AMIENS SC : Des ondes positives pour retrouver la victoire ?

football ligue2 amiens sc vs sm caen 024 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Alors que l’Amiens SC reçoit l’USL Dunkerque ce vendredi à 21h, l’optimisme semble être de mise dans les rangs amiénois.

Plus d’un mois après la dernière victoire en championnat, la seule lors des 12 derniers matchs, l’Amiens SC est toujours englué dans les tréfonds du classement, en étant relégable avec seulement 15 points en 16 matchs. Pourtant, c’est un Philippe Hinschberger plus serein que jamais qui s’est présenté devant la presse la veille de la rencontre. Il est vrai que malgré une position peu flatteuse, les équipes sont très resserrées. Ainsi, « on est à 4 points de la 12ème place » souligne l’entraîneur amiénois.

Surtout, sur les derniers mois, il voit du progrès, « dans l’ambiance du vestiaire, à l’entraînement », au sein de son équipe, qui n’a certes pas beaucoup gagné mais qui n’a également perdu qu’à deux reprises lors des 13 dernières journées, performance seulement battue par Toulouse et Le Havre.

Si les supporters ne seront peut-être pas tous d’accord pour noter le progrès que remarque le coach picard, celui-ci reconnait que c’est aussi « une histoire de feeling ». Et de ce point de vue, le sien est positif : « Contre Le Havre, je retrouve une équipe que j’aime bien, qui joue bien au football, qui se crée des occasions, qui est capable de revenir au score à la dernière minute, ce sont des éléments positifs. […] ce que je ressens, c’est qu’aujourd’hui, mon équipe me ressemble plus qu’il y a 2-3 mois.« 

football ligue2 amiens sc vs sm caen 034 leandre leber gazettesports
Dans un match que l’on peut imaginer fermé entre deux bonnes défenses, l’état de forme de Bamba incertain mais présent dans le groupe, pourrait s’avérer crucial

Alors que manque-t-il pour que les choses tournent enfin dans le bon sens ? Un « petit déclic », dans le domaine offensif. Maintenant que la solidité défensive a été retrouvée (l’Amiens SC est la 4ème défense sur les 13 derniers matchs, avec 7 clean sheets), les Amiénois ont en effet « le loisir d’attaquer ». Mais si se créer plus d’occasions est en effet nécessaire, car « si on se crée 2 occasions, ça va être compliqué, si on en a 6, ce sera plus facile », il s’agit également de faire montre de plus de tranchant sur celles-ci, de plus d’efficacité. Pour parvenir à ces deux choses, Philippe Hinschberger compte sur la confiance acquise lors des matchs de coupe : « Ces matchs, certes contre des petites équipes, doivent nous montrer que l’on est capables de mettre le ballon au fond. […] C’est à moi de faire prendre conscience à l’équipe de ses vraies possibilités. »

Dunkerque a retrouvé de l’allant

Petit bémol à cet optimisme toutefois, l’opposition. Pourtant, sur le papier, Dunkerque n’a rien d’un foudre de guerre. Promis à la lutte pour le maintien depuis le début de saison, les hommes de Romain Revelli sont en effet 18èmes, un point seulement devant les Picards. Mais, malgré deux récentes défaites, les Nordistes se sont bien repris depuis deux mois. Ils sont même la meilleure équipe de L2 sur les 7 dernières journées de championnat. Et surtout, quoiqu’un peu moins imperméable que celle de l’ASC, ils affichent une belle défense avec seulement 5 buts encaissés. De quoi imaginer une rencontre « âprement disputée, sans beaucoup d’espace » face à une équipe « qui ne va rien lâcher » et « s’accrocher jusqu’au bout ».

Autre petite faille dans l’optimisme samarien, l’absence de plusieurs joueurs importants. Si Philippe Hinschberger se réjouit de « cadres qui reviennent au niveau qu’on attend », ce ne sera pas Alphonse, forfait pour cette rencontre. Kader Bamba, qui a repris l’entraînement « un peu tardivement » était lui incertain et pourrait bien, malgré sa présence dans le groupe, ne pas débuter. Dans le secteur offensif, il faudra alors peut-être faire confiance à Arokodare et Badji. Mais là aussi, c’est l’optimisme qui règne, le technicien amiénois notant « des garçons qui marquent plus de buts à l’entraînement, sont plus adroits techniquement », au-delà des 4 buts en 2 matchs de coupe de l’avant-centre nigérian de l’ASC, qui peuvent aider à le mettre en confiance.

Dans un match qui devrait être assez serré entre deux équipes très proches et solides défensivement, la clef d’une victoire, qui ferait du bien, se situera sûrement dans la capacité à faire sauter le verrou adverse.


Ligue 2, 17ème journée

Vendredi 3 décembre, 21h, Stade Crédit Agricole La Licorne : Amiens SC (19ème, 15 pts) – USL Dunkerque (18ème, 16 pts)

Le groupe amiénois : Gurtner, Thuram – Fofana, Mendy, Xantippe, Pavlovic, Sy – Lusamba, Lomotey, Gnahoré, Benet, Gene, Gomis – Badji, Bamba, Arokodare, Ciss, Akolo


Morgan Chaumier

Crédit photos : Léandre Leber – Gazettesports