LES GOTHIQUES : Défaite logique contre le leader Grenoble

hockey gothiques grenoble gazettesports kevin devigne 93
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Amiens a livré une bien meilleure prestation qu’à Nice, mais il y avait une classe d’écart avec Grenoble. Les Gothiques s’inclinent logiquement (1-5), avant de retrouver la coupe de France.

Pour la réception du leader du championnat, les Amiénois mettent de l’impact dès l’entame, peut-être trop puisque Lindroos est pénalisé (2’16), sans conséquence pour ses coéquipiers. La défense des Picards a récupéré dans ses rangs Roussel et perdu Bault, tandis que Desbiens n’a pas été inscrit sur la feuille de match avec le retour de Siironen dans l’alignement.

Bouchard (5′) ou encore Jago (8′) se procurent des shoots intéressants, mais le Grenoblois Sacha Treille est plus réaliste (0-1, 8’39). Simonsen y va de son numéro de soliste et gratifie le public du Coliseum d’un petit pont, avant de buter sur le gardien Stepanek (10′). En infériorité (13’54), les Gothiques sont appliqués. Cependant, Bodin doit à nouveau abdiquer face à Treille à deux minutes de la pause (0-2).

hockey gothiques grenoble gazettesports kevin devigne 94
Sacha Treille trouve la lucarne pour s’offrir un doublé.

Au retour des vestiaires, le dernier rempart d’Amiens essuie les assauts des Brûleurs de loups, avec pas moins de 5 tentatives à la cage en 3 minutes. La sixième sera la bonne, sur une magnifique action d’Aubin (0-3, 24’02). Et alors que les Amiénois n’ont toujours pas tiré une seule fois depuis le retour sur la glace, Flavien Dair alourdit le score (0-4, 25’49). Les Grenoblois sont au-dessus du lot et la résignation se lit sur les visages des hommes d’Anthony Mortas.

À la demi-heure de jeu, les Gothiques sortent de leur boîte et se montrent dangereux en supériorité. Les débats se sont rééquilibrés dans cette deuxième moitié de tiers, mais il ne reste plus qu’à tromper la vigilance du gardien tchèque. Simonsen récompense ce temps fort, aidé par le poteau rentrant sur un engagement (1-4, 38’23).

Dans la troisième période, les deux équipes sont rapidement réduites en infériorité, mais aucune n’en tire parti. Le rythme est un peu retombé, à tel point que l’entraîneur de Grenoble demande un temps mort (48’16). Il n’y a guère de suspens quant à l’issue de la rencontre mais les Amiénois continuent de se battre. Seul hic, ils n’arrivent pas à surprendre Stepanek. De l’autre côté de la patinoire, Aurélien Dair trompe lui Victor Bodin et ajoute un cinquième but à la victoire des Isérois (56’35).

Avec trois défaites en une semaine, après celles à Nice et à Angers, Amiens marque le pas, avant une autre semaine capitale.

Ligue Magnus – 20ème journée
Amiens – Grenoble : 1-5 [(0-2)(1-2)(0-1)]

Buts Amiens : Simonsen assist’ Siironen 38’23 ;

Buts Grenoble : Treille assist’ Aubin et Champagne 8’39 ; Treille assist’ Hardy et Lamarche 17’58 ; Aubin assist’ Champagne 24’02 ; Dair assist’ Koudri et Raymond 25’49 ; Dair assist’ Rouhiainen 56’35 ;


Julien Benesteau
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports