FOOTBALL : Les Portugais sans forcer

football fc amiens porto portugais marcq en baroeul o. 2 gazettesports kevindevigne 13
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Les Portugais d’Amiens ont assuré un large succès 5-0 sur Hazebrouck, sans totalement satisfaire leur coach, Benoît Sturbois.

Malgré le score, la partie a aussi été marquée par une certaine maladresse dans la zone de décision. Cela se manifeste dès le début de rencontre. Poidevin récupère dans les pieds de Caucheteux mais sa frappe en direction du poteau opposé passe à côté (4′). Puis, après une combinaison avec Tachet, Idez trouve Poidevin qui se retourne bien au cœur de la surface, mais sa tentative manque de puissance (11′). C’est ensuite du côté droit que le jeu se développe avec Ameur qui lance Da Veiga. Le centre devant le but de ce dernier est bon mais Tachet ne parvient pas à finir. L’action se poursuit dans la surface sans que personne ne soit capable de prendre une bonne position de tir (15′). Finalement, c’est sur une frappe repoussée de Da Veiga dans la surface que Boulafrad suit et pousse le ballon au fond des filets de la tête (1-0, 17′).

Les Portugais continuent de pousser mais Poidevin, lancé par Tachet oublie ses partenaires dans l’axe et met sa frappe à côté (21′). Sur cette action, l’addition est lourde puisqu’en plus de ne manquer l’occasion du break, les Amiénois perdent sur blessure Njamen et Tachet. Les Hazebrouckois, eux, tentent de piquer en contre, mais le plus souvent sans inquiéter Gningue, à l’image d’une percée de Bollier stoppée à l’entrée de la surface de réparation (29′). Et finalement, à force d’insister, ce sont les locaux qui font le break. Boulafrad lance Da Veiga en profondeur qui dribble Top, le portier nordiste, et finit dans le but vide (2-0, 37′). La mi-temps se termine sur une dernière action pour les Samariens, un face-à-face avec Top que Poidevin manque (39′). À la pause, les opportunités ont été légion, mais les Portugais n’ont que deux buts d’avance, 2-0. Et donnent l’impression de pouvoir plus encore mettre la défense des visiteurs en difficulté en jouant mieux les coups.

Les Portugais enfoncent le clou en fin de match

Dès la reprise, les Picards sont avertis sur une opportunité de Dewaele. Mais la tentative du Nordiste passe à côté. Et dans la foulée, Amiens réagit par Da Veiga qui prend son côté droit et centre pour Poidevin qui bute par deux fois sur Top (46′). Puis s’enchaînent des centres de Boulafrad ou Da Veiga coupés par la défense (49′, 53′). Les locaux continuent de pousser par Boulafrad qui, après un appui sur Sylla, écrase trop sa frappe, dans les gants du gardien hazebrouckois (54′). Ce même Boulafrad, lancé par Ameur, est à quelques centimètres de trouver Da Veiga juste devant le but (58′). Boulafrad, encore, sert Poidevin entrée de surface, mais ce dernier tergiverse et met sa tentative à côté (61′). Finalement, les Portugais font sauter le verrou nordiste pour la première fois en seconde période quand Idez lance Da Veiga, pas hors jeu. Top, étonnamment, ne sort pas et laisse l’attaquant amiénois le fixer, l’éliminer et marquer (3-0, 64′).

football fc amiens porto portugais marcq en baroeul o. 2 gazettesports kevindevigne 83
Malgré de nombreuses occasions, Camille Poidevin n’a pas participé au festival offensif amiénois

Pas de quoi rassasier les hommes de Benoît Sturbois contre le dernier qui ne parvient même plus à ressortir correctement vers leur moitié de terrain. Un frappe sèche du plat du pied d’Ameur ne passe pas loin du cadre (68′). Pourtant, Dewaele parvient à amener une dernière fois le danger dans le camp picard. Mais son centre n’est pas bien contrôlé par son partenaire dans l’axe (75′). Amiens repart de l’avant, mais Idez à la suite d’un coup-franc, ne trouve pas mieux que les gants de Top (32′). Et les visiteurs boivent le calice jusqu’à la lie quand ce dernier est contraint de sortir, blessé et quand Da Veiga, lancé dans la profondeur, sert Sylla pour alourdir encore la marque (4-0, 86′). Pour finir la rencontre, Ameur sert Da Veiga dans la surface qui obtient un pénalty qu’il se charge lui-même de transformer (5-0, 89′).

Un contenu moyen mais le principal assuré

Malgré l’ampleur du score, Benoît Sturbois, « perfectionniste », aurait « aimé que ce soit mieux dans le jeu » notant que « la manière, c’était moyen. » Pour autant, il devait bien se satisfaire d’avoir fait l’essentiel : « On va juste dire que le plus dur est fait, on voulait gagner, on a gagné. J’avais précisé que le principal, c’était de prendre les 3 points, le principal est là. » Surtout, rappelait-il, que le match aller n’avait pas été si simple, avec un nul, 1-1, « la progression est notable ».

Finalement, plus que le contenu, « la note négative, c’est que l’on perd peut-être Tachet et Njamen sur blessure. » Autant dire qu’avoir deux semaines avant de retrouver le championnat ne va pas faire de mal, « on va panser les plaies, on va axer la semaine sur la récupération avec Amélie, notre kiné, et pas de match amical le week-end prochain, repos en espérant récupérer nos forces vives pour le match à Bully d’un tout autre calibre. » Un match qui pourra être abordé, non pas dans le confort, la 8ème place qui pourrait être fatale n’étant que 2 points derrière, mais avec une obligation de résultat décrue tout de même. D’autant qu’avec son revers 6-0 à Marcq, Gamaches n’est plus à l’abri et grossit les rangs de la lutte pour le maintien.


FC Porto Portugais d’Amiens – AS Cheminots Hazebrouck : 5-0 (2-0)

Buts : Boulafrad (17′), Da Veiga (37′, 64′, 89′ s.p.), Sylla (86′)

Amiens Porto : Gningue – Ameur, Wable, Njamen, Idez – Facquier, Ribeiro – Da Veiga, Boulafrad, Tachet – Poidevin

Entrants : Piim, Sylla, Cissé


Morgan Chaumier

Crédit photo : Reynald Valleron – Gazette Sports