AMIENS SC – Philippe Hinschberger : « Pour moi, c’est du 50/50 »

football ligue 2 amiens sc vs grenoble 020 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Philippe Hinschberger était ce midi en conférence de presse pour évoquer la rencontre à venir, ce samedi, contre Guingamp, en Coupe de France.

  1. On va tourner sur certains postes, parce qu’on est en fin d’année et parce qu’on enchaîne très vite deux matchs en trois jours avec deux déplacements.

  2. Tu es un peu obligé de prendre les matchs ensemble dans la préparation. On reste sur deux performances en championnat, tu n’as pas envie d’aller à Paris avec une équipe foncièrement différente, tu as envie de continuer dans le même esprit, si ces matchs n’avaient pas été aussi rapprochés, on n’aurait pas eu de raisons de faire tourner.

  3. Je n’ai pas la prétention de dire qu’on va éliminer Guingamp. Pour moi, c’est du 50/50. Quand je dis que c’est un bon tirage, c’est qu’on sait où on met les pieds, contre qui on joue, quel type de match ça va être. C’est mieux que d’aller sur le terrain de N2, se faire éliminer et entendre parler de « honteux » ou de « faute professionnelle ». Si on passe ce sera une bonne opération, si on est éliminé, on n’aura pas à rougir, c’est un bon tirage parce que c’est un bon contexte.

  4. La Coupe de France, ça peut avoir des incidences dans les deux sens parce que ça peut mobiliser l’énergie de tout le monde alors que ce n’est pas forcément la priorité. Mais dans notre cas, quand on est en recherche d’efficacité, même contre des équipes de D1 ou de R1, marquer 4-5 buts, ça rassure, ça met en confiance, ces matchs nous ont servi à ça.

  5. Demain, ce sera différent parce qu’on ne partira pas forcément favoris. Une élimination, si ça doit arriver, ce n’est pas fâcheux, mais si ça peut servir à rester dans la dynamique actuelle, tout le monde a envie de ça.

  6. Le match le plus important, c’est celui qui vient, toujours !

  7. La suppression de la prolongation : Ça, c’est pas mal, parce que quand tu te tapes (sic) une prolongation en plein hiver et que tu termines à 23h30…

  8. Une influence d’un tour suivant les 2 et 3 janvier ? Ça ne serait pas tolérable d’avoir des comportements insuffisants. Il est impossible de se dire qu’on veut quelques jours de vacances en plus pour reprendre le 8 et pas les 2-3 ! Ce n’est pas entendable, j’espère bien que les joueurs ne sont pas dans cette réflexion.

  9. Guingamp : C’est une équipe qui a un gros potentiel, qui met des buts Ligue des Champions, qui va vers l’avant, à l’image de ce stade qui porte vers un football attrayant, d’attaque. Maintenant, comme dans des clubs comme Caen ou nous, il y a la question de chasser le spleen d’être en L2.

  10. Il faut qu’on maintienne ce club en L2 et que l’année prochaine on reparte sur des bases plus simples, avec une équipe composée de joueurs comme maintenant. Si on compare avec l’équipe du match de championnat contre Guingamp, ça n’a rien à voir.


Morgan Chaumier

Crédit photo : Léandre Leber – Gazettesports