FOOTBALL – Titi Buengo : « On revient là où on aurait dû être »

football us camon abbeville kevin devigne gazettesports 120
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Apres la victoire 1-0 face à Abbeville, Titi Buengo revient sur le match et la dynamique positive de son équipe.

Vous devez être satisfaits après cette victoire ?

Satisfaits, oui. Il y a eu de longs moments difficiles pour l’équipe mais ces derniers temps on a réussi à retrouver de l’équilibre et de l’efficacité surtout. On engrange des points donc tant mieux.

Vous gagnez le match sur votre première mi-temps, avec un but inscrit rapidement. Peut-on que c’est une première mi-temps rondement menée ?

En première mi-temps on a joué avec le vent. Chaque équipe a eu sa mi-temps, nous c’était en première. En deuxième les deux équipes ont poussé mais le plus important c’était de ne pas concéder de but, gagner 1-0 pour nous c’était suffisant.

Malgré le vent contre vous en deuxième mi-temps, vous êtes resté solides sur les assauts abbevillois…

Oui, on a été solides. Après on connaît bien l’équipe d’Abbeville. On est bien dans nos jambes, dans nos têtes, et forcément ça se ressent dans nos intentions que ce soit offensivement ou défensivement.

Dans le foot il y a des paramètres qu’on ne peut maîtriser d’une saison à une autre

Titi Buengo

C’est une victoire qui vous permet de continuer sur votre belle série, 3 victoires et 1 nul sur les 4 derniers matchs. On peut dire que vous revenez bien ?

On revient bien, on revient là où on aurait dû être dès le départ, malheureusement dans le foot il y a des paramètres qu’on ne peut maîtriser d’une saison à une autre. Là on est vraiment content, on est dans ce qu’on avait mises en place depuis le début de saison.

Par rapport au début de saison vous avez enfin trouvé de la réussite et ça tourne en votre faveur…

Exactement, et ça se voit. La semaine dernière on a marqué quand l’adversaire était sur son temps fort. En début de saison, on aurait pu perdre ce genre de match. Aujourd’hui on ne les perd pas, on arrive à résister et surtout on arrive à faire la différence quand il faut.

Au vu des conditions du match, marqué d’entrée de jeu c’était quelque chose d’important ?

Oui, c’était important. Après, c’est notre projet de jeu, on est sur des attaques placées, sur des attaques rapides. On n’a pas des gros gabarits pour jouer sur le physique mais on joue avec la réflexion et la mobilité de nos joueurs. On est forcément content parce que ce sont des choses qu’on a mis en place lors des entraînements. On connait les caractéristiques de nos joueurs donc on essaie de jouer sur leurs points forts.

On pense surtout à engranger des points

Titi Buengo

Sur ce genre de match, l’apport défensif de Guy Ngosso c’est quelque chose d’inestimable ?

Oui parce qu’on le voit aujourd’hui dans les matchs qu’il fait, avec sa lecture, le fait qu’il sécurise l’équipe. Après il y a également d’autres relais dans le jeu, Zahir Zerdab, Souleymane Toure qui empile les buts, Jonathan Isambart. J’ai une très bonne assise derrière sur laquelle m’appuyer avec Geoffroy Kondo et Dylan Adam. J’ai aussi un gardien qui nous fait du bien. Dans sa lecture du jeu il est lié aux 10 autres joueurs, donc forcement ça forme un bloc et c’est satisfaisant parce que ça montre qu’on ne travaille pas pour rien.

Est-ce qu’aujourd’hui vous êtes satisfait de cette série de 6 matchs sans défaite ?

Ouais mais on n’y pense pas forcément. On pense surtout à engranger des points. Forcément quand on me dit qu’on fait 6 matchs sans perdre, je suis content mais nous on prend match après match, avec beaucoup d’humilité. On sait les ambitions qu’on a et ça ne changera pas. Maintenant, c’est à nous de faire le forcing et d’avancer. On va essayer de prendre le maximum de points qu’il faut, devant nous, il y a des équipes qui mènent la barque donc on va être à l’affut à chaque fois qu’une de ses équipes va laisser des points.


La rédaction

Crédit photo : Kevin Devigne