LES GOTHIQUES – Nicolas Leclerc : « Faire d’Amiens une place forte du hockey français »

hockey entrainement gothiques gazettesports kevin devigne 61
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Le défenseur de poche d’Amiens, Nicolas Leclerc, nous livre ses impressions sur le début de la présaison.

Pas trop dure cette reprise ?

Ça va, le premier jour était difficile. On a 6 jours dans la semaine sur le même rythme, ça va être tendu ! Mais c’est le but aussi pour bien lancer la saison. La semaine dernière on a fait de la cohésion d’équipe, histoire de bien se connaître et là c’est vraiment parti. On a vu qu’il allait falloir être physique.

On a eu un long été, il y a eu 4 mois de trêve, on a eu le temps de décompresser, de se changer les idées, de bien préparer le retour. On est impatient que ça reprenne vraiment. On va avoir deux grosses semaines de travail, puis les matchs de préparation vont vite arriver.

Il y a beaucoup de nouveaux joueurs à intégrer…

Oui, c’est pour ça qu’on a fait ce format-là avec de la cohésion d’équipe avant de reprendre sur la glace. C’était plutôt pas mal comme approche. On a beaucoup de nouveaux étrangers à connaître, avec qui il faut apprendre à se trouver et à communiquer.

Que ce soit en attaque ou en défense il y a beaucoup de changements. C’est pour ça qu’on a une longue préparation et une longue saison. C’est un long chemin jusqu’aux play-offs pour créer des relations, trouver les meilleures paires.

On a toujours les souvenirs de la saison dernière. On aurait aimé faire beaucoup mieux.

On s’était quitté sur une élimination décevante au premier tour des play-offs, est-ce que vous êtes passés à autre chose ?

On a toujours les souvenirs de la saison dernière. On aurait aimé faire beaucoup mieux. La saison n’était pas décevante mais on n’est pas non plus là où l’on voulait être. C’est peut-être pour ça aussi, qu’on a des changements dans l’effectif. On aborde les choses un peu différemment. Maintenant, on a un bon mois pour se préparer et commencer la saison sur de bonnes bases et dérouler par la suite.

Qu’est-ce que tu attends de cette saison justement ?

On a nos objectifs collectifs. On sait où on veut se placer. On va en discuter, le président va venir parler avec nous, pour savoir ce qu’il attend de nous. En tout cas, on veut être performant, faire des gros matchs. On est les Gothiques d’Amiens et on veut que ce soit une place forte du hockey français.


Julien Benesteau

Crédit photo : Kevin Devigne – Gazette Sports