HOCKEY SUR GLACE : Avec un scénario idéal, Amiens signe sa première victoire

hockey ligue magnus gothiques anglet gazettesports kevin devigne 33
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Sans briller, les Amiénois ont gagné leurs premiers points de la saison en Ligue Magnus, en venant à bout d’Anglet (4-0), au terme d’un match sans grands rebondissements.

L’entame de la rencontre ressemble à un mauvais film, avec pour décor le Coliseum. Une semaine après leur dernier match et une défaite contre Mulhouse, les premiers coups de patins des Amiénois sont imprécis. Pourtant, Tarantino offre à l’Hormadi deux situations de supériorité numérique (1’31, 14’11). Quatre minutes dont les Gothiques ne font rien. Et les principales péripéties du premier tiers sont à mettre au crédit des Basques (6’20, 8′, 11′, 17′). Avec zéro point au compteur après deux journées, le trouillomètre des acteurs de la rencontre est à son maximum. Il faut attendre le deuxième chapitre pour avoir un peu d’action.

Le personnage principal de ce deuxième acte s’appelle Tanner Jago. D’abord envoyé deux minutes en prison (21’05), le Canadien des Gothiques est à l’origine de l’ouverture du score. Son shoot de la gauche est dévié par Danick Bouchard (1-0, 23’50). Le scénario de la partie s’emballe avec une longue série de pénalités pour les Angloys (27’02, 28’04, 30’11). Mais les hommes d’Anthony Mortas sont fâchés avec le powerplay ce soir. Buysse doit même faire son numéro, avec un arrêt du coude (35′). Finalement, à force d’abnégation, une ultime supériorité permet aux Amiénois de faire le break avant le retour au vestiaire. Le Russe de l’Hormadi, Vasilyev, touche le montant de la cage picarde et sur le contre, Taavi Tiala profite d’un rebond pour tromper le jeune Gaubert (2-0, 38’42). Le défenseur finlandais Aku Alho s’est blessé à la mi-match et s’assoit sur le banc pour le reste de la rencontre.

Happy end

Le synopsis du dernier tiers ne change pas des précédents. Anglet est indiscipliné (45’35) et Amiens toujours aussi maladroit avec le palet. Une prouesse de Tomas Simonsen fait toutefois se lever le public du Coliseum à dix minutes du terme. Le meilleur espoir de la ligue l’an dernier traverse la moitié de la patinoire pour s’offrir un shoot imparable en lucarne pour le 3-0 (50’06). Pour le suspense on repassera, car Anglet ne semble pas avoir les ressources pour inquiéter Henri-Corentin Buysse. Y compris sans son gardien sur la glace à quatre minutes du terme. Lopachuk en profite pour ajouter sa pierre à l’édifice en cage vide et clôture la soirée (4-0, 57’55).

Un dénouement heureux pour les Amiénois qui peuvent respirer après deux défaites inaugurales en Ligue Magnus. En prime, Buysse, élu homme du match, s’offre un premier blanchissage cette saison.

Amiens – Anglet : 4-0 [(0-0)(2-0)(2-0)]

Buts Amiens : Bouchard assist’ Jago 23’50 ; Tiala assist’ Lopachuk et Simonsen 38’42 (SN) ; Simonsen 50’06 ; Lopachuk assist’ Morin et Bouchard 57’55

Julien Benesteau
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports