CYCLO-CROSS : Pas d’exploit pour le Club Cycliste de Salouël

cyclocross salouel 2023 gazettesports kevin devigne 46
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Le cyclo-cross régional UFOLEP, organisé par le Club Cycliste s’est finalement tenu avec une météo plutôt clémente au Parc des Events. Le club avait modifié le parcours par rapport aux précédentes éditions.

Près de 175 inscrits étaient réunis ce dimanche au Parc des Events pour participer aux différentes courses du cyclo-cross régional UFOLEP (Union Française des Œuvres Laïques d’Education Physique). Le Club Cycliste de Salouël, présidé par Dimitri Poret depuis le décès de son père, Jean Marc Poret au mois de septembre, organisait ce cyclo-cross avec le soutien de l’UFOLEP. « C’est notre deuxième organisation, après le cyclo-cross en hommage à mon père au mois de novembre, et donc aujourd’hui ce cyclo-cross UFOLEP avec les meilleurs coureurs de la région Hauts-de-France, mais sud, c’est à dire l’Aisne, l’Oise et la Somme. » Depuis le début de la semaine, les bénévoles du club travaillaient d’arrache-pied pour la mise en place du parcours au Parc des Events.

La journée débutait avec une reconnaissance du parcours « de 2,5km, on a essayé de changer, d’innover par rapport à d’habitude », expliquait Dimitri Poret. La première course débutait à 9h30. « Les premiers participants (les catégories benjamins et cadets) ont dû rouler sur un terrain glissant, boueux et très humide« , précisait le Président du Comité d’Organisation, « au fil de la journée et avec une météo finalement clémente, le tracé s’est asséché. » S’en suivait ensuite la course Sénior pour les plus de 60 ans, les courses féminines et juniors, puis les 50-59 ans venaient clôturer la matinée.

cyclocross salouel 2023 gazettesports kevin devigne 52
Dimitri Poret, Président du CC Salouël, termine 18ème de la course 40-49 ans

Après une pause d’une heure pour se restaurer, les courses reprenaient avec les 40-49 ans. Dimitri Poret a participé à cette course et se livrait sur le « beau parcours qu’on a un peu modifié, avec une longue montée bien fatigante et quelques virages serrés. » Il ajoute : « avec tout le travail en amont le résultat n’est pas à la hauteur, mais c’est normal il y a un peu de fatigue, le principal c’était de prendre du plaisir. » Malgré l’ambition du président du Club Cycliste de Salouël, il n’y aura pas eu de titre régional pour les coureurs du club lors de ce cyclo-cross. Mathieu Bruhier réalise la meilleure performance du club et termine 6ème chez les 20-29 ans.

Prochain rendez-vous organisé par le Club Cycliste de Salouël : les deux jours d’Amiens début juillet, « on aura les meilleurs cyclistes français sur route. » Les prochaines échéances pour le club Salouasien sont la route des Blés et les deux jours des Terres du Val de Loire. « On a aussi l’objectif, parce que c’était un souhait de mon père, de refaire un championnat national d’ici quatre ans et pourquoi pas une coupe de France FFC un peu plus tard », conclut Dimitri Poret.

César Willot
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports