FOOTBALL (F) : Le goût amer du déjà vu pour l’ESC Longueau

gazette longueau rc lens 2
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Balayées par Cambrai lors de la journée précédente, Estelle Boëtte et ses joueuses ont connu semblable mésaventure face aux réservistes du RC Lens.

De par son expérience, Estelle Boëtte « ne croit plus depuis bien longtemps aux miracles ! » Privilégiant l’humour malgré la correction infligée à son groupe par les réservistes lensoises (0-10), la responsable technique de l’ESC Longueau affichait cependant pragmatisme et lucidité. « Opposées à un tel adversaire où évoluent notamment des joueuses de « Pôle », deux solutions se présentent à toi. Soit tu élabores une stratégie qui se résume à ériger un mur devant ton but, voire stationner un bus et tu croises les doigts pour que cette défense de fortune tienne durablement. Soit tu appréhendes ton rival comme les autres et tu développes le jeu qui te caractérise. En guettant alors le moindre faux pas pour les mettre un peu en difficulté. Nous avons opté pour la deuxième solution, avec les risques que cela pouvait comporter… »

Tout le monde s’imagine pouvoir décrocher la Lune

Estelle Boëtte

Délaissant l’hypothèse de « sauver les meubles » en coordonnant un bloc très bas, la coach longacoissienne tentait de justifier ses velléités offensives. « Rassurez-vous, face à cette armada nordiste, s’entraînant déjà bien plus que nous, nourrir les rêves les plus fous ne nous a jamais traversé l’esprit. Cependant, nous ne nous sommes pas présentées en victime. Nous avons surtout profité de ce duel, certes à sens unique, pour apprendre. »

Une envie de progresser inscrite d’ailleurs dans les objectifs dévoilés auparavant par l’ESCL : « sur la ligne de départ, tout le monde s’imagine pouvoir décrocher la Lune… Ensuite, il convient d’être réaliste. A ce jour, il nous est impossible de prétendre rivaliser avec les deux formations – Cambrai Amérique OM et le RC Lens « B » – qui caracolent en tête de ce championnat. Et qui, l’une après l’autre, nous ont infligé la même punition. »

gazette longueau rc lens 1

Bousculées, les partenaires de Saïda Abdou laissaient néanmoins entrevoir « certains jolis mouvements » Insuffisants certes pour atténuer l’ampleur du score, mais qui n’en demeurent pas moins porteurs d’espoirs. « Laissons du temps au temps… Quand il sera temps de lorgner, avec ambition, vers l’étage du dessus, alors nous le ferons. Pour l’heure, notre préoccupation est de rebondir face à Gauchy – Grugies – Biette »

Cela nous offre l’opportunité de panser nos plaies

Une prochaine échéance programmée dans un mois, le 24 avril : « cela nous offre l’opportunité de panser nos plaies, de tirer les enseignements de ces deux confrontations » précise Estelle Boëtte. D’ici là, elle retrouvera peut-être son banc de touche, qu’elle a dû déserter pour raison médicale.

AMIENS. Stade Virgile-Dufossé. RC Lens « B » bat ESC Longueau 10-0
Arbitre : M. Bais. Gazon synthétique. Tems printanier.

Fabrice Biniek
Crédit photos : Aurore Delépine (ESC Longueau)