AMIENS SC – Philippe Hinschberger : « J’espérais plus de maîtrise »

football ligue 2 amiens sc vs niort 069 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Différents acteurs du match reviennent sur la victoire de l’Amiens SC 3-1 contre Niort.

Sébastien Desabre (entraîneur de Niort)

On est déçu, on a perdu, cela veut dire qu’on a mal défendu sur leurs buts. Les deux premiers ce sont des erreurs de notre part. Je regrette le troisième but qui arrive rapidement après la réduction du score. On marque plutôt logiquement vu le nombre d’occasions et notre prestation, dans l’ensemble.

Ils ont été réalistes, efficaces.

Je ne peux pas reprocher grand-chose à mes joueurs, on a fait un match de bonne facture dans la possession, dans les idées de jeu. On peut faire des bons matchs et les perdre, même si on est déçus, il faut l’accepter.

On a joué notre chance, on a produit du foot, mais sur l’essentiel, on n’a pas été efficaces alors que c’est le match où l’on se procure le plus d’occasions de la saison.

Vu la physionomie du match, perdre, c’est sévère, je pense.


Philippe Hinschberger (entraîneur de l’Amiens SC)

On a trouvé de l’efficacité ce soir, je pense qu’on ne s’est pas fait tourner (sic) comme ça depuis le début de l’année, on n’a pas réussi à attraper l’adversaire sur l’ensemble du match.

Arriver à 2-0 à la mi-temps, c’est bien payé.

On sortait de 4 déplacements, on est rentré mercredi à 4h du matin (de Monaco, ndlr). On sort d’une semaine à 3 matchs, ceci expliquant peut-être une entame de match difficile.

On a tenté de répondre à Niort en mettant un rapport de force avec nos attaquants parce qu’à chaque fois qu’on les a trouvés, plutôt bien, ça s’est plutôt bien passé.

Je pense que les deux équipes ont toujours cherché à attaquer. On a vu un bon match de foot, assez ouvert avec des occasions de part et d’autre, des garçons qui partent dans l’espace.

Avec le milieu affiché, j’espérais plus de maîtrise, ils nous ont chipé la chique (sic).

(Aliou) Badji est en forme ! J’ai trouvé nos deux attaquants bons sur la première mi-temps : Tolu (Arokodaré) a fait quelques bons appels, ils ont été assez proches. Aliou a le pied chaud, il faut en profiter !

Tout le monde va s’accrocher, les victoires sont difficiles à obtenir, j’ai fixé la barre des 30 points à atteindre rapidement, on y est presque (29 points après 24 journées, ndlr), on n’est pas obligé de passer par 30, parce que quand tu en es à une trentaine et qu’il te reste une dizaine de matchs, le maintien est envisageable.

Owen (Gene, ndlr) est mal rentré dans son match, jamais orienté vers l’avant. Matthéo (Xantippe, ndlr) a plutôt fait son match, il est passeur décisif. Ils ont été à l’image de l’équipe, avec une entrée poussive dans le match, et après ils se sont libérés. Je trouve Matthéo plutôt en forme en ce moment, Owen a beaucoup donné, il vient de faire pas mal de matchs rapprochés, il faut être compréhensif.

Au début (au milieu, ndlr), c’était Eddy (Gnahoré) tout seul avec Kader (Bamba) et Arnaud (Lusamba) plus haut. Une fois qu’on menait 2-0, j’ai voulu boucher les espaces devant la défense en faisant reculer Arnaud.


Aliou Badji (attaquant de l’Amiens SC)

Les 10 premières minutes n’ont pas été faciles du tout, Niort nous a mis la pression, mais on a été costaud dans la tête, le 1er but nous a beaucoup aidé pour bien terminer la première mi-temps.

Après leur but, j’avais un peu peur parce qu’ils avaient le temps d’égaliser (2-1 à la 76e, ndlr) et ils mettaient la pression. Le but d’Eddy nous a mis à l’aise, nous a aidé à plier la rencontre.

C’était compliqué, on avait en face de nous un adversaire dans une bonne dynamique,

J’ai passé des moments difficiles, j’ai toujours gardé la tête haute. Aujourd’hui, je marque des buts, c’est bien pour moi et pour l’équipe.

On avait une équipe qui n’était pas bien rodée, ce n’était pas facile pour prendre des repères.

Je ne veux pas me fixer des objectifs parce que ça peut être une surcharge de pression.

Dès l’entame de match, on a senti que c’était la fatigue qui pesait, mais on a su garder notre calme et faire le boulot comme il fallait.

Je pense qu’on peut même venir dans le top 5, il faut continuer à gagner, je pense qu’on peut le faire, on ne se fixe pas d’objectifs, on va voir comment ça avance, ça va être compliqué, mais on a une bonne équipe.


Morgan Chaumier
Crédit photo : Léandre Leber – Gazette Sports