TENNIS DE TABLE : Première compliquée pour l’ASTT

mg 4796
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Amiens faisait sa rentrée ce mardi en Pro B face au promu normand Saint-Pierraise. Favoris, les Amiénois se sont fait peur en arrachant la victoire au point décisif (3-2).

« L’important, c’est d’avoir les trois points », se rassure Arnaud Sellier, coach de l’ASTT. Pourtant, d’entrée de jeu, c’est Eric Jouti qui mène à bien son équipe. De retour salle Labaume, après quatre ans loin de la capitale picarde, le Brésilien offre le premier point de la partie en battant le Grec Ioannis Vlotinos. Après un premier set largement dominé (11-3), l’Amiénois, détendu mais solide, remporte la seconde manche 11-7. Sans trembler, le n°40 national termine le travail avec un score de 11-8, le tout en moins de 30 minutes. Une prestation quasi parfaite qui lance parfaitement la soirée. 1-0 pour Amiens. « Je suis content d’avoir retrouvé Eric (Jouti), même avec quatre ans de plus », se réjouit Arnaud Sellier.

La confiance change de camp

C’est au tour de Tamas Lakatos de s’élancer en affrontant le chef de file de l’Entente Saint-Pierraise, Marcos Madrid. L’Amiénois, fébrile, peine à rentrer dans son match. Il s’incline logiquement 7-11 dans le premier set. Malgré quelques fulgurances du Hongrois, le Mexicain prend l’ascendant psychologique et s’attire la seconde manche 5-11. Sans sursaut d’orgueil, le joueur picard, dépassé, effectue de nombreuses fautes et laisse filer le deuxième point du match aux Saint-Pierrais (7-11). Un partout. Cette performance a le don d’agacer le manager samarien : « Il faut savoir jouer avec son coeur et mettre de l’envie. Pourtant, Tamas Lakatos est l’un des plus talentueux. Il doit se ressaisir […] Marcos Madrid a été très bon, je l’ai rarement vu aussi bien jouer contre nous ».

La troisième affiche oppose la recrue amiénoise Tobias Rasmussen à Martin Baechler. Dans ce duel de gauchers, le Saint-Pierrais prend le dessus sur l’Amiénois, sous pression. La première manche est à sens unique, 5-11. Le Danois se libère et passe à l’attaque. Le joueur de l’ASTT mène, avant de se faire rejoindre malgré deux balles de set. Les deux pongistes se rendent coup pour coup et Rasmussen s’impose finalement 14-12. La confiance change de camp et le joueur de 25 ans domine son adversaire, fatigué et moins réaliste (11-6). Amiens reprend son avance grâce à un quatrième set solidement remporté (11-7). 2-1 pour l’ASTT. Le nouvel arrivant est défendu par son entraîneur : « Lakatos a mis l’équipe dans une dynamique négative. Rasmussen était tendu au premier set ».

La tension monte

Eric Jouti revient à la table avec comme mission de croquer Marcos Madrid. Le Mexicain fait déjouer le Brésilien, qui tente de mettre son jeu en place, en vain. Balle de set pour Madrid, effacée par un super retour. S’en suivent plusieurs opportunités de part et d’autre, mais le visiteur l’emporte 12-14. Les deux joueurs produisent une rencontre de haut niveau, et n’arrivent pas à se départager de nouveau. Mais cette fois-ci, c’est bien l’Amiénois qui empoche la deuxième manche 11-9. Mais la troisième n’est qu’une formalité, Jouti est surclassé (4-11). A la suite de ce trou d’air, il repart cependant déterminé. Les pongistes offrent des échanges spectaculaires. Le n°1 amiénois s’offre les points les plus importants et s’adjuge le quatrième set, 11-9. La tension est à son comble pour la manche décisive, le public pousse. Mais le pongiste normand prend l’avantage et le garde jusque la fin (9-11). L’Entente Saint-Pierraise recolle à 2-2. « Pourtant, Jouti a très bien joué », affirme Arnaud Sellier.

Le match décisif oppose les deux joueurs les moins en forme, Tamas Lakatos et Ioannis Vlotinos. La pression monte d’un cran supplémentaire. Le début de partie est une succession d’erreurs individuelles. Le Hongrois profite d’un passage à vide du Grec et remporte la première manche pour Amiens (11-8). Les deuxième et troisième sets sont une copie du premier. L’Amiénois profite des fautes du Saint-Pierrais et donne le point de la victoire à l’ASTT (11-6 ; 11-6). Succès en demi-teinte d’Amiens pour sa rentrée en Pro B, comme le confirme Arnaud Sellier : « Je ne m’attendais pas à un match aussi serré, je pensais plus à un 3-0 ou 3-1. Heureusement que l’équipe adverse n’avait pas tous ses joueurs opérationnels. »

Certains pongistes de l’ASTT partent en Chine pour participer aux championnats du Monde, avant de revenir pour la réception de Lille fin octobre.

1ère journée de Pro B : Amiens STT – Entente Saint-Pierraise : 3-2

Eric Jouti (n°40) – Ioannis Vlotinos (n°157) : 11-3 ; 11-7 ; 11-8
Tamas Lakatos (n°58) – Marcos Madrid (n°80) : 7-11 ; 5-11 ; 7-11
Tobias Rasmussen (n°60) – Martin Baechler (n°255) : 5-11 ; 14-12 ; 11-6 ; 11-7
Eric Jouti (n°40) – Marcos Madrid (n°80) : 12-14 ; 11-9 ; 4-11 ; 11-9 ; 9-11
Tamas Lakatos (N°58) – Ioannis Vlotinos (n°157) : 11-8 ; 11-6 ; 11-6

Romain Ales
Crédit photos : Léandre Leber – Gazette Sports