LES GOTHIQUES : Libérés, délivrés ?

hockey ligue magnus gothiques anglet gazettesports kevin devigne 36
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Crispés devant leur public, les Amiénois ont tout de même réussi l’essentiel : gagner contre Anglet (4-0). Un succès acquis sur un score flatteur, qui doit enlever une forme de pression après avoir mis fin à la série de défaites.

À l’issue du match, les Amiénois peuvent pousser un gros ouf de soulagement. La spirale négative est stoppée. Les joueurs ont savouré comme il se doit cette première victoire de la saison contre l’Hormadi, en revenant saluer le Kop après la rencontre. Si le score peut laisser penser à une victoire facile, il en a été tout autrement sur la glace. « Ce n’était pas du beau hockey, reconnait Anthony Mortas avec lucidité. Mais au moins on s’est retiré cette pression d’absolument devoir gagner, on va pouvoir travailler sereinement. »

Mortas a poussé une soufflante dans le vestiaire

Le début de rencontre reflète bien la fébrilité de deux équipes en manque de confiance. « J’ai trouvé que c’était un peu poussif, les jambes étaient lourdes, on était tétanisés à chaque fois qu’on avait le palet » témoigne l’entraîneur des Gothiques, spectateur impuissant d’un premier tiers brouillon. Le technicien ne s’est pas privé d’exprimer son mécontentement aux joueurs à la pause. « Certains ont besoin d’être secoués, c’est mon rôle de bouger ceux qui dorment ou ne sont pas au niveau. »

Les Gothiques ont ensuite fait la différence par Danick Bouchard (1-0, 23’50) et Taavi Tiala (2-0, 38’42). Tomas Simonsen a inscrit le troisième but du match au terme d’un numéro de soliste. De quoi soulager le jeune attaquant français, en mal de sensations après sa fracture de la clavicule en janvier. Le champion du Monde U20 D1B, pas encore à « 100% », admet que l’équipe n’a « pas du tout répondu aux attentes du coach pendant deux tiers ». Heureusement, le dernier rempart, Henri-Corentin Buysse, élu homme du match, a réussi un premier blanchissage.

C’est plutôt rassurant de gagner un match en étant mauvais.

Anthony Mortas, entraîneur des Gothiques d’Amiens

La victoire acquise, après un quatrième but en cage vide de Lopachuk (4-0, 57’55) doit permettre aux Picards de se libérer. C’est en tout cas le souhait d’Anthony Mortas. Le coach pense que l’aspect mental explique en grande partie la prestation du jour : « Par rapport au rendu de l’entraînement et à ce qu’on produit en match, il y a une grosse différence ». Il se contentera de la victoire pour cette fois. « C’est plutôt rassurant de gagner un match en étant mauvais. »

Après être sorti vainqueur du match de la peur, Amiens s’attaque à deux gros morceaux : Gap, leader du championnat et Grenoble, champion en titre. Un double déplacement pour lequel il faudra se passer des défenseurs Aziz Baazzi, touché au dos et Aku Alho, blessé au genou contre Anglet.


Amiens – Anglet : 4-0 [(0-0)(2-0)(2-0)]

Buts Amiens : Bouchard assist’ Jago 23’50 ; Tiala assist’ Lopachuk et Simonsen 38’42 (SN) ; Simonsen 50’06 ; Lopachuk assist’ Morin et Bouchard 57’55

Julien Benesteau
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports