AMIENS SC – Philippe Hinschberger : « Je ne suis ni fâché ni déçu »

football ligue 2 bkt amiens sc vs bastia 0005 gazettesports kevin devigne
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pas particulièrement en colère après l’élimination par Thaon-les-Vosges (N3) en coupe de France, Philippe Hinschberger est finalement tombé sur un match de coupe classique. Même si quelques éléments ont pu l’agacer.

Philippe Hinschberger

On a 17 tirs, 2 cadrés. Je ne me suis pas réveillé ce matin en apprenant ça, je ne suis pas surpris, mais ce qui me gêne, c’est que quand Bariki rentre, c’est presque lui qui est le plus dangereux. On est punis par notre manque d’efficacité sur la deuxième mi-temps, parce que la première n’a pas servi à grand-chose. Si ce n’est à souffrir sur les coups de pied arrêtés et à manquer de niaque dans les duels.

En deuxième mi-temps, on s’est bien repris. L’expulsion nous a bien aidé pour avoir un peu plus de place pour jouer. On se demande quand même comment on a fait pour ne pas en mettre une au fond…

Il y avait un terrain difficile, un adversaire valeureux. Je veux féliciter aussi Thaon pour sa victoire. Ils ne l’on pas volé, ils ont été capables de nous bousculer à nouveau dans les cinq dernières minutes sur des coups de pieds arrêtés, globalement les phases qui nous ont mis le plus en danger. Je ne suis ni fâché ni déçu, c’est simplement la coupe. On n’a pas su creuser l’écart quand on avait la possibilité de le faire, on est logiquement punis.

On aurait pu jouer trois heures sans pouvoir mettre une occasion dedans.

Ce qui m’agace, c’est qu’en première mi-temps, il ne se passe pas grand-chose. On n’a pas d’appels dans l’espace, on retombe dans nos travers, on joue devant le bloc adverse en ayant du mal à rentrer dedans. Ce qui m’agace, c’est que j’ai l’impression qu’on aurait pu jouer trois heures sans pouvoir mettre une occasion dedans.

Je ne pouvais pas faire autrement que faire tourner. On a fait 24 heures de bus dans la semaine, on joue mardi (ASC – Guingamp à la Licorne, ndlr), on rejoue vendredi (à Bordeaux, ndlr), il n’y a pas à discuter. On peut penser que notre équipe aurait pu être meilleure avec d’autres joueurs mais dans ces conditions de jeu, entre le terrain compliqué et une équipe toujours sur ton dos, c’est difficile de poser le jeu. J’ai fait mon choix, et les joueurs qui ont joué, on l’a vu, étaient capables de gagner ce match.

Je trouve que Junior Fofana a tiré son épingle du jeu. Mais il faut quand même quelques patrons là-dedans.

football asc(b) vimy nationale 3 gazettesports kevin devigne 18
Pour sa première titularisation avec l’équipe première, Junior Fofana a su convaincre son entraîneur.

C’est une compétition à part, je passe à autre chose, au match de Guingamp. On a été mauvais sur la première mi-temps, on a été plutôt pas mal en deuxième, on devait remporter ce match, pour moi, point.

Antoine Leautey a été assez facile en première mi-temps mais avec une difficulté à finir les actions, du fait aussi de l’état du terrain. Tolu (Arokodare, ndlr) ne nous a pas proposé grand chose en première mi-temps. Il a quand même été présent en deuxième mi-temps, il occupe la charnière centrale. La meilleure association, ça a été Tolu – Bariki.


Sebastian Ring

C’était un terrain sur lequel il était vraiment difficile d’évoluer. On n’a pas été à notre niveau sur ce match, on a eu des problèmes, mais on a aussi eu les opportunités de marquer. Et si cela avait été transformé, on aurait pu l’emporter. Mais c’est sûr que c’est décevant.

Je ne pense pas que ça va mettre à mal notre dynamique en championnat. On sait que c’est toujours difficile de rencontrer des équipes de divisions inférieures. C’est le match de leur saison, ils donnent vraiment tout. Nous sommes déçus maintenant mais nous devons aller de l’avant.


Paul Charruau

Je pense que sur ce match, si on était passé lors de la séance de tirs au but, j’aurais eu le même discours. Ce match, on doit le gagner pendant les 90 minutes, on a les occasions, il faut les mettre, c’est là qu’il faut faire la différence.

Ce match peut nous servir.

Dans les résultats, la dynamique est cassée, forcément. Malgré tout, on ne prend pas de but. Il faut savoir tirer du positif dans les situations compliquées. Il y a des joueurs dont c’était le premier match en équipe première, ça donne de la confiance. On n’a pas atteint notre objectif, mais je pense que ça peut nous servir parce qu’on a été chercher des valeurs pendant le match, dans des conditions compliquées, dont on va avoir besoin pour la suite de la saison. Ce match peut nous servir.

Je pense que sur la qualité du jeu, c’est un peu dur de juger notre équipe sur ce match-là au vu des conditions dans lesquelles le terrain était. On a vu que c’était très compliqué d’aligner trois passes. Après, sur l’efficacité, oui, on a des occasions qu’on n’a pas mises. Il faut qu’on continue d’aller dans ce sens parce que je pense que, malgré tout, on a fait ce qu’il fallait pour se créer des occasions, pour forcer la réussite, qui nous a fuit. Je suis fier de ce qu’on a montré aujourd’hui. Les cadres ne sont pas là, ce sont des joueurs qui apportent à l’équipe, mais ce serait de dur que de dire que si l’on n’est pas passé, c’est parce qu’ils n’étaient pas là.

Bien sûr que je suis très déçu parce qu’on ne passe pas, mais on joue mardi, ça va permettre de ne pas tergiverser, la saison n’est pas terminée.


Propos recueillis par Morgan Chaumier
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports