BASKET-BALL : Victoire et nouvelle satisfaction pour Amiens

basketball amiens ascbb dourges gazettesports kevin devigne 75
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

L’ASCBB s’offre le Paris BA. Les Amiénois restent à flot dans la lutte pour le maintien.

Après une défaite encourageante face à Dourges, les Amiénois continuent leur série de matchs à domicile avec la réception de Paris BA. Malgré un match globalement maîtrisé les Picards ont dû batailler en fin de match pour réussir à s’imposer.

Amiens rentre bien dans son match. Un rebond offensif suivi d’une action 2+1 permet à Clavel Ndema Moussa de lancer les Amiénois. Après 5 minutes de jeu les locaux mènent 13-5. Mais Paris va progressivement revenir dans le match grâce aux nombreuses fautes des locaux (13-13). Un retour des Parisiens qui réveille les Samariens, à l’image de Benjamin Reinert qui enchaîne les actions défensives dans la dernière minute. Deux contres et une interception de la part de l’ailier qui donnent l’élan nécessaire à l’ASCBB pour réussir à mener 19-13 à la fin du premier quart-temps.

Encore une fois les locaux démarrent fort le quart-temps, avec une grosse première attaque suivie d’une interception. De nouveau, les Franciliens restent en vie grâce aux lancers-francs (23-22; 6’05). Amiens subit et voit les visiteurs repasser devant à 3 minutes de la fin du quart-temps (28-29), mais Florent Ramseyer et Maxence Goubet ne l’entendent pas de cette oreille. Ils remettent l’ASCBB sur les rails grâce à leur réussite extérieure. Amiens mène 36-33 à la pause mais les fautes, trop présentes, donnent la possibilité à Paris de rester dans le match.

Ramseyer en sauveur

Le troisième quart-temps est semblable aux deux premiers. Amiens reste efficace en attaque mais les nombreuses fautes permettent aux visiteurs de garder espoir. Un espoir qu’ils concrétisent en revenant à une petite longueur des Samariens à 2 min 45 de la fin du troisième acte (51-50). Mais encore une fois les hommes de Frédéric Domon accélèrent en fin de quart temps pour creuser l’écart. Émilien Boinet au contre et Dylan Meulemeester à 3 points mènent la charge amiénoise. Après un quart-temps interminable, dû aux nombreuses fautes, les Amiénois sont devant (64-53).

Une défense en place, des contre-attaques efficaces et les locaux réalisent un bon début de dernier quart (70-59). Arrivé à la moitié du quart temps Paris réduit progressivement l’écart et passe même devant à 3 min 31 de la fin du match (76-77). Les Picards sont en difficulté mais ne lâchent rien. Salmane Dicko, qui hérite d’un ballon en fin de possession, envoie un trois points au buzzer des 24 secondes et redonne un point d’avance à son équipe à 2 min 33 de la fin du temps réglementaire (79-78). Les possessions s’enchaînent mais aucune des deux équipes n’arrive à faire la différence. À 25 secondes de la fin, les Parisiens obtiennent deux lancers-francs avec la possibilité de virer en tête. Le joueur francilien réalise un 1 sur 2 et remet les deux équipes à égalité alors qu’il ne reste que 25 secondes à jouer (79-79). Amiens à la dernière possession dans les mains et c’est Florent Ramseyer qui va s’en charger. Après avoir mangé quelques secondes, il joue le 1 contre 1 face à son défenseur, il dépasse son vis-à-vis et finit par un tir en suspension dans la raquette… Panier validé et Amiens compte deux points d’avance (81-79). Il reste alors 3.7 secondes à jouer. Les Parisiens ne surpassent pas la bonne défense des Amiénois qui s’imposent 81-79 après une fin de match serrée.

Nouvelle satisfaction mais cette fois avec la victoire au bout

Déjà satisfait de son équipe malgré la défaite la semaine dernière, Frédéric Domon s’est une nouvelle fois montré ravi par le visage que son équipe a montré : « C’est la continuité de ce qu’on avait fait la semaine dernière. De la combativité, de l’envie, etc. On l’a une nouvelle fois montré aujourd’hui. C’est la récompense de tout le travail que l’on fait. Je suis vraiment heureux pour les joueurs ».
Contraint par les blessures de trouver un nouvel équilibre, cela fait déjà quelques matchs que l’entraineur picard donne sa chance à des joueurs venus de l’équipe réserve. Une décision qu’il ne regrette pas, au contraire : « Quand il y a beaucoup de travail et que tu leur donnes un peu de confiance, ça leur permet d’être en confiance. Ce n’est pas le tout de les balancer comme ça en équipe A. Ils me connaissent depuis quelques années et donc je sais pourquoi je les mets. Eux aussi savent pourquoi je les mets, ils savent pourquoi ils sont là ».

C’est la récompense de tout le travail que l’on fait. Je suis vraiment heureux pour les joueurs

Les Amiénois ont encore une fois fait preuve de beaucoup d’intensité, peut-être même trop cette fois-ci. En effet les Amiénois ont commis beaucoup de fautes ce qui a notamment permis aux Parisiens de rester en vie et de s’offrir un money time. Une débauche d’énergie qui n’a pas particulièrement posé problème à l’entraîneur : « Il faut de l’intensité, le problème ce que l’arbitrage doit être cohérent et je ne pense pas que ça a été le cas ce soir. N’importe quel coach peut pleurer sur l’arbitrage mais là c’est mon ressenti et je trouve qu’on s’en sort bien parce qu’on a failli le payer cher. Si tu veux jouer au basket tu dois mettre de l’intensité et s’il y a de l’intensité il y a des fautes. Maintenant il faut que ça soit dans les deux sens ».
Une fin de match serrée sur laquelle le coach samarien est revenu en toute décontraction : « J’avais la chemise qui gagne (rires). Avec cette chemise on n’a pas encore perdu donc tu vas me revoir avec cette chemise sur les prochains matchs ».

Toujours dans la course au maintien Frédéric Domon était clair sur la mentalité que son équipe allait devoir adopter sur les prochains matchs : « L’objectif, et je l’ai dit à mes joueurs, c’est qu’on ne perde plus un match. C’est peut-être un peu prétentieux mais on est des compétiteurs et on doit garder cette mentalité, c’est un groupe qui a envie d’être ensemble, ils se battent, ils sont présents à l’entraînement et j’en suis très content ».

Prochain rendez vous pour l’ASCBB la réception de Charenton, 2ème de la poule.

16e journée NM3 poule I : 
ASCBB – Paris BA : 81-79 (19-13 ; 36-33 ; 64-53 ; 81-79)

Effectifs ASCBB : Goubet M ; Lizard M ; Nyangasa Y ; Yahiaoui B ; Meulemeester D ; Ramseyer F ; Boinet E ; Ndema Moussa C ; Diasso C ; Dicko S

Deparis Maxime

Crédit photo : Kevin Devigne Gazettesports.fr