AMIENS SC – Philippe Hinschberger : « C’était une très belle soirée »

football ligue 2 amiens sc paris fc kevin devigne gazettesports 78
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Au terme d’une rencontre disputée dans un contexte auxerrois idéal, Philippe Hinschberger préfère retenir le positif de cette rencontre plutôt que la défaite, 2-1.

Es-tu satisfait de la résistance offerte ?

Oui. Je me dis que le scenario aurait pu être différent, parce que c’est nous qui avons la grosse occasion d’ouvrir le score. Quel était notre objectif quand on n’a plus rien à jouer, qu’on joue contre une équipe qui veut chercher la L1 dans un stade plein ? C’était déjà de prendre du plaisir et de respecter tous les adversaires, le championnat. C’était l’objectif d’avoir un comportement irréprochable. Je ne parle pas de nos maladresses techniques, je pense que l’on a réussi notre mission.

On a quand même réussi à revenir à 2-1, on a eu des occasions pour marquer. Après, Auxerre a beaucoup poussé, ils ont un nombre de tirs cadrés impressionnant (8, ndlr). Je suis satisfait de notre état d’esprit, de l’engagement qu’on a mis dans ce match. On a donné du fil à retordre à Auxerre même si, logiquement, ils ont dominé, même si, logiquement, ils se sont procurés pas mal d’occasions.

Vous avez montré plus de choses une fois menés 2-0…

Parce que l’adversaire recule. Ils assurent un peu le score, ils prennent moins de risques, ils nous laissent ressortir les ballons un peu plus facilement. On a quand même aussi la grosse occasion de Tolu (Arokadare, ndlr), quelques déboulés de Badji côté gauche qui auraient peut-être mérité un meilleur sort en première mi-temps. Il y a eu des choses plutôt intéressantes, même si c’est vrai que sur la fin du match, on a eu un peu plus de place pour jouer.

Qu’as-tu pensé des entrées de Mustapha Sangaré et Gaoussou Traoré (respectivement buteur et passeur décisif, ndlr) sur lesquels tu nous as dit ne pas compter la saison prochaine ? Ils ont fait le travail ?

De toute façon, s’ils sont là, c’est qu’ils étaient prêts à faire le taf, c’est clair. Gaou a été comme il est depuis quelques semaines, dynamique, il a gratté un bon ballon de la tête sur le but de Sangaré. Qui nous a gratifiés d’un geste technique de la Ligue des Champions, un très joli but. J’aurais préféré qu’on en mette des plus faciles.

On était quand même 19èmes fin novembre, il fallait sortir de ce piège, de ce guêpier. Et on s’en est plutôt bien sorti.

Tu termines cette saison sur quel sentiment ?

Sur le sentiment de souffler. Ça a été une saison mouvementée, plus que ce que j’ai l’habitude de connaître. J’aspire à beaucoup plus de calme la saison prochaine. Déjà avec notre effectif, qu’il soit beaucoup plus stable. Et qu’on puisse rentrer dans notre championnat de plain-pied.

Je termine la saison, quand même, avec le sentiment du devoir accompli. C’est-à-dire qu’on était quand même 19èmes fin novembre, il fallait sortir de ce piège, de ce guêpier. Et on s’en est plutôt bien sorti, les joueurs ont été présents pour redresser la barre, il faut leur rendre hommage pour cela.

Tout n’est donc pas à jeter de cette saison ?

Non, sinon, on serait en posture plus délicate. C’est vrai qu’on peut attendre mieux de l’Amiens SC mais il y a eu des événements dans la saison qui ont fait que ça n’a jamais été un long fleuve tranquille.

A Auxerre, l’ambiance a été très bonne, c’est un contexte particulier dans lequel jouer ?

C’est top, il vaut mieux jouer là que chez un club qui n’a plus rien à jouer devant 1200 spectateurs. C’était une très belle soirée.

C’est une bonne chose pour les joueurs, notamment les plus jeunes, de se retrouver confrontés à une telle ambiance ?

Oui, c’est génial. Et puis, Auxerre, c’est aussi une équipe qui joue au ballon, pas une équipe qui met une pression énorme où l’on n’arrive pas à faire trois passes. On a aussi eu la possibilité de jouer. Donc ce sont des rendez-vous qu’on aimerait plus souvent honorer, dans ces conditions, un beau temps, un stade plein, c’est top, ça valorise la L2. On a vu un bon match de foot ce soir.


Morgan Chaumier
Crédit photo : Kevin Devigne (archives) – Gazette Sports