TENNIS DE TABLE : Amiens pas si loin

s6i9019
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Pour cette treizième journée en retard, l’Amiens STT recevait son homologue de la banlieue rennaise, Thorigné-Fouillard. Après un énorme début de partie, les Amiénois se sont inclinés 2/3.

L’entame de ce duel se jouait entre Grégoire Jean (74) et Léo de Nodrest (69). L’Amiénois démarrait doucement avant d’intensifier ses coups et de prendre l’avantage pour s’imposer 11-6. Toujours à une longueur derrière son adversaire, Jean tenait cependant la cadence et remportait le second set après une belle remontée, 13-11. Nettement devant au troisième set, l’Amiénois subissait malgré tout le retour fracassant de De Nodrest et s’inclinait 13-15. Très équilibrée, la quatrième manche voyait le Thoréfoléen s’imposer 10-12. Et c’est à bout de souffle que Jean concluait cette première rencontre par une victoire 11-9. Amiens prenait alors le point d’inauguration, 1/0

Horacio Cifuentes (65) prenait la suite face à Noshad Alamyian (36). L’Amiénois rentrait bien dans sa partie avec un beau premier succès 11-8. Lancé, Cifuentes poursuivait son chemin sur la même dynamique en se tenant à bonne distance d’Alamyian pour s’imposer 11-6. L’Amiénois subissait alors un coup d’arrêt au troisième set et ne réussissait pas à combler suffisamment l’écart, 8-11. Alamyian profitait donc de ce moment de faiblesse pour égaliser avec un second succès, 7-11. Mais Cifuentes persévérait avec un gros mental et s’appropriait le match, 12-10. Le collectif samarien prenait ainsi une belle avance à la pause, 2/0

La troisième rencontre de cette journée était donc décisive pour Tomi Lakatos (52) qui affrontait Vincent Picard (79). Cependant, l’Amiénois concédait le premier point à son adversaire du jour, 8-11. Les choses allaient de mal en pis pour Lakatos qui s’inclinait également lors de la seconde manche, 6-11. Et le troisième set tournait lui aussi en faveur du Thoréfoléen. Avec une victoire 9-11, Picard offrait un point au banc breton, 2/1

Pour la quatrième partie, Horacio Cifuentes (65) faisait son retour face à Léo De Nodrest (69). Largué d’entrée, l’Amiénois tentait de refaire surface mais De Nodrest était déjà trop loin, 6-11. La seconde manche était plus équilibrée entre les deux joueurs, mais le visiteur conservait son avantage pour s’imposer 9-11. Cifuentes s’arrachait alors pour prendre le point du troisième set, 13-11 et continuer à défendre ses couleurs. Mais malgré une belle avance dans la quatrième manche, Cifuentes s’inclinait 9-11. Thorigné-Fouillard égalisait alors, 2/2.

Pour le double décisif, Grégoire Jean (74) et Jesus Cantero (55) s’alignaient face à Jules Rolland (70) et Vincent Picard (79). En difficulté dès les premiers échanges, la paire amiénoise ne réussissait pas à relever la tête et s’inclinait 5-11. Par la suite, après avoir raccroché le wagon au second set, les Amiénois s’appliquaient à s’imposer 12-10. La machine picarde semblait alors être bien sur ses rails et enchainait avec une belle victoire 11-5 lors de la troisième manche. Mais les Bretons restaient dans la course et recollaient jusqu’à s’offrir une place à la belle, 9-11. Et finalement, au terme d’un ultime set extrêmement disputé, ce sont les visiteurs qui s’imposaient, 7-11. Thorigné-Fouillard accrochait donc ce duel, 2/3




Océane Kronek

Crédits photo : Léandre Leber – Gazettesports.fr