AMIENS SC : Victoire clinique

football ligue 2 amiens sc asc dijon dfco kevin devigne gazettesports (2)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’Amiens SC n’a pas brillé ce samedi soir. Mais a su à la fois se montrer solide et efficace pour remporter, à Valenciennes, son premier succès à l’extérieur depuis août, 0-2.

Sans Dossevi, Bamba, Gnahoré et Sy laissés à Amiens, en plus de Badji blessé, l’ASC rentre timidement dans la partie. Mais si Valenciennes met le pied sur le ballon, c’est sans grand danger pour Gurtner, à l’image d’une frappe à côté de Picouleau (17′), la plus notable des quatre premières de la partie pour les Nordistes.

Pour la première incursion intéressante de l’Amiens SC dans les 20 derniers mètres adverses, Arokodare réussit un rush mais au moment où on le croyait parti au but, un gros retour défensif l’empêchait de frapper (20′). Ce n’est que partie remise. À défaut d’Arokodare, c’est Akolo qui sort ce match de la torpeur d’un éclair de génie. Trouvé à l’entrée de la surface par Lusamba, il feinte son vis-à-vis avant de décocher un missile dans la lucarne (0-1, 29′).

Dans la foulée, Mendy lance, d’un ballon au-dessus de la défense, Gene dans l’espace. Le centre à ras-de-terre devant le but est coupé au second poteau par ce même Akolo qui signe un doublé (0-2, 33′). Sans briller, les Samariens ont été cliniques. Benet n’est même qu’à quelques centimètres d’enfoncer le clou. Sur un coup-franc de presque 50 mètres joué vite, il voit sa tentative de lob passer juste au-dessus de la barre (37′). Valenciennes ne réagit réellement que sur un centre de Linguet, dévié par Bonnet avant d’échoir, au second poteau, sur Guillaume qui dévisse complètement sa volée (40′). Amiens mène donc 0-2 à la pause.

Valenciennes pousse mais Amiens tient

Après une première tentative d’Arokodare, bien servi par Lusamba, au-dessus (48′), ce sont les Nordistes qui poussent. Mais cela manque de tranchant ou de précision, que ce soit la frappe de Robail à ras-de-terre captée facilement par Thuram – entré à la place de Gurtner à la pause – (50′), les têtes non-cadrées de Bonnet (53′, 69′) ou la frappe au-dessus de Diliberto (66′).

Cela se rapproche toutefois quand Guillaume oblige Thuram à dévier en corner d’une bonne tête sur un coup-franc (73′). Puis quand ce même Guillaume reprend le corner, toujours de la tête, et que l’homme du premier poteau sauve sur sa ligne (74′). De même quand Boutoutaou trouve Zinga à 6 mètres du but d’une très belle ouverture. Mais Mendy est là pour revenir dans les pieds du jeune attaquant nordiste (79′). C’est ensuite Hamache dont la frappe enroulée ne passe pas loin alors que Thuram était battu (83′)

Malgré cela, et deux frappes, captées par Chevalier, de Zungu (90’+1) puis Fofana (90’+3), le score n’évolue plus et l’Amiens SC retrouve le chemin de la victoire, à l’extérieur, 0-2. Avec ce succès, les Picards intègrent le top 10 et prennent surtout une importante avance de 9 points sur le barragiste.


Valenciennes FC – Amiens SC : 0-2 (0-2)

Buts : Akolo (29′, 34′)

Amiens SC : Gurtner (Thuram 46′) – Gene (Opoku 81′), Mendy, Pavlovic, Nojo Fofana, Xantippe – Zungu, Benet (Lomotey 71′), Lusamba (Doums Fofana 89′) – Arokodare, Akolo (Lachuer 89′)

Valenciennes FC : Chevalier – Linguet, Debuchy, Ntim, Cuffaut (jaune 41′), Abeid (Robail 46′) – Diliberto, Picouleau (jaune 67′, Hamache 75′) – Ayité (Boutoutaou 64′) – Bonnet, Guillaume (Zinga 75′)


Morgan Chaumier
Crédit photo : Kevin Devigne (archives) – Gazette Sports