EDITO : Le monde du sport désavoué par le monde associatif

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’information est passée sous silence et seulement Gazette Sports a tenu à publier le compte rendu de l’assemblée générale des médaillés de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif qui s’est déroulée à Amiens dans la salle Max-Lejeune du Conseil départemental. 

Le président en exercice depuis un quart de siècle Dominique Renaud, venu du ballon au poing et qui avait succédé à Jacques Falize, figure marquante du sport picard, avait décidé de mettre fin à ses activités. Des élections eurent donc lieu mais tout s’était pas « tramé » en coulisses dans les jours précédents.

Il y avait des noms à barrer et c’est toujours un choix difficile. Mais cette fois, ce fut énorme puisque parmi les trois hommes battus dès le premier tour, figurait Marcel Glavieux, président du CDOS, ancien président du district de la Somme de football  et qui pensait que la voie lui était ouverte. Hélas, Marcel Glavieux a été victime de nombreux coups bas et surtout de pouvoirs. Il a été renvoyé dans les cordes et franchement, il n’a pas vu le coup venir.

De ce fait, c’est une femme totalement inconnue, Dominique Guillemont, dont Gazette Sports fera bientôt le portrait, qui est désormais la nouvelle présidente de ce comité départemental des médaillés de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif.

Un coup dur à encaisser

Pour Marcel Glavieux, pour le CDOS, trop peu représenté le jour de l’assemblée générale, c’est un vrai coup dur d’autant que nous sommes à trois ans des Jeux Olympiques de Paris. On peut même parler de désaveu du monde sportif par rapport au monde associatif. A vrai dire, nous ne sommes guère surpris car que nous ne sachions, depuis que le Gouvernement a décidé de rattacher l’Éducation Nationale à celui du Sport, nous savons qu’aujourd’hui, le sport n’est plus prioritaire dans notre pays.

Il est regrettable que certains aient oublié qu’ils venaient du monde sportif et n’aient jamais pris position. À une certaine époque, recevoir la Médaille d’Or de la Jeunesse et des Sports comme votre serviteur, avait un sens. Aujourd’hui, franchement, le sport est devenu quantité négligeable et n’est plus une priorité. 

N’empêche que cette assemblée générale des médaillés de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif n’a pas fini de faire parler.

Lionel Herbet

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.