RUGBY – Martin Saleille : « Amiens a fait un bon match »

rugby federale 2 rca amiens vs anthony 0059 gazettesports leandre leber
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après le revers du RCA 12-18 contre Courbevoie, en Fédérale 2, l’entraîneur amiénois Martin Saleille s’arrête sur la prestation de son équipe, entre frustration et satisfactions.

Quel est votre sentiment après cette rencontre ?

On a fait un bon match dans des conditions extrêmement difficiles (temps pluvieux et froid, terrain boueux, ndlr). On ne pouvait pas pousser sur les mêlées, c’était très compliqué de jouer les touches. Ce n’était pas un match avec de grandes envolées mais un vrai match d’hommes, avec une belle bataille tactique. Je trouve qu’on a bien répondu mais on doit se contenter d’un point. Il y avait en face une vraie belle équipe. On a de la frustration sur la fin car on pousse et on n’est pas loin de marquer cet essai qui aurait été, avec la transformation, synonyme de victoire avec bonus offensif. Finalement, on ne marque pas et on doit se contenter d’un point de bonus défensif.

rugby rca courbevoie gazettesports louis auvin 29
Sous la pluie et dans la gadoue, les deux équipes ont eu le mérite d’essayer de produire du jeu.

On prend un point, c’est la moindre des choses, mais c’est dommage car il y avait moyen de faire mieux sur la fin. On n’a pas forcément fait les bons choix et on n’a pas forcément fait jouer les bons mecs sur la fin, mais on ne peut pas vraiment en vouloir aux joueurs. Je pense que d’une certaine manière les conditions nous ont avantagé. Cela a ralenti le jeu et si l’on a un jeu rapide, je pense que ça leur a vraiment fait mal (aux Courbevoisiens, ndlr) de pas pouvoir mettre de la vitesse. On a aussi pris le match par le bon bout dans l’état d’esprit. Je les ai piqués un peu dans la semaine et même ce matin (dimanche, ndlr) sur le fait que l’on n’était pas capables de jouer des matchs entiers comme contre l’ACBB ou Versailles. Ça n’a pas été le cas cette fois : on a su être cohérents sur l’ensemble du match. Je leur ai dit que sur un match il y a 30 – 40 minutes de temps de jeu effectif et que si l’on n’est pas capables d’être concentrés, il faut rester chez soi. Visiblement le message est passé sur ce match. 

On n’est pas encore au top (…). Techniquement, on peut encore mieux faire.

L’un des points positifs, c’est la défense cette fois ?

Oui. Les conditions nous ont aidé mais on a été très solides défensivement. Quand on a été franchis, on a su remettre en place le rideau sans s’affoler. On est allé les chercher et on a su répondre présent dans l’impact. On n’a pris ni essai ni carton, donc c’est bien, surtout face à une équipe qui met en moyenne 30 points par match. On a concédé des pénalités, mais c’est le jeu et c’est aussi car l’adversaire est fort. 

Malgré la défaite, vous retenez quand même du positif ?

Parfois, il y a des victoires où l’on retient juste les 4 points car le contenu n’est pas bon. Là, on ne prend qu’un point mais on va pouvoir s’appuyer sur le contenu. Le fait de prendre le bonus défensif, le premier, permet quand même d’avancer au classement. Il y a des choses constructives pour la suite, ce genre de match peut nous faire du bien. J’espère que les joueurs sont conscients de ce qu’ils ont fait et de ce dont on est capables. On n’est pas encore au top et on peut faire mieux. Physiquement on est pas mal mais l’on est pas encore au maximum. Techniquement, on peut encore mieux faire. On reste dans l’apprentissage mais il faut prendre des points tout en apprenant. Quand on est sur le terrain, on doit être à fond dans l’esprit pour être prêts, progresser et faire progresser le groupe. 

À la fin, c’était un choix tactique de ne pas aller en touche ?

On a fait le choix de jouer nos pénalités à la main car en touche, on a eu du mal avec les conditions. De leur côté, ils ont réussi à sortir quelques ballons propres sur touche mais c’était difficile aussi. Après, on a pris la mêlée mais il n’ont pas de 8 et l’on ne sert pas Landry (Salua), c’est le genre de profil avec Tsomondo qui casse des lignes et qui avance quoi qu’il arrive. Après, on a fait des choix, il faut les assumer, même si ce n’était pas forcément les bons mais après 80 minutes, tu perds un peu en lucidité et c’est normal. Quand on voit les conditions, je trouve que les deux équipes ont bien joué. 

On va aller à Domont dimanche pour gagner. Mais on doit rester humbles

Le retour des blessés a fait du bien aussi ?

Le retour des mecs apporte un plus et densifie le groupe. C’est inconscient mais je pense que certains se disent qu’ils vont jouer le dimanche car il y a tellement d’absents… On ne fait donc pas le petit truc en plus. Les mecs qui reviennent de blessure vont vouloir gagner leur place et vont apporter une concurrence qui ne peut être que bénéfique. On a encore des absents mais ça va rentrer petit à petit et cela va nous obliger à faire des choix. Les mecs vont devoir mériter leur place et ça va tirer l’équipe vers le haut. 

rugby rca courbevoie gazettesports louis auvin 4

Le banc a fait une grosse différence sur ce match ?

Oui, notre banc a été très bon, avec une mention spéciale pour Paul Grenet qui a fait une énorme rentrée. Romain Flor a aussi fait de bonnes choses, Gafurovic a tenu la mêlée et fait ce qu’il faut. Landry (Salua) a avancé sur chaque ballon, Lazare (Derquenne) sort les ballons comme il peut, mais sans en faire tomber un seul malgré les conditions. Thomas (Prévost) a franchi comme à son habitude, tout comme Legrand. On avait prévu un gros banc et on ne s’est pas trompés. On avait choisi un XV de mecs qui ont la dalle, de combattants et un banc un peu plus mobile. On joue vraiment à 22 et quand on fait l’équipe on le fait aussi en pensant à ce que le banc peut apporter. 

Le match à Domont sera très important, dimanche prochain…

Oui, on va y aller pour gagner. Après, vu notre place au classement, on ne peut pas dire qu’on va aller là-bas et prendre 5 points. C’est une équipe en difficulté mais on doit rester humbles et à notre place. C’est un match en tout cas que l’on a coché et on doit prendre des points. » 

À noter aussi la belle victoire des féminines du RCA qui l’ont emporté 3-33 à Domont, donnant des idées à l’équipe masculine avant sa prochaine rencontre.
Une bonne nouvelle qui n’est pas la seule pour le rugby amiénois puisque les cadets et minimes du RCA, après leurs victoires ce samedi, se sont qualifiés pour la Régionale 1, le plus haut niveau régional.

Aurélien Finet
Crédit photo : Louis Auvin et Léandre Leber – Gazette Sports
Vous avez aimé l’article ? Soutenez Gazette Sports sur TIPEEE