LES GOTHIQUES : Une victoire pour terminer la préparation

hockey sur glace gothiques bisons neuilly sur marne gazettesports kevin devigne 28
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Les Gothiques disputaient leur 8ème et dernier match de préparation ce mardi soir avant la reprise de la Magnus. Avec une victoire 8-2 sur Neuilly-sur-Marne (D1).

Pour le dernier match de préparation, Anthony Mortas peut compter sur une équipe légèrement renforcée, avec les retours de Buysse, Leclerc et Sabatier et la première apparition de l’une des dernières recrues, le Canadien Tanner Jago, permettant au moins d’avoir une défense plus conséquente, même si la 4ème ligne d’attaque est encore bien jeune.

Mais le premier tiers n’est pas très emballant, les Amiénois se contentant d’être plus présents dans la moitié de terrain nocéenne sans être très dangereux. Sauf lors de trois supériorités. Mais à chaque fois Neuilly tue la pénalité. Et se montre même parfois dangereux pour un Buysse vigilant, notamment par Hayward. C’est suite à une incursion de ce dernier que se déroule ce qui est jusqu’ici l’événement le plus marquant de la partie, une bagarre entre l’attaquant francilien et Dannick Bouchard. Ce dernier écope d’une lourde sanction (2+2+5+20) et la supériorité profite à Cerda qui ouvre la marque côté fermé sur une remise en jeu (0-1, 18’36).

Une supériorité enfin payante…

Le début de deuxième période, toujours en infériorité, est compliqué, mais il en suffit d’une sur une récupération haute de la rondelle pour que Ruel aille défier le portier de Neuilly et égalise (1-1, 22’25). A contrario, les Gothiques ne profitent toujours pas de leur 4ème powerplay de la partie quelques instants plus tard. Finalement, après avoir eu une opportunité quelques minutes auparavant, Bruche permet aux siens de passer devant pour la première fois à la mi-match (2-1, 29’54). Cela va mieux pour Amiens et, trouvé lancé par Rajamäki, Djemel va fusiller le cerbère nocéen (3-1, 30’57). La preuve qu’Amiens a repris ses esprits, c’est qu’une supériorité est enfin payante. Décalé par Baazzi, Rajamäki creuse l’écart (4-1, 37’15).

Sur un énième powerplay, débuté dans le deuxième tiers et terminé dans le troisième, Sabatier décale Bault qui trouve Plagnat dans le slot, qui corse l’addition (5-1, 40’51). Si Neuilly tue une nouvelle pénalité, les Franciliens ne sont plus trop dans le match. Bault récupère un renvoi au niveau de la bleue, s’avance un peu et met un pétard dans les filets (6-1, 45’58). Le festival continue. Sabatier lance Plagnat qui conclut (7-1, 50’44). Lefebvre y va bien de son but pour Neuilly (7-2, 52′) mais Lopachuk, servi dans le trafic, poursuit le festival offensif amiénois, en powerplay (8-2, 53’47). D’abord malmenés, les Gothiques ont su profiter de la baisse de régime de leur adversaire du jour pour faire le travail et conclure leur préparation sur une nette victoire.


Amiens – Neuilly-sur-Marne : 8-2 [(0-1)(4-0)(4-1)]

Buts Amiens : Ruel assist Lindroos (IN) 22’25, Bruche 29’54, Djemel assist Rajamäki et Bault 30’57, Rajamäki assist Baazzi et Desbiens (SN) 37’15, Plagnat assist Bault et Sabatier 40’51, Bault 45’58, Plagnat assist Sabatier et Rusnak 50’44, Lopachuk assist Bault (SN) 53’47

Buts Neuilly : Cerda assist Adkins (SN) 18’36, Lefebvre assist Cerda et Hayward 52′


Morgan Chaumier
Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports