COURSE : « Courir la Jules Verne » est de retour

274687668 7023153574424363 1439793293394802790 n
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Le grand événement running et marche d’Amiens est de retour le 26 juin 2022, avec un nouvel organisateur l’AUC et un nouveau parcours.

Après deux ans d’absence, le rendez-vous annuel pour les amateurs de running est de retour le 26 juin 2022. Pour l’occasion, l’AUC, nouvel organisateur de « Courir la Jules Verne », a pensé à un parcours attractif. L’idée, profiter des belles rues d’Amiens et des beaux lieux du centre-ville, afin de (re)découvrir le patrimoine amiénois. Un parcours bien réfléchi, avec en tête la pérennisation de celui-ci. Difficile de mettre en place un parcours comme « Courir La Jules Verne », il faut faire en sorte de ne pas trop gêner la circulation et les riverains, chose que l’AUC a essayé de mettre en place, avec un tracé moins contraignant pour la ville d’Amiens et ses habitants. 

« L’idée c’est de trouver un parcours qu’on pourrait pérenniser dans l’avenir. Là on est sur un parcours qui a moins d’emprise sur les abords d’Amiens, la circulation des bus elle va pouvoir continuer le samedi et le dimanche, il y a moins d’habitants qui seront touchés par la course », explique Christophe Guibon, directeur technique du club de l’AUC. 

« Courir La Jules Verne » rassemble généralement 4 000 amateurs chaque année. Pour cette édition 2022, la course a pour ambition de rassembler 5 000 coureurs dans le centre-ville, pour partager un moment de convivialité et de sportivité

parcours de "Courir la Jules Verne"
Tracé du 5km (2 boucles pour le 10km).

Pour cette nouvelle édition, les amateurs de course auront le choix entre le 5km, le 10km (homme ou femme), les deux challenges (Entreprises/Collectivités et Étudiants/Lycéens/Collégiens), la Petite Jules Verne, et une nouveauté pour cette édition 2022, la marche nordique et la randonnée pédestre. Le parcours commence avec « une belle ligne de départ et permet de profiter des belles rues qu’il y a à Amiens. Passer devant la cathédrale, passer devant la mairie, ce sont des lieux sympa où je vais pouvoir faire mes pauses d’animations musicales, ça me semblait pas mal », souligne Christophe Guibon. Une grande partie du circuit se situe sur des rues piétonnes, ce qui permettra aux riverains d’être au cœur de la course. Concernant les courses, « ce sont des parcours nerveux avec des relances qui permettront peut-être d’avoir de bons chronos à l’arrivée« .

Pour se préparer au mieux, l’AUC athlétisme propose des entraînements gratuits et libres d’accès, tous les lundis. « Pour les entraînements on commence doucement. Les premières journées il y avait une trentaine de personnes, là il y a de plus en plus de monde. Ça va prendre tout doucement, et je pense que dès le mois d’avril, quand les jours seront meilleurs et lorsqu’il fera beau ça va reprendre de l’engouement », espère Christophe Guibon.


Charlotte Lecot

Crédit Photo : DR