LES GOTHIQUES – Anthony Mortas : « On a réussi à resserrer la défense »

hockey sur glace amical gothiques bisons neuilly sur marne gazettesports kevin devigne 031
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

S’il concède un match où tout n’a pas été parfait, particulièrement la deuxième moitié du premier tiers temps, Anthony Mortas a vu une équipe qui poursuivait sa progression lors de la victoire 8-2 sur Neuilly-sur-Marne. Et espère être prêt pour faire un résultat à Bordeaux vendredi.

Qu’est-ce que vous tirez comme enseignement de ce match ?

Déjà, la joie de gagner, on était un peu sur une série de défaites (5 revers lors des 6 dernières rencontres, entrecoupés d’un succès contre Dunkerque vendredi dernier, ndlr). On a bien commencé lors des dix première minutes et, ensuite, on s’est un peu compliqué la tâche en échouant sur nos supériorités numériques. Après, le match a un peu basculé, on a ouvert un peu le jeu, ils ont eu une supériorité numérique et en ont profité pour marquer. On sort à la fin du tiers temps à 0-1, donc j’ai dit aux joueurs de ne pas paniquer. Ce sont des choses qui arrivent, il fallait continuer à travailler, construire le match tiers par tiers. On est revenu avec de bonnes intentions, un jeu rapide, tourné vers l’avant et ça a marché.

Dans le contenu, vous êtes satisfaits de ce que vous avez vu ?

De match en match, on a progressé. Même si dimanche, on a perdu 6-0, il y avait des progrès dans le jeu. C’est ce qu’on voulait. Il y a eu de bonnes choses à Angers même si le score est très sévère. Ce soir, il y a encore eu de bonnes choses. On va encore améliorer certains points. Je ne sais pas si on sera complètement prêts vendredi, mais toutes les équipes en sont à peu près au même point. Bordeaux a fait 4 matchs de préparation, nous 8, mine de rien. Et il va y avoir du sang neuf qui va arriver pour vendredi, je l’espère, pour qu’on commence de la meilleure façon le championnat.

Le point noir, ça a été la difficulté à marquer en powerplay…

Oui, mais ça ne m’inquiète pas trop. Ce qui m’inquiète, c’est la défensive. On a réussi à resserrer la défense. Je sais qu’à l’attaque, avec ou sans powerplay, on arrivera toujours à marquer des buts. Il faut se limiter à très peu de buts pris par match et on se donnera de bonnes chances de gagner.

On avait évoqué plus tôt dans la semaine des cadres qui avaient moins marqué, là, des joueurs comme Lopachuk marquent, c’est aussi un progrès ?

Oui, tout le monde doit marquer. Tout le monde doit se porter à l’offensive. En plus, quand il y a un score comme 8-2, un peu tout le monde marque, donc ça fait du bien aux attaquants pour la suite.

Aussi proche du retour de la Magnus, il fait du bien aux têtes ce match ?

Oui, bien sûr. Et c’était aussi important pour nous d’avoir un match mardi, à domicile. C’est ce qu’on voulait pour avoir du rythme pour vendredi. Donc c’est une très bonne chose.


Morgan Chaumier, avec Kevin Devigne
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports