TENNIS DE TABLE – Arnaud Sellier : « La fin de championnat va être haletante, on verra qui s’en sort… On espère que ce sera nous ! »

tennis de table astt amiens vs lille 087 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Les pongistes de l’Amiens STT ont vécu trois jours de folie entre dimanche et mardi. Au programme : un déplacement de 900 kilomètres, deux victoires 3/1, et une nouvelle place de leaders. Retour sur les deux matchs avec leur entraîneur, Arnaud Sellier.

« Le début de rencontre était un peu comme un encéphalogramme plat » 

« À Istres on peut considérer que sur les trois premières parties, il y en a deux qui étaient un peu déséquilibrées puisqu’il y avait quand même beaucoup de différence au classement. Ça s’est confirmé à la table puisque finalement Horacio et Grégoire ont gagné assez facilement. Sur le papier, le match entre Jesus et Félix Lebrun était plus équilibré mais finalement dans la réalité ça ne l’a pas tellement été, Félix a largement dominé. On a donc eu trois premières parties très rapides étant donné que le match avait commencé à 16h et à 17h30 on avait déjà fait ces trois matchs là, c’est assez rare chez nous ! Le début de rencontre était un peu comme un encéphalogramme plat, il ne s’est pas passé beaucoup de choses, ou en tout cas des choses assez logiques. 

Donc forcément la rencontre entre Horacio et Félix était attendue et c’est vrai qu’Horacio avait une petite revanche à prendre sur l’aller. Et puis, il a fait un match incroyable, probablement l’un de ses meilleurs matchs avec nous ! Il a joué un match plein, avec beaucoup d’intensité et d’énergie ; il a réussi à prendre Lebrun de vitesse, ce qui n’est pas facile du tout. Ça allait à toute vitesse et finalement c’était le plan d’Horacio. Il a réussi à le faire avec parfois de petites baisses de tension parce qu’il a eu un gros trou, notamment dans le quatrième set, alors qu’il était reparti tambour battant comme au premier set. Il s’est fait remonter et a perdu ce set alors on s’est dit que ça allait être dur, qu’il avait sûrement pris un petit coup au moral. Mais il a réussi à rester dans le match et il a aussi fait une super belle, c’était vraiment un match incroyable ! 
Dans l’ensemble, Grégoire et Horacio ont bien maîtrisé leurs parties, Jesus n’a pas réussi à contrarier Félix Lebrun comme on l’espérait avec son système de jeu un peu spécial. C’est dommage, mais tant que l’on gagne, ma foi… » 

« Quand on gagne, la compo est toujours bonne ! »

« C’est vrai que l’équipe de Lille et la nôtre avons proposé des compos assez différentes de celles du match aller, mais à l’arrivée les joueurs se sont retrouvés puisque Horacio a rejoué Piccolin et Tomi a rejoué Lorentz. Je pense que finalement notre compo n’était pas mal… De toute façon, quand on gagne, la compo est toujours bonne ! 
Sur les confrontations directes, Horacio avait dominé Piccolin à l’aller mais là ça a été un peu plus dur pour lui, il avait peut-être aussi le contrecoup de dimanche, il devait aussi être fatigué. Mais finalement il était bien concentré, il a réussi à faire les bons choix pour battre son adversaire. 

Le deuxième match est un peu la petite déception de la soirée avec Jesus qui retombe dans ses travers de l’an dernier où il n’arrive pas à se lâcher, il est stressé et n’arrive pas à s’exprimer. C’est un peu douloureux de le voir jouer comme ça, autant pour lui que pour nous parce qu’il n’y arrive pas. C’est dommage et ça aurait pu nous porter préjudice puisque ça nous mettait à 1/1 et le match d’après était assez équilibré. »

Les trois équipes qui finiront probablement sur le podium, maintenant reste à voir dans quel ordre

Arnaud Sellier

« C’est fou, j’ai l’impression de répéter toujours la même chose, mais encore une fois Tomi commence et tout va bien, il maîtrise et il a les solutions. Il y a déjà un premier tournant au deuxième set puisqu’il dominait et finalement il perd le set sur quelques erreurs à la fin. À partir de là, Lorentz s’est mis à jouer beaucoup mieux, le troisième set était très accroché avec des points assez spectaculaires, Tomi ne s’en sort pas. Au quatrième set, la dynamique a complètement changé : Lorentz joue très bien, il est toujours devant ; et puis Tomi nous fait du Tomi : à 6-9 il sort cinq points de suite, 11-9 pour nous, c’est très bien. Et puis à la belle, il a mené quasiment tout le temps, il ne se fait rattraper qu’à la fin mais il était déjà mieux !
Là on jouait une équipe qui lutte pour le maintien donc je pense qu’ils ont aussi dû se voir faire un gros coup parce que si Lorentz gagne, ils ont deux points et c’est déjà un bon résultat pour eux, chez nous. Le quatrième match aurait sans doute été un peu différent dans la dynamique. C’est dommage pour Lille, mais c’est bien pour nous. 

tennis de table astt amiens vs metz 049 leandre leber gazettesports

Comme d’habitude on peut dire que c’est Grégoire qui reste le plus intelligent dans sa façon de jouer. Il arrive toujours à avoir un plan assez précis, à bien respecter ce qui est prévu, à faire les bons choix, à bien varier ses services, ses top-spins, ses placements… Ça a bien marché mardi sur Piccolin ! En plus de cette intelligence tactique, il a aussi vraiment très bien joué, il a su faire des coups puissants et déborder son adversaire. »

« On avait parlé des cinq ou six points par mois donc là en février on prend les six ! D’autant plus qu’il y a aussi eu la bonne surprise de voir Istres battre Thorigné… On savait que Félix Lebrun pouvait peut-être faire deux points, mais on se disait qu’Istres allait avoir du mal à prendre le troisième point. Il y a eu une performance énorme du joueur le moins fort d’Istres qui a battu le leader de Thorigné, donc quand on a appris que Thorigné était mené 1/2 c’était cool, pour nous du moins. Là, on est premiers avec un point d’avance sur Tours et Thorigné, les trois équipes qui finiront probablement sur le podium, maintenant reste à voir dans quel ordre. On pourrait être fixés mi-avril au vu des rencontres à venir très prochainement, mais il nous reste quand même un calendrier difficile avec Tours, Thorigné, Miramas, Argentan, Metz et Issy. En principe on est plus forts, mais par exemple Issy a gagné contre Miramas ce mardi donc la fin de championnat va être haletante, on verra qui s’en sort… On espère que ce sera nous ! »


Dimanche 13 février / Istres TT – Amiens STT : 1/3
Mardi 15 février / Amiens STT – Lille MTT : 3/1




Propos recueillis par Océane Kronek

Crédits photos : Léandre Leber – Gazettesports.fr