FOOTBALL – Kevin Roger : « On a vécu un super truc avec les copains, les dirigeants, le staff »

football coupe de france rc salouel wasquehal audrey louette gazettesports (68)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Attaquant du RC Salouël, Kevin Roger retenait surtout le positif après ce formidable moment qu’ont vécu les Salouasiens à la Licorne, malgré l’élimination au 8ème tour de coupe de France.

On ne sera jamais ce qui se serait passé si ta frappe avait été au fond…

On est tombé sur un très bon gardien, il faut le dire aussi, il sort la parade. Après on le savait, il fallait être super efficace sur le peu d’occasions qu’on allait avoir. Il sort les arrêts, après les deux buts en fin de première nous ont fait un peu mal. Mais le troisième but est super important, si c’est pour nous ça relance tout. On le prend, ça fait 3-0, ce n’est pas évident… […]
C’est vrai que ça aurait pu changer tout le match (ndlr : ses occasions en première période). Après le gardien… il n’y a pas ça en D2, en D2 il y a but (rires). Là j’en rigole un peu, mais sur le coup… À la fin j’ai un peu craqué, on croise le regard de sa mère, on voit tous les gens qu’on a fait déplacer. C’est beau quoi, le dernier club de district, le petit poucet… Après bravo à Wasquehal, ils ont une belle équipe, ils nous ont fait courir. On a eu la chance d’être sur la Licorne.

football coupe de france rc salouel vs wasquehal 025 leandre leber gazettesports
À deux reprises en première période, Kevin Roger a mis en danger le portier adverse

Mais tu y as cru en première ?

Bien sûr, comme tout le monde, même jusqu’à la fin. Même à 3-0 j’y croyais encore…

Même à 3-0 j’y croyais encore…

Au moins pour sauver l’honneur…

Ça oui, on aurait mérité je trouve en plus. Ça aurait récompensé tout le groupe, mais bon on va retenir notre parcours, on a fait déplacer du monde.

Il n’y a pas trop de regrets alors ?

Un petit peu là, à chaud. Mais on va retenir le positif, et puis on a vécu un super truc avec les copains, les dirigeants, le staff, jamais je n’aurais cru, en début de saison, remplir toute la tribune EST de la Licorne. Non, franchement, on ne va retenir que le positif, et bravo à Wasquehal.

Jamais je n’aurais cru, en début de saison, remplir toute la tribune EST de la Licorne

Il ne faut pas trop repenser aux occasions ?

Je me dis que je n’aurais pas pu faire beaucoup mieux, le gardien fait ce qu’il faut, il ne relâche aucun ballon. Ils ont fait ce qu’il fallait, bravo eux.

On parle de regrets, mais le mot qui peut être utilisé après ce parcours c’est : fierté ?

Regrets à l’instant T, parce qu’on se refait un peu le match… Mais bien sûr, beaucoup de fierté, être le dernier club de district, le premier dans l’histoire de la coupe de France qui arrive au 8ème tour, ce n’est pas donné à tout le monde. Je le répète mais en début de saison j’aurais signé tout de suite, faire déplacer autant de monde, et vivre ça avec Salouël, que des copains. Je pense que l’on a tout donné, on s’est déchiré sur chaque ballon.

football coupe de france rc salouel wasquehal audrey louette gazettesports (71)
À l’instar de son coach, l’attaquant salouasien n’avait pas beaucoup de regrets après l’élimination de son équipe au 8ème tour

Qu’est-ce qui fait que vous n’êtes « qu’en D2 », au niveau départemental ?

L’équipe est récente, c’est un peu Julien Valery qui a monté l’équipe (ndlr : durant l’été 2020 de nombreux joueurs présents actuellement ont signé à Salouël), il faudra lui dire merci aussi. Il nous a fait venir un par un en gros. Après quand il est parti, on est tous resté, on savait qu’Antoine (ndlr : Mucke) reprenait l’équipe. Un super mec, un super pote et un super coach…

Vous avez prouvé que vous aviez le niveau pour jouer au-dessus, il faut le démontrer maintenant ?

C’est ça surtout. Maintenant ça va nous faire bizarre, on va peut-être rejouer devant 30-40 personnes, mais après on le savait. Notre objectif numéro 1 c’est de monter, on a un peu de retard, mais bon on va vraiment pouvoir se canaliser sur le championnat maintenant. La semaine dernière (ndlr : défaite 3-0 face à Lignières-Châtelain le dimanche 21 novembre), je ne dis pas que l’on a pris le match à la légère, mais inconsciemment ça n’était pas évident…

On va vraiment pouvoir se canaliser sur le championnat maintenant.

Vous allez être attendus toute la saison maintenant ?

C’était déjà le cas, l’année dernière, on avait fait 5 matchs 5 victoires. Là on l’est encore plus. De toute façon, là, limite l’équipe adverse recule de 20 mètres et nous laisse le ballon dès l’engagement. Après, à nous d’être efficaces et de faire vibrer encore nos supporters et monter en fin d’année. Même si on a du retard au classement, on a un match en retard qui peut nous permettre de revenir à 5 points du leader. Après il n’est pas gagné le match. Mais on va aller chercher l’Olympique Amiénois.

Le plus dur c’est de redescendre un peu et de se reconcentrer sur ce championnat justement ?

Dès la semaine prochaine on va se remettre dedans, après avoir profité à fond avec nos amis, notre famille. Dans la tête on est forts. Dès le début d’année, d’aller au 4ème tour avec les maillots, on aurait été contents. Au final, on fait deux fois mieux et on se retrouve au 8ème, c’est exceptionnel. Et notre objectif c’est de monter, on sera présent en fin d’année, j’espère qu’il y aura toujours autant d’intervieweurs (rires). Franchement ça fait plaisir, merci.



Propos recueillis par Morgan Chaumier

Crédit photo Léandre Leber Gazettesports.fr


Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.