VOLLEY-BALL : Entame gagnante pour l’Amiens MVB

Les joueurs attendaient cette reprise avec impatience et ils l’ont montré en remportant leur premier match face à Bellaing (3-1). Leurs performances en phase préparatoire n’étaient donc pas de la simple chance, les Aigles ont bel et bien un groupe capable d’effectuer de belles choses dans ce championnat Élite.

Des fins de set à retravailler

Alors que les Nordistes commençaient le match très en forme, les Amiénois n’étaient jamais bien loin aux temps morts techniques (8-7, 16-15). Cela dit, Bellaing usera d’un set à rallonge (27-29) pour l’emporter et confronter Amiens à l’échec de son premier set en championnat (1-0). Déterminés à changer la donne, les joueurs d’Ali Nouaour se sont mobilisés pour mettre de confortables distances entre eux et leurs visiteurs (8-5, 16-10, 21-12). Mais c’était sans compter l’arrivée du numéro 11 Bellaingeois, Nassim Hedroug, qui a enchainé sept puissants services causant bien des difficultés à nos Picards (23-23). « C’est lui qui a fait la différence », assure le coach, Ali Nouaour. Mais ses joueurs parviendront tout de même, de justesse, à remporter leur second set (25-23).

Le troisième fut nettement plus expéditif et les Aigles montrèrent le visage qu’on espère et souhaite voir pendant cette toute nouvelle saison (25-11) où l’on a, entre autres, pu remarquer le nouveau central, Pavel Mocanu, ainsi que Didier Sali Hilé. Au set final, alors que les Amiénois menaient 16-9, leur point faible (les fins de set) est revenu au galop quand Bellaing parvint à revenir à un point d’eux (21-20, 22-21). L’AMVB, résolu à satisfaire son public lors de ce premier match, l’emporte alors grâce aux deux derniers services déterminants de Romain Quadrone (25-21).

Un coach satisfait

« On a pris trois points et c’est le plus important. Cela dit, on a joué aux montagnes russes et c’est ce que je leur reproche. On savait qu’on allait avoir plus de mal qu’en match amical où on était plus à l’aise. Sur ce genre de match officiel, il fallait être serein et bien démarré sauf qu’on savait que contre Bellaing, c’est toujours compliqué, nos matches sont presque devenus des derbys. C’est une équipe qui va en embêter plus d’un en championnat. Elle a très bien servi mais je savais qu’elle n’allait pas pouvoir tenir à ce niveau pendant tout le match. C’était alors à nous de prendre la balle. Nous sommes restés vigilants et les consignes ont été plutôt bien respectées. On aurait peut-être pu plier ce match 3 à 0 mais je n’aurai pas besoin de faire de retours aux joueurs, lundi : ils savent très bien que ce sont les fins de set qu’il faut retravailler ».

Une équipe soudée

Peter Krizanovic et Milad Al Jaf n’ayant pas fait leur grande entrée, le coach n’a pas peur de dire que cette nouvelle équipe est une famille : « On est douze. Pendant dix mois, on va certainement avoir des coups de gueule, des grandes joies comme aujourd’hui mais aussi des coups durs. Il faut qu’on reste soudé et j’ai aimé l’attitude de tout le monde, ce soir. On a créé une belle émulation et je suis content de nos nouvelles recrues« . Prudent et pragmatique, le coach veut maintenant se concentrer sur leur déplacement au PUC, la semaine prochaine.

Camille MARSIGLIA

Amiens Métropole Volley – VC Bellaing : (27-29, 25-23, 25-11, 25-21).

Quadrone, Mbutngam, Krizanovic, Al Jaf, Ndaki Mboulet, Hachemi, Carrat, Sali Hilé, Mocanu, Gendron, Lemere, Valdenaire.

Entraîneur : Ali Nouaour




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.