HOCKEY SUR GLACE : Amiens se régale pour la dernière de l’année au Coliseum

hockey sur glace ligue magnus gothiques rapaces de gap gazettesports kevin devigne 3
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Les Gothiques confirment leur embellie depuis le départ de Mortas. Dans une patinoire pleine à craquer, ils s’offrent un deuxième succès en trois rencontres sous les ordres de Medeiros, en disposant de Gap (5-2).

C’est ce qu’on appelle un départ canon ! Métamorphosés depuis trois matchs, les Gothiques impriment rapidement leur rythme, en s’appuyant sur plusieurs supériorités numériques. La première, au bout de 17 secondes, est suivie de l’ouverture du score signée Baptiste Bruche d’un superbe dribble (1-0, 3′). D’après les bookmakers les plus reconnus (voir les avis de betway) et de ceux des spectateurs également, la domination des Amiénois est sans appel dans les dix premières minutes : beaucoup d’intensité, une occupation nette du territoire adverse et de nombreux shoots à la cage. Conséquence ? Ruel double la marque (11’01) et Simonsen porte le score à 3-0 (11’23).

hockey sur glace ligue magnus gothiques rapaces de gap gazettesports kevin devigne

Les Picards s’exposent aux contres mais la défense peut compter sur son gardien. Dans le secteur défensif, Aziz Baazzi est de retour pour la première fois depuis le match d’ouverture à Bordeaux où il s’était blessé au dos. Desbiens siège en tribune, à quelques rangées de Mario Richer, dont le nom circule avec insistance depuis le renvoi de Mortas. Sous ses yeux, Pierre-Olivier Morin inscrit un but splendide (notre photo de Une), en résistant à trois défenseurs avant de tromper Junca (4-0, 15’43) pour conclure ce premier tiers-temps parfait.

hockey sur glace ligue magnus gothiques rapaces de gap gazettesports kevin devigne 7

Le récital continue après la pause. Bouchard récupère une passe latérale et nettoie la lucarne gapençaise (5-0, 23’36). La fête est ternie par une pénalité que les Rapaces saisissent pour réduire l’écart (5-1, 27’17). Ce but les réveille. Il y a désormais le feu sur la cage d’Amiens. Medeiros demande un temps mort pour remettre les siens sur les rails, mais il n’en a pas la possibilité. À la place, une bagarre entre les joueurs éclate. Simonsen et Gainetdinov en viennent aux mains. De ce jeu de vilain, il en ressort deux exclusions gapençaises (Gainetdinov et Meisaari) et cinq minutes en prison pour l’Amiénois. Le temps fort azuréen est annihilé par ce fait de match. Le score ne bouge plus dans cette période et la frustration gagne les Gapençais, à l’image des frères Coulaud.

La tension est retombée, comme le tempo de la rencontre, à l’entame du dernier acte. Les Gothiques sont appliqués défensivement, sans refuser le jeu. Ainsi, Simonsen s’offre un face à face (50′) et Gibb touche le poteau en powerplay. Un coup de sang de Bouchard les contraint à terminer la rencontre en infériorité. Ils concèdent un but casquette de Langlais pendant cette séquence (5-2, 58′) mais peuvent malgré tout laisser exploser leur joie au coup de sifflet.

Amiens reprend du poil de la bête et peut espérer finir l’année sur une bonne note avec un dernier déplacement sur la glace de Cergy jeudi pour clôre l’année 2022.

Ligue Magnus – 27ème journée
Amiens – Gap : 5-2 [(4-0)(1-1)(0-1)]

Buts Amiens : Bruche assist’ Sabatier et Ruel 3′ ; Ruel assist’ Sabatier et Bruche 11’01 ; Simonsen assist’ Lopachuk et West 11’23 ; Morin 15’43 ; Bouchard assist’ Morin 23’35 ;

Buts Gap : Joubert assist’ Thillet et Bourgeois 27’17 (SN) ; Langlais assist’ Correia et Golicic 58′ (SN) ;


Julien Benesteau
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports