FUTSAL – Maxime Josse : « Encore un match où on paie notre manque d’expérience »

futsal amiens marivaux creil gazettesports kevin devigne (5)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’Amiens AFS Marivaux a subi ce samedi une troisième défaite de suite face à Lille (6-3) en Régional 1.

Après ses deux défaites face à La Bassée (4-7) et Pont Deule Futsal (5-1) le week-end dernier, l’Amiens AFS Marivaux voulait relever la tête pour le déplacement face à la réserve du Lille Métropole Futsal. Avant ce match, les Lillois n’avaient pas encore débloqué leur compteur et étaient la lanterne rouge de R1 avec un total de point encore négatif (-1 pt).

Le match se débride immédiatement avec une grosse opportunité pour chacune des deux équipes dès la 1ère minute de jeu. La rencontre est très ouverte avec deux adversaires qui se procurent plusieurs occasions jusqu’à ce que Marivaux ouvre la marque (0-1, 5′) sur un coup franc puissant d’Angelo Mansard. Ce but déstabilise les locaux qui se désorganisent, les Amiénois en profitent et doublent la mise quelques minutes plus tard (0-2, 8′). Ils continuent de mettre la pression sur le but lillois mais « on se montre trop maladroit et on ne concrétise pas nos occasions pour pouvoir mener 3-0 à la mi-temps » explique Maxime Josse.

Une seconde période encore fatale

Au retour des vestiaires « on sent que les Lillois reviennent avec de meilleures intentions et qu’ils veulent réagir » précise l’Amiénois. Marivaux parvient à contenir les offensives lilloises, même si « leurs déplacements tactiques nous mettent en difficulté et sur un énième mouvement ils réduisent le score 1-2, et je sens qu’avec ce but on prend un coup derrière la tête. » À dix minutes de la fin « vient l’inévitable » et Lille égalise (2-2, 30′). Dans la foulée, le numéro 11 lillois, qui a pour habitude de jouer avec l’équipe première décroche une superbe frappe sous la barre permettant à son équipe de prendre les devants (3-2). « On se retrouve mené dans un match qu’on avait en main » regrette Maxime Josse. Le manque de réalisme picard va encore leur jouer des tours sur une succession d’occasions et les Amiénois se font de nouveau piéger en contre (4-2, 36′). « Même si on est abattu, on ne lâche pas car on est là pour apprendre, et grâce à Angelo Mansard on parvient enfin à réduire le score » (4-3).

Les Amiénois continuent de se procurer des opportunités mais « rien n’y fait ça ne veut pas rentrer, derrière les Lillois ne se font pas prier et mettent le 5ème but puis le sixième sur le gong« . Les Amiénois s’inclinent 6-3 face à des Nordistes qui inscrivent leurs premiers points de la saison et remontent à la 9ème place. Les Samariens quant à eux reculent encore au classement et se placent 8èmes. C’est « encore un match où on paie notre manque d’expérience, notre finition nous coute cher aussi. C’est un match que l’on doit remporter et plier à la mi-temps » analyse Maxime Josse. « Malheureusement, on laisse l’adversaire dans le match et comme lors des deux dernières rencontres, on lâche le match en seconde mi-temps. » Le Samarien reste toutefois positif « chaque week-end, on arrive à créer de l’incertitude chez nos adversaires, face à de belles équipes, il ne nous manque pas grand chose pour rivaliser avec ces grosses écuries de futsal. »

Lille Métropole Futsal (b) – Amiens AFS Marivaux : (6-3) (0-2)

César Willot
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports (archive)
Vous avez aimé l’article ? Soutenez Gazette Sports sur TIPEE