RUGBY – Jeanne Dufays : « Contente de ce qu’on a réalisé »

rugby rca amiens feminines licornes kevin devigne (1)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Joueuse du RCA féminin depuis une saison, Jeanne Dufays revient sur ses débuts, la saison dernière et la saison à venir. 

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous mettre au rugby ?

J’ai toujours aimé le rugby. Depuis longtemps je regarde le rugby avec mon père notamment. Je faisais de l’athlétisme, avec le covid j’ai arrêté et l’année dernière je voulais reprendre le sport et je me suis dit que c’était l’occasion de tester le rugby. 

Comment avez-vous vécu votre première saison ?

C’était un retour à XV donc même si certaines avaient déjà plusieurs années de rugby c’était un peu nouveau pour presque tout le monde au final. Ensuite j’ai commencé en juillet ce qui m’a permis de prendre le temps de connaître les filles et de m’adapter avant le début de saison. Le groupe est vraiment très accueillant et ça aide à s’acclimater. J’ai trouvé rapidement mes marques et les filles qui avaient déjà évolué à XV nous ont tirées vers le haut. 

Avez-vous eu de l’appréhension au moment de commencer le rugby ?

Non je n’ai jamais eu d’appréhension. Le climat qui règne dans l’équipe met très vite à l’aise et permet de tout de suite se mettre dans le bain. Dès le premier match on a vu qu’on avait le niveau et cela nous a mis encore plus en confiance pour la suite de la saison. 

Est-ce que vous avez réussi rapidement à vous acclimater aux règles et aux spécificités du jeu ?

Forcément il y a une différence avec les filles qui jouent depuis plusieurs années, mais on était un petit groupe de filles qui commençait et on a très vite progressé. J’ai personnellement réussi à très vite me mettre au niveau et à pouvoir prétendre à une place dans l’équipe dès les premiers matchs de la saison. 

Votre passé dans l’athlétisme vous a-t-il servi ?

Cela m’a avant tout servi dans la préparation physique car j’avais l’habitude de m’entraîner dur et de devoir être prêt physiquement. Après c’était un premier sport collectif et forcément c’est bien différent de ce que j’ai connu avant. 

Vous avez réalisé une très belle saison l’année dernière, c’était une surprise pour vous ?

On est vraiment contente de ce que l’on a réalisé et c’est au-delà de ce que l’on attendait. Au début de saison, je n’attendais pas grand-chose d’un point de vue personnel et collectif car c’était notre début à XV. Finalement on a réussi à construire un groupe très rapidement et l’on a été surpris de notre résultat, mais c’est aussi le fruit de notre travail. 

Cela donne des ambitions pour la suite ?

Pour le moment on n’a pas encore repris et l’on ne sait pas encore vraiment quels seront les objectifs du club, mais il est certain que l’on va vouloir faire encore mieux que l’année dernière. On aura une année d’expérience et on aura progressé donc on peut prétendre à faire aussi bien voire mieux. Il faudra en tout cas confirmer ce que l’on a vu et continuer de progresser. 

Quel est le message que vous avez envie de transmettre aux filles qui hésitent à démarrer le rugby ?

J’ai envie de leur dire de ne pas hésiter, surtout ne pas hésiter et venir essayer ça ne coûte rien. On peut très rapidement pratiquer et prendre du plaisir. L’ambiance du groupe aide à se mettre dedans et à progresser rapidement. Il y en a pour tout le monde et on n’est pas obligé de faire de la compétition tout de suite. On peut prendre le temps et juste participer aux entraînements au début. Il faut mettre les préjugés de côté et en venant essayer elles verront rapidement qu’il n’y a pas de raison d’avoir autant de préjugés sur la pratique de ce sport pour les filles.

Aurélien Finet

Crédit Photo : Kevin Devigne – Gazette Sports