LES GOTHIQUES : Rouen prend sa revanche

hockey ligue magnus gothiques amiens dragons rouen gazettesports kevin devigne 55
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Si les deux équipes étaient parvenues à remporter leur match extérieur à la phase aller de ce back-to-back, c’est à domicile que c’est le cas pour la phase retour après la victoire de Rouen ce soir.

Au lendemain de la victoire sur Rouen au Coliseum, les Gothiques débarquent en terre normande avec un effectif remanié. Romain Bault et Dan Gibb laissent leur place à Guillaume Roussel et Rudy Matima en défense. La mise en jeu est au compte des locaux, qui sont également les premiers à s’installer en attaque. La première occasion des Gothiques vient de Romand qui file seul vers Pintaric sans parvenir à tromper sa vigilance. West est envoyé sur le banc des pénalités pour cinglage, mais le seul danger de l’infériorité vient de Gilbert qui, depuis le cercle d’engagement, pousse Buysse à l’arrêt. Pour faire suite à une perte de palet en milieu de glace, Henri-Corentin Buysse s’emploie à dégager un palet à plusieurs mètres de sa cage tant bien que mal pour maîtriser son face à face. C’est au tour de Naas d’écoper de deux minutes pour retenir. Le palet franchit la ligne de Buysse à l’issue de cette infériorité, but qui ne sera tout de même pas accordé puisque inscrit après le coup de sifflet de l’arbitre. Comme à son habitude, Nicolas Leclerc fait office de rempart devant Buysse et empêche un tir de Johnston de finir sa course au fond des filets. Tiala récupère un palet qui lui permet d’ajuster un tir, bloqué, qui ne trouvait personne au rebond. Quelques minutes plus tard c’est au tour de Naas de trouver un palet devant Pintaric, bloqué par un dernier rempart rouennais couché devant la ligne. Roussel s’emploie à la ligne bleue également mais les deux cerbères contrôlent le match. Lamperier clôt la première période en cherchant la lucarne amiénoise, en vain.

Amiens suffoque…

La troisième infériorité de la rencontre est pour Aziz Baazzi, qui est contraint de se diriger vers la prison pour accrocher. Tessier tente une passe dans le slot mais concrétise un rebond malheureux sur un défenseur amiénois (22’42 : 1-0). C’est toujours Rouen, plus incisif offensivement, qui manque de convertir par le biais d’un tir de Yeo trouvé seul au second poteau. Sur un duel remporté contre la bande, West trouve Bruche démarqué qui bute sur le bouclier de gardien rouennais. Ces mêmes locaux s’installent peu après dans la zone amiénoise et Tessier dévie un palet qui se dirige droit dans la lucarne (28’42 : 2-0). Romand manque de répondre en loupant un palet glissant seul devant la cage vide adverse. Sur une longue passe rouennaise, Pretnar s’emploie à retenir Yeo, qui est stoppé par Buysse. Seul un tir de Klemen Pretnar venant s’écraser sur le bouclier, rappelait à l’ordre le gardien normand dans cette deuxième moitié de période.

…et ne se relève pas

Le début du troisième tiers s’annonce physique, Dorion charge Tiala, stoppant l’entrée de zone. Pour la première fois de la rencontre, deux minutes sont sifflées à l’encontre de Rouen. Les Amiénois parviennent à s’installer et à créer du danger, d’abord par le biais de Boivin, Pretnar puis Sabatier. Buysse s’emploie encore face à Tessier, stoppant ainsi son one-timer. En zone offensive, Pacheco récupère un palet heureux à la bleue, décale pour éliminer le défenseur et parvient à passer à Boivin qui fait trembler le filet rouennais (48’59 : 2-1). Rouen cessera les espoirs du banc picard lorsque Buysse remet à un Yeo, qui vise la palette de Tomasino, le palet trouvant son chemin dans la lucarne (50’46 : 3-1). Buysse déserte ses cages dans l’élan d’un dernier espoir mais Rouen profite de la cage vide pour inscrire le quatrième but (58’40 : 4-1). Pas de double victoire pour les Gothiques, donc, qui vont rapidement enchaîner à Angers, qui s’est imposé 2-1, ce soir, sur Bordeaux.


Rouen – Amiens : 4-1 [(0-0)(2-0)(2-1)]

Buts Amiens : Boivin assist Pacheco 48’59

Buts Rouen : Tessier assist Flood et Gilbert 22’42 SN ; Tessier assist Vigners et Cantagallo 28’42 ; Tomasino assist Yeo 50’46 ; Yeo 58’40


Kevin Devigne

Crédit photo (archive) : Kevin Devigne – Gazettesports.fr