TENNIS DE TABLE : L’Amiens STT reprend ses matchs marathons, mais s’essouffle

tennis de table astt vs miramas amiens 0093 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

La rencontre s’annonçait complexe pour les Amiénois qui, l’an passé, s’étaient toujours extirpés de justesse des griffes de Miramas. Mais, ce jeudi, la chance a tourné et ce sont les visiteurs qui se sont imposés, eux aussi, par 2/3. 

tennis de table astt vs miramas amiens 0004 leandre leber gazettesports

Premier à entrer en piste, Grégoire Jean (77) devait se confronter à Junge Zheng (68). Et le score final de cette partie d’inauguration reflétait d’ores et déjà le déroulé tendu de la soirée. Défait 2/3, l’Amiénois rentrait pourtant sérieusement dans son match avant d’être rattrapé puis dépassé (2-0, 2-6). Comblant peu à peu l’écart (4-8, 7-8), Jean s’inclinait finalement 7-11. Redoublant d’efforts au second set, le Samarien parvenait cette fois à conserver son avance malgré une remontée de Zheng (3-0, 3-3, 8-3) et c’est par 11-8 que Jean inscrivait à son tour son premier point de la soirée. Lancé, il enchaînait donc avec un fort 5-0 d’entrée sur la troisième manche jusqu’à ce le Miramasséen ne se rapproche de nouveau et égalise (5-4, 7-7). Celui-ci prenait alors les commandes du set et bouclait, 9-11. Arrivé au quatrième set, l’Amiénois se détachait d’abord plus progressivement (1-1, 3-2) avant d’infliger un 7-0 qui le plaçait nettement en tête et lui permettait de s’imposer largement, 11-3. La manche qui allait départager les deux joueurs était alors extrêmement équilibrée (2-2, 4-4)… jusqu’à ce que Zheng ne fasse le break et enfonce Jean avec un lourd 0-7 revanchard qui donnait le match aux visiteurs, 4-11. Miramas débloquait ainsi son compteur, 0/1

Chargé de rééquilibrer les deux camps, Tomi Lakatos (46) venait se mesurer à Paul Lavergne (101). Face à un joueur au niveau très ascendant, l’Amiénois aura lui aussi défendu sa peau jusque dans les derniers instants avant de rendre les armes, 2/3. Et les premières minutes du match montraient un combat équilibré avant que Lavergne ne prenne un court avantage (3-3, 4-7). Lakatos ne recollant que tardivement (9-9), il obtenait même deux balles de set avant de conclure 13-11. Le schéma se répétait sur la manche suivante (3-3, 5-8), mais cette fois l’Amiénois ne comblait pas suffisamment l’écart et s’inclinait 9-11. Le troisième set tournait rapidement à l’avantage de Lakatos (4-1, 9-4), ce qui laissait Lavergne à une distance suffisante pour conclure 11-8. Mais la quatrième manche tournait tout aussi rapidement au drame pour le Hongrois (1-3, 2-9) qui ne pouvait qu’assister impuissant à la victoire 3-11 de son adversaire. Et Lavergne poursuivait sur sa bonne dynamique, semant Lakatos et le poussant au temps mort (0-4). Enfin, le Miramasséen conservait son avance et maintenait l’Amiénois sous l’eau pour prendre le second point de cette journée, 6-11. Les visiteurs commençaient alors à sérieusement se détacher au tableau des scores, 0/2.

Un match relancé

Labaume comptait alors sur Horacio Cifuentes (59) pour remettre les Amiénois sur de bons rails avec son duel face au légendaire Zhi Wen He (44). C’est donc sur un véritable choc des générations que le jeune Argentin avait la lourde tâche de relancer la partie pour les siens. Mission accomplie pour Cifuentes qui allait chercher le premier point picard au bout du suspens, 3/2. En difficulté sur le début du premier set (1-5), l’Amiénois parvenait tout de même à trouver des solutions face à son adversaire et remontait doucement la pente (5-7, 8-10). Le Miramasséen prenait néanmoins le point du premier set, 9-11. Mais les solutions trouvées au set précédent permettaient à Cifuentes de démarrer la seconde manche en tête (5-2, 7-3). L’expérience de He l’aidait cependant à revenir et écraser les trois balles de set de l’Amiénois (10-7, 10-10) avant de céder 14-12. Galvanisé, l’Argentin conservait son énergie et entamait la troisième manche sur de bonnes bases (5-3, 9-5) ; de quoi lui permettre de conclure 11-7. Le Miramasséen reprenait alors les rênes de la partie au quatrième set (1-3, 2-8), mais Cifuentes faisait trembler la légende avec un 3-0 qui poussait celui-ci au temps mort avant qu’il ne s’impose 5-11. Explosif dès le début de sa belle, l’Amiénois créait un écart considérable d’entrée (6-1)… que son adversaire se chargeait de combler petit à petit (7-5, 8-8). Et de nouveau, Cifuentes s’arrachait pour offrir une chance aux siens de poursuivre la soirée, 13-11. L’Amiens STT revenait alors dans la partie avec un premier point, 1/2

tennis de table astt vs miramas amiens 0049 leandre leber gazettesports

Tomi Lakatos (46) venait alors prendre sa revanche et obtenir un ticket pour le double décisif en affrontant à son tour Junge Zheng (68). Une rencontre à l’image du reste de cette 7ème journée puisqu’elle se terminait elle aussi à la belle, en faveur de l’Amiénois, 2/3. Rapidement mené au premier set, Lakatos revenait progressivement sans jamais réussir à se mettre à la hauteur de son adversaire (0-3, 3-6). L’écart restait donc toujours trop important et Zheng s’imposait 6-11. L’entame de la manche suivante était nettement plus disputée (3-3, 6-6) et les deux pongistes se tiraient longtemps la bourre jusqu’à ce que Lakatos ne fasse le break à 8-8 et ne s’impose 11-8. Le Hongrois prenait alors plus d’aise au fil de la rencontre (5-3, 7-5), concluant le troisième set par un 5-0 qui lui permettait de passer en tête, 11-5. Mais Zheng restait bien présent dans le match et frappait d’un 0-4 le début de la quatrième manche. Alors que Lakatos refaisait surface (3-6, 6-7), le Miramasséen utilisait son temps mort et repartait de plus belle, s’imposant 7-11. La belle semblait mal engagée pour l’Amiénois (1-3), mais celui-ci ne cédait finalement plus le moindre point de la soirée et infligeait un cinglant 10-0 à Zheng qui envoyait les Samariens défendre la victoire au cinquième match, 2/2

Pour ce double, Jesús Cantero (61) faisait son entrée aux côtés de Grégoire Jean (77) pour tenter de se libérer de la paire miramasséenne alignant Paul Lavergne (101) et Zhi Wen He (44). Un duo amiénois qui a fait des merveilles toute la saison dernière mais qui aura finalement été surpassé par les visiteurs ce jeudi, défait 1/3. Les quatre joueurs prenaient dans un premier temps la température de l’opposition (2-2, 5-5), mais les Miramasséens faisaient un petit break en premier (7-9) et encaissaient le premier set par 9-11. Bien en jambes, ils enchainaient avec un lourd 0-5 dont les Amiénois ne se relèveront pas (2-8) puisqu’ils étaient de nouveau défaits, 3-11. La rencontre s’équilibrait enfin au troisième set (3-3, 6-6) et les Amiénois se détachaient enfin de leurs adversaires (9-7) pour s’imposer 11-9. Hélas, l’unique point pris par la paire samarienne malgré des échanges de plus en plus serrés lors du quatrième set (3-3, 6-6, 9-9). C’est finalement bien Miramas qui s’imposait au bout du suspens, 10-12, ne laissant pas la place à une dernière belle. 

Malgré les 24 sets disputés en près de quatre heures, les joueurs de l’Amiens STT concédaient leur première défaite 3/2 de la saison. Une défaite qui ne les empêchait pas de monter sur la plus petite marche du podium, aux côtés de Metz, avec 15 points en six rencontres jouées. La prochaine opposition des Amiénois sera de nouveau à domicile, le lundi 20 décembre à 17 heures, avec la réception de Istres en match en retard. 


Amiens STT – Miramas TT : 2/3
G. Jean / J. Zheng : 2/3 (-7 8 -9 3 -4)
T. Lakatos / P. Lavergne : 2/3 (11 -9 8 -3 -6)
H. Cifuentes / Z. He : 3/2 (-9 12 7 -5 11)
T. Lakatos / J. Zheng : 3/2 (-6 8 5 -7 3)
Cantero-Jean / He-Lavergne : 1/3 (-9 -3 9 -10)




Océane Kronek

Crédits photos : Léandre Leber – Gazettesports.fr