ambition qui s’annonce difficile mais pas impossible. « C’est une belle équipe, très complète, très physique qui se connait par cœur depuis des années. Une bande de copains dont même le coach est joueur. Ils se sont renforcés par un professionnel de Mulhouse. J’ai même du mal à comprendre comment ils ont pu perdre 3-0 face à Illac (leader du championnat), apparemment ils sont passés à côté du match. Nous avions joué contre eux en quart de finale de coupe de France, l’an dernier. La petite faille serait, comme contre Beauvais, de les gêner en réception. À nous de bien servir », conclut l’entraîneur.

Un plan de marche

« Sur mon plan de marche, le bilan serait positif si on allait gratter une victoire ou même un point« . Une victoire nette ou au tie-break, ou même une défaite au tie-break pourrait donc sceller cet autre objectif. Ce serait ainsi la preuve que l’équipe n’est pas dépendante de quelques joueurs et cela ne pourrait que la valoriser et la sécuriser.

Qualifiés pour les quarts de finale dans le cadre de la CAN, le passeur Ahmed Mbutngam, le pointu Jean-Patrice Ndakim Mboulet et le réceptionneur-attaquant Didier Sali Hilé, ne peuvent déterminer leur date de retour. Tout reste possible, même leurs présences à Épinal. « On travaille beaucoup les gammes en leur absence. On travaille énormément en fonction de l’équipe qu’on rencontre le week-end. Malgré cette amputation, on vit avec le groupe qu’on a là. »

Camille MARSIGLIA

Crédit photo : Roland Sauval – GazetteSports

Stade Athlétique Spinalien – Amiens Métropole Volley

Samedi 28 octobre, Salle Cosec Charlet

Arbitres : Benoît Chrétien, Hervé Kriegel

Amiens MVB : Quadrone, Nouaour, Krizanovic, Al Jaf, Sapet, Hachemi, Carrat, Mocanu, Gendron, Lemere, Valdenaire.

Entraîneur : Ali Nouaour

À lire aussi >>

VOLLEY-BALL : Derby réussi pour l’AMVB




  • LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.