FOOTBALL : Les Portugais concluent leur préparation sur un match nul

football us camon portugeais gazettesports kevin devigne 23
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

En terminant par un nul 1-1 contre Béthune, le FC Porto Portugais d’Amiens clos une préparation estivale convaincante.

Ce samedi, le FCPPA disputait son dernier match de préparation face à Béthune (R1) sur « un terrain neutre, assez difficile, pour se mettre dans le bain » de la coupe de France à venir mais aussi de certaines pelouses de R2. Un match qui a satisfait le coach des Amiénois, décrivant une « grosse maîtrise collective ».

Dans le détail, c’est Béthune qui ouvrait pourtant le score très rapidement, dès la 7′ (0-1). Mais la réaction ne se faisait pas attendre et, sur un bon pressing de Poidevin, Despois récupérait, lançait Da Veiga qui le recherchait au second poteau pour l’égalisation (1-1, 22′). Un but à l’image de ce que recherchait Benoît Sturbois, « très vite récupérer et vite se projeter ». Par la suite, le technicien picard se réjouissait que son équipe ait eu « le plus souvent la possession » contre ce qu’il décrivait comme « une équipe de qualité ».

Pas une première dans une préparation conçue sur une alternance entre « des équipes de R1-R2 le week-end et R3 en semaine. » Et avec 4 victoires (dont 1 contre une équipe de R1), 1 nul et 1 défaite, « la préparation a été très bonne. » Des résultats qui « montent que les mecs travaillent, on a très bien bossé les gars ont été assidus, investis. » « Tant en match qu’à l’entraînement », précise d’ailleurs Benoît Sturbois. Plus largement, celui ci se dit « satisfait car le projet de jeu est bien assimilé, peu importe les absents, ça ne le remet pas en cause : à chaque fois le contenu est intéressant. »

football us camon portugeais gazettesports kevin devigne 21
Benoît Sturbois ressort avec du positif de cette préparation

Tant mieux car cela a été un autre aspect de la préparation, le recours à un nombre de joueurs important, avec un effectif toujours différent. Et l’entraîneur amiénois l’assume comme une force : « il y a 26, 27 joueurs capables de prétendre à jouer, ça va me permettre de me creuser la tête et de ne pas m’obliger à me reposer sur un joueur qui ne ferait pas l’affaire. » De quoi, en revanche, ne clairement pas se projeter sur une équipe type. « On a toujours une ossature en tête mais on peut compter sur énormément de joueurs » tranche-t-il ainsi. Reste que, reconnaît-il, cet effectif pléthorique contient un enjeu : « Tout le monde va devoir se sentir concerné, ce qui fera la différence, c’est l’implication de ce qui jouent peu. »

Ainsi, si « les sensations sont bonnes » et tous les voyants sont au vert pour aborder la saison avec ambition, Benoît Sturbois « reste mesuré ». Si la préparation peut donner des indications, il faut « toujours de la prudence » car « très rapidement l’engrenage peut s’enrayer. »

En attendant de se mesurer à la R2, cela débutera dès ce dimanche 4 septembre par de la coupe de France. Face à un adversaire toujours inconnu, le tirage au sort, qui avait lieu ce matin, n’ayant toujours pas été révélé.


FC Porto Portugais d’Amiens – Stade Béthune (R1)
: 1-1 (1-1)

Buts : Despois (22′) pour Amiens

Amiens Porto : Tellier – Ameur, Seguenebou, Wable, Devauchelle – Idez, Facquier – Da Veiga, Despois, Siradjidini – Poidevin

Entrants : Piim, Vasseur, Bedrouni


Morgan Chaumier
Crédit photos : Kevin Devigne – Gazette Sports (archives)