FOOTBALL (F) : L’histoire sans fin de l’Amiens Porto

gazette amiens porto villeneuve 4
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Comme depuis le début de la saison, les joueuses du binôme Kichou – Arzalai ont bataillé, avant de s’incliner.

Bis repetita… Une fois encore, l’Amiens Porto a fait preuve de courage mais n’a pu éviter la défaite. Dominées par Villeneuve d’Ascq (3-0), « cap’taine » Chloé Letocart et ses coéquipières ont prolongé leur chemin de croix. Un cruel parcours qui semble commencer à peser, tant dans les jambes dans les têtes.

« Nous venions de sortir de plusieurs confrontations délicates où l’équipe avait, comme souvent, donné son maximum. Ce n’est qu’un sentiment personnel, mais je n’ai pas retrouvé le même dynamisme, la même détermination dimanche dernier. Moi-même, j’admets ne pas avoir eu cette énergie face à une formation qui a su en profiter » Avec lucidité, derrière ce mea-culpa, Ophélie Vaquier – maillon fort de cette structure – ferait-elle allusion à l’usure gagnant un effectif toujours à la recherche d’un succès cette saison ?

Ne pas être récompensées (…) est dur à avaler

Ophélie Vaquier

« Je n’ai pas la prétention de juger quiconque. A titre perso, j’avoue que cet exercice devient éprouvant. Nous sommes, irrémédiablement, condamnées à la relégation mais cette impression de ne pas être récompensées de nos efforts reste parfois difficile à accepter. Dur à avaler

Refusant de se lamenter sur son sort – et sur celui de l’Amiens Porto -, Ophélie Vaquier lève toutefois le voile sur le quotidien d’une formation « traîne savate », en apparence seulement. « Le classement fait froid dans le dos ! Il est éloquent. Pourtant, les filles n’ont jamais baissé les bras, ont constamment fait preuve d’assiduité aux entraînements. La convivialité a toujours animé ce groupe, en dépit de quelques légitimes coups de gueule » précise-t-elle.

gazette amiens porto villeneuve 1

S’il ne peut être considéré comme anecdotique, ce dernier revers dominical – face à Villeneuve d’Ascq – ne fait qu’allonger cette longue liste de désillusions : « Nous l’avons maintes et maintes fois répété… L’équipe est très jeune. L’affirmer n’est en aucun cas une échappatoire mais suscite l’indulgence » rappelle Ophélie Vaquier.

Ce qui ne l’empêchera pas de repartir au combat en cette fin de semaine, sur la pelouse d’Hénin-Beaumont. Accompagnée de cette farouche volonté de bien faire et de ne surtout pas déposer les armes prématurément. « Nous avons un devoir, celui de faire honneur à nos couleurs ! » Une philosophie qu’elle se réjouit de partager avec ces coéquipières.

  • AMIENS. Stade du Grand Marais. Villeneuve d’Ascq bat Amiens Porto 3-0

Arbitre : M. Logghe assisté de MM. Deloison et Catoire.

Fabrice Biniek
Crédit photos : Frédéric Charnotet (Amiens Porto)