TENNIS : Constant Lestienne en quarts à San Diego, sans rien à perdre

screenshot 2022 09 23 14.37.01
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pour son premier tournoi ATP 250, à San Diego, Constant Lestienne est en quarts de finale. L’Amiénois défie ce vendredi soir le Britannique Daniel Evans, 25ème mondial.

C’est l’autre match de tennis de la soirée… Alors que les projecteurs sont braqués sur l’O2 Arena de Londres pour THE match, – le dernier de la carrière de Roger Federer, en double avec Rafael Nadal à la Laver Cup -, en Californie, se déroulent les quarts de finale du tournoi ATP 250 de San Diego. Avec Constant Lestienne. 76ème mondial, l’ancien joueur du TC Amiens Métropole et de l’Amiens AC va se mesurer à la tête de série N°1 du tournoi, Daniel Evans.

Sur la surface qu’il préfère – dur extérieur – son 1er tour a cependant été compliqué, puisque le Picard est passé à deux points de l’élimination au cours d’un match de 2h42 remporté 5-7 7-6(5) 6-3, aux dépens de l’Américain Brandon Holt, détenteur d’une wild card (et fils de l’ex-N°1 mondiale Tracy Austin). Puis le joueur à l’ascension estivale fulgurante s’est rendu le 2ème tour plus facile. Opposé au N°6 du tournoi, le gaucher chilien Alejandro Tabilo (70ème mondial), Constant Lestienne a déroulé, victorieux 6-1 6-3 en à peine plus d’une heure.

La revanche de Quimper

Contre un joueur qui l’avait éliminé des qualifs du dernier Open d’Australie, l’Amiénois a même pris une revanche éclatante, commettant seulement 9 fautes directes et convertissant 5 de ses 8 balles de break. Des stats aussi et surtout en nette amélioration par rapport à son entrée dans ce tournoi ATP, le premier où il a pu être directement admis dans le tableau final de par son classement.

C’est donc sans rien à perdre et même avec tout à gagner que Constant Lestienne s’attaque ce soir à Dan Evans. L’Anglais, de deux ans son aîné, était exempté du 1er tour. Il s’est qualifié pour les quarts en sortant 6-4 6-4 le Japonais Taro Daniel, 95ème. Il s’agit de son tournoi de reprise, après des résultats plutôt décevants cet été, battu dès le 1er tour de Wimbledon et au 3ème tour à l’US Open, entrecoupés par un quart à Washington. Alors que le Samarien a gagné 24 de ses 28 matchs depuis trois mois.

Ce quart de finale est aussi l’occasion de retrouvailles pour deux joueurs qui se sont déjà affrontés une fois : au tournoi challenger de Quimper, début 2019. C’était au 2ème tour et l’Anglais s’était qualifié en 3 manches, après 2 tie-breaks et 2h30 sur le court. Voilà qui augure d’un match qui pourrait tourner à un épique duel, au soleil de la côte pacifique californienne… mais dans l’ombre des adieux de l’homme aux 20 titres en Grand Chelem.

Vincent Delorme
Crédit photo : DR