AMIENS SC : Une leçon d’efficacité

bs6i0343
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Nettement battu aux points, Amiens décroche la victoire, 3-1, grâce à son froid réalisme et à un Badji qui atteint la barre des 10 buts.

Le début de rencontre est pourtant compliqué pour l’Amiens SC qui peine à se dégager face à des Niortais entreprenants. Les premières opportunités sont d’ailleurs pour les Deux-Sévriens. Louiserre profite d’un ballon mal repoussé par Lusamba pour s’infiltrer dans la surface et centrer en retrait mais la reprise de Zemzemi est manquée (2′), puis le coup-franc de Louiserre est boxé par Gurtner (6′). Pavlovic est même par deux fois obligé d’intervenir en catastrophe sur des centres de la gauche devant son attaquant.

Mais sur sa première opportunité, offerte par une perte de balle de Cassubie dans son camp, Bamba décale Badji qui fixe Braat et l’ajuste (1-0, 13′). Cette ouverture du score contre le cours du jeu permet à l’Amiens SC, incapable de créer du jeu vers l’avant, d’au moins gérer son avantage. Sans toutefois s’éviter es frayeurs. Sissoko voit d’abord sa tête frôler le montant de Gurtner sur un centre de la droite (17′) avant de trouver le poteau sur un centre de Vallier (25′).

Mais malgré ces deux alertes, Niort est moins pressant et les Samariens tiennent bon. Alors, sur une action collective où plusieurs opportunités de frappe se présentent sans que personne ne s’essaye, Badji, lui n’hésite pas, lorsqu’un ballon de Xantippe lui revient. Et si son tir n’est pas très puissant, il rase le poteau pour finir sa course au fond des filets (2-0, 36′). Malgré une nouvelle tête, à côté, de Sissoko (45’+1), les Chamois baissent le pied et Amiens tient son hold-up à la pause

Pas le temps de douter

Et dès la reprise, Sissoko a encore une opportunité. Mais sur le centre de Vallier, alors qu’il est bien seul à 6 mètres du but, il manque le ballon (47′). Et après une frappe au-dessus de Louiserre (50′), c’est cette fois Gurtner qui intervient devant une tête de Sissoko, servi par Merdji (53′). Niort est alors complètement au-dessus et arrive une occasion dont on se demande encore comment elle a pu ne pas finir au fond. Sissoko, servi en profondeur, cette fois, bute sur Gurtner. Tormin, seul face au but vide, tente d’ouvrir son pied mais se manque complètement et accompagne le ballon en sorti de but, juste à côté du poteau (57′)

Finalement, la révolte amiénoise vient enfin, de Bamba, sur la gauche. Mais son centre au second poteau est dur à reprendre pour Gene, tout de même à bout portant. Et cela file au-dessus (60′). La deuxième mi-temps, déjà peu rythmée jusqu’ici, sombre dans l’ennui quand même les occasions sont absentes. Jusqu’à un coup-franc magnifique de Sissoko. Tiré depuis l’angle gauche de la surface amiénoise, l’attaquant niortais parvient à lui donner une trajectoire rectiligne pour trouver la lucarne opposée (2-1, 76′). Mais les Picards n’ont pas le temps de douter. Dans la foulée, Badji, après une tentative de passe contrée, s’arrache pour glisser le ballon à Gnahoré, seul, qui conclut (3-1, 77′).

Une dernière tête de Mendes, au-dessus (90′), ne change rien. Pas vraiment en maîtrise sur ce match, l’Amiens SC a fait preuve d’une efficacité clinique pour s’imposer 3-1 et prendre la 11ème place au classement.


Amiens SC – Chamois Niortais FC : 3-1 (2-0)

Buts : Badji (13′, 36′), Gnahoré (77′) pour Amiens ; Sissoko (76′) pour Niort

Amiens SC : Gurtner – Gene (jaune 19′), Mendy, Pavlovic (jaune 61′), Fofana, Xantippe – Gnahoré (Lachuer 84′), Lusamba (Lomotey 69′) – Bamba (Benet 69′) – Badji (Sangaré 86′), Arokodare (Akolo 69′)

Chamois Niortais : Braat – Moutachy, Passi, Conté, Vallier – Cassubie (Benchamma 46′), Louiserre – Boutobba (Mendes 64′), Zemzemi (Tormin 57′), Merdji – Sissoko


Morgan Chaumier

Crédit photo : Léandre Leber – Gazette Sports