HOCKEY SUR GLACE : Baptême réussi pour les Gothiques version Medeiros

hockey sur glace ligue magnus gothiques aigles de nice gazettesports kevin devigne 156
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pour ce match de reprise après une trêve mouvementée, Amiens remporte trois points précieux contre les Aigles de Nice (3-2) avec son nouveau duo de coachs.

hockey sur glace ligue magnus gothiques aigles de nice gazettesports kevin devigne 155

Ce premier match de l’après Mortas voit donc Eric Medeiros et Elie Marcos siéger sur le banc. Une situation quelque peu étrange, amplifiée par les banderoles déployées par le Kop des Goth’s Squad : un portrait géant de Mario Richer, avec en sous-titre « La solution !!! ». L’ex-entraîneur des Gothiques, mis à pied par Angers la semaine passée, est lui aussi dans toutes les têtes.

En attendant de peut-être revoir le mythique coach d’Amiens au Coliseum, le nouvel encadrement technique s’attelle à rattraper le retard accumulé en championnat. L’adversaire du soir, Nice occupe la 8ème place de la ligue Magnus, synonyme de Playoffs, que les Amiénois aimeraient bien chiper. Pour cela, ils peuvent compter sur le retour dans les cages de Buysse. Les lignes ont bougé et l’on retrouve Simonsen associé à Lopachuk sur le front de l’attaque. En revanche, Baazzi, Bault, Lindroos et Plagnat sont absents de la feuille de match.

Les Picards dominent amplement les cinq premières minutes de jeu. Le rapport de force se rééquilibre toutefois après une faute de Leclerc, mais, en infériorité, Bruche s’offre un face à face avec le gardien (9′). Le Niçois Villain est sanctionné à son tour, et au quart d’heure de jeu Tanner Jago ouvre le score (1-0, 14’58). Un avantage mérité que les Amiénois conservent jusqu’à la pause, après une fin de tiers hachée.

Simonsen pour la gagne

Dès le retour des vestiaires, les Aigles égalisent grâce à Mony (1-1, 21’58). Les joueurs de Sutor ont élevé leur niveau et continuent d’appuyer là où ça fait mal. Une intervention maladroite de Jago offre un powerplay aux Niçois qui en profitent pour passer devant (1-2, 30’34). Le temps fort se poursuit et Buysse s’emploie pour frustrer Belisle (33′). Amiens parvient toutefois à sortir la tête de l’eau sur powerplay. Patient, Bouchard fait circuler le palet, Jago envoie dans la boîte et Joey West est à la retombée, aux abords de la cage, pour marquer (2-2, 37’52).

Le jeu des unités spéciales se poursuit dans le troisième acte et Amiens en profite. Tomas Simonsen convertit un gros travail de Lopachuk autour de la cage adverse (3-2, 44’23). Les Niçois sont contraints de changer de gardien avant l’engagement. Charpentier prend la place de Weninger le temps que celui-ci règle un souci matériel. L’intérim dure moins de trois minutes. Trois minutes durant lesquels les Amiénois poussent pour le break. Sur une nouvelle supériorité obtenue par Lopachuk, les Gothiques allument de toute part, sans trouver le fond des filets. Les coéquipiers de Sabatier souffrent jusqu’au bout et s’offrent tout de même les trois points de la victoire (3-2).


Ligue Magnus – 25ème journée
Amiens – Nice 3-2 [(1-0)(1-2)(1-0)]

Buts Amiens : Jago assist’ Morin et West 14’58 (SN) ; West assist’ Jago 37’52 (SN) ; Simonsen assist’ Lopachuk et Tiala 44’23 (SN)

Buts Nice : Mony assist’ Kopta 21’58 ; Abramov assist’ Bonnardel et Kopta 30’34 (SN);


Julien Benesteau
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports