TENNIS DE TABLE – Arnaud Sellier : « Ça va nous remobiliser pour la fin, pour bien terminer les deux dernières rencontres »

tennis de table astt amiens vs tours 070 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

La saison n’est pas terminée pour les pongistes amiénois, malgré une possibilité de montée fortement remise en question depuis la défaite face à Tours ce mardi. Les Samariens gardent toutefois l’envie de bien faire et l’ont démontré ce vendredi en allant s’imposer à Miramas, 1/3. 

Et déroulé parfaitement similaire au match aller, chacun des joueurs ayant retrouvé son adversaire du mois de décembre. L’ouverture de cette seizième journée était donc pour Grégoire Jean (74) et Junge Zheng (83), mais cette fois, malgré un premier set en faveur de Zheng, Jean parvenait à inverser la tendance pour finalement s’imposer 1/3. Car si l’entame était d’abord équilibrée puis à l’avantage de l’Amiénois (2-2, 3-7), son adversaire entamait une remontée fulgurante grâce à une succession de sept points (10-7). Jean s’inclinait donc 11-8 sur ce premier set puis se laissait légèrement dépassé au début du second (2-0). Il reprenait ensuite les commandes avec adresse (3-7, 5-9), mais au moment de conclure (5-10), Zheng s’acharnait à recoller, l’Amiénois s’imposant finalement 8-11. Le troisième set était quant à lui plus acharné des deux côtés (2-2, 6-6), mais c’est bien le Samarien qui faisait le premier break jusqu’à la victoire, `8-11. Le Miramasséen subissait alors d’entrée sur le quatrième set et son temps mort ne suffisait pas à changer la donne (3-4, 3-7) puisque Jean bouclait rapidement la manche, 5-11. Un premier point pris par le clan amiénois, 0/1

La deuxième partie voyait s’affronter Tomi Lakatos (52) et Paul Lavergne (103). Une rencontre difficilement menée par le Hongrois qui s’inclinait plus lourdement qu’à l’aller, 3/0. L’écart n’était pourtant pas très large aux premiers échanges, mais l’avantage était toujours au joueur local (3-2, 6-5). Finalement, Lavergne saisissait sa chance au moment de se détacher (10-6) et filait vers un premier succès, 11-7. Lakatos tentait alors une approche différente au second set, mais le Miramasséen restait bel et bien dans les parages (0-3, 3-4). Il enchaînait d’ailleurs quatre points qui le replaçaient en tête (7-4) et poursuivait pour de nouveau battre Lakatos 11-7. L’Amiénois ne retrouvait plus son rythme au troisième set et se faisait rapidement distancer (3-2, 7-2). Lavergne en profitait alors pour conclure une fois de plus, 11-5. À la fin de la partie, Miramas revenait à hauteur d’Amiens, 1/1.

C’était à celui qui avait le plus envie

Arnaud Sellier
tennis de table astt vs miramas amiens 0090 leandre leber gazettesports

Pour Horacio Cifuentes (65), l’adversaire du jour était encore une fois Zhiwen He (50). Et la conclusion de la rencontre était la même que quatre mois plus tôt, l’Amiénois s’imposant sur le fil, 2/3. D’abord confortablement devant de trois points (2-5), Cifuentes devait ensuite se contenter d’une courte tête d’avance pour le reste de la première manche (5-6, 7-8). Et alors qu’il avait la première balle de set (9-10), He prenait à son tour un avantage dangereux (11-10), mais l’Amiénois allait tout de même conclure, 11-13. Au cours de la seconde manche, chacun des deux joueurs prenait brièvement le dessus sur l’autre (4-3, 5-6) et Cifuentes allait même jusqu’à compter quatre longueurs d’avance (5-9). Le Miramasséen luttait pour revenir et finalement s’imposer, 11-9. Au troisième set, l’Amiénois repartait sur les mêmes bases qu’au premier (2-3, 2-7) et ne laissait cette fois pas l’occasion à son adversaire de revenir dans la partie. Il s’imposait alors rapidement, 3-11, mais He revenait survolté dans la manche suivante (5-0, 6-3) et ripostait de la même façon avec à son tour une victoire 11-3. Toutefois, comme en décembre, Cifuentes rentrait bien dans son cinquième set (1-3, 2-5) et poussait son adversaire au temps mort. Mais, lancé, l’Amiénois poussait jusqu’à la conclusion, 4-11. Un second succès qui redonnait l’avantage à l’Amiens STT, 1/2

Seul changement par rapport au match aller, Grégoire Jean (74) prenait en main le quatrième match face à Paul Lavergne (103). Une confrontation qui venait boucler cette journée puisque Jean s’imposait 2/3. Le premier set débutait relativement bien pour l’Amiénois qui se détachait petit à petit (3-4, 3-7), mais au moment de prendre le point du set, Lavergne s’accrochait de plus en plus (6-10, 9-10). Le Picard s’imposait alors de justesse, 9-11, et le scénario était inversé pour la manche suivante (3-2, 8-4). Jean luttait à son tour quand son adversaire avait l’occasion de l’emporter (10-5, 10-7) mais devait finalement s’avouer vaincu, 11-7. Lavergne entamait ensuite le troisième set sur les chapeaux de roues (5-1, 8-3) et, ne trouvant plus de solutions, l’Amiénois était de nouveau battu, 11-5. La révolte sonnait alors pour le joueur picard qui se démenait pour distancer au mieux son adversaire (2-5, 4-8) et continuer sur une cinquième manche. Et avec une victoire 8-11, Jean partait continuer le combat à la belle. Un ultime set extrêmement bien négocié dès les premiers échanges (0-3, 1-6) qui lui permettait ensuite d’avoir six balles de matchs (4-10). Vainqueur par 5-11, Jean concluait la journée sur une nouvelle réussite pour l’Amiens STT, 1/3.

« C’est plus satisfaisant que face à Tours parce qu’on a gagné, mais dans le contenu de mardi il n’y a pas grand-chose à redire. Miramas était forcément un match très différent avec moins de pression, une ambiance beaucoup plus calme et des joueurs qui, d’un côté comme de l’autre, n’avaient plus grand-chose à jouer. C’était différent. La tension était redescendue, mais ce qui aurait été dangereux ça aurait été de passer à côté de ces matchs et ce qui est bien c’est que Grégoire et Horacio se sont tous les deux fait violence pour gagner des matchs qui étaient compliqués. On les a déjà vus jouer mieux que ça, mais ils ont fait ce qu’il fallait pour gagner donc c’est bien. Il y a souvent eu des sets assez déséquilibrés où un joueur prenait des points d’avance : c’était à celui qui avait le plus envie finalement. 
C’était important de gagner, l’objectif de fin de saison c’était de rester sur le podium en sachant que c’était déjà quasiment fait. Maintenant avec la défaite de Tours 0/3 face à Thorigné, on peut espérer finir deuxièmes du championnat si on termine bien. Passée la déception d’avoir raté la montée, deuxièmes du championnat ça reste quand même un bel objectif et une belle réussite. Ça va nous remobiliser pour la fin, pour bien terminer les deux dernières rencontres ! »

Toujours seconds à deux points du leader thoréfoléen, il faudra maintenant tirer profit de six semaines de repos pour un dernier retour salle Labaume le mardi 7 juin. Pour sa dernière rencontre à domicile de la saison, l’Amiens STT accueillera Issy-les-Moulineaux à 19h30. 


Miramas TT – Amiens STT : 1/3
J. Zheng / G. Jean : 1/3 (-8 8 8 5)
P. Lavergne / T. Lakatos : 3/0 (-7 -7 -5)
Z. He / H. Cifuentes : 2/3 (11 -9 3 -3 4)
P. Lavergne / G. Jean : 2/3 (9 -7 -5 8 5)




Océane Kronek

Crédit photos : Léandre Leber – Gazettesports.fr