Football – Chouaïb Sagouti : « On a fait un cadeau, on doit gagner ce match »

football coupe de france ac amiens vs feignies 001 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Au sortir de l’élimination en Coupe de France contre Feignies Aulnoye, un sentiment de frustration et la sensation d’être passé à côté de quelque chose dominaient dans le vestiaire de l’AC Amiens.

Chouaïb Sagouti :

Sur le match ça doit être une grosse désillusion ?

Franchement, désillusion oui, parce qu’on avait le match en main, on a fait un cadeau ce soir. Je suis persuadé qu’on a fait un cadeau et peut-être qu’on ne s’est pas rendu compte qu’on avait un 32e juste après parce que normalement on doit gagner ce match, on ne peut pas se permettre de perdre. 

On fait une grosse première mi-temps, en deuxième on a un peu reculé. On a je ne sais pas combien de situations franches mais on ne les mets pas. Et du coup derrière ça nous met en danger parce qu’on recule, on recule et sur un coup de pied arrêté on n’est pas à 100%. Franchement c’est horrible, on a le match en main, on recule un peu mais on tient bon, ce scénario est cruel.

Et les penalties ce n’est pas un exercice qui vous réussit de manière générale

La séance de tirs au but c’est quitte ou double. Je ne vais pas en vouloir aux garçons parce que c’est facile de parler comme ça, mais je ne pense pas qu’on a perdu le match pendant la séance de tirs au but, pour moi on l’a perdu avant.

Après ils ont quand même eu des occasions avec le pénalty, sur un poteau, il y a eu pas mal d’occasions dans le match

On est resté en vie jusqu’aux arrêts de jeu, et c’était un miracle quand même, après on n’a pas su tenir jusqu’au bout.

Il faut tout de suite chasser les mauvais démons et repartir

Chouaïb Sagouti

Vous allez pouvoir vous concentrer pleinement sur le championnat maintenant ?

Oui, de toute façon il n’y a que ça à faire et à partir de lundi il faut repartir pour faire un résultat la semaine prochaine. Il faut tout de suite chasser les mauvais démons et repartir, j’espère qu’on va se mettre la tête à l’endroit dès le début de semaine et qu’on va digérer ce mauvais scénario. 

À partir de lundi il faut se vider la tête. Il reste deux matchs avant la trêve. Il faut aussi se servir des bonnes choses qu’on a faites, puisqu’on a quand même fait des bonnes choses et la semaine prochaine il faut aller chercher les trois points.

football coupe de france ac amiens vs feignies 019 leandre leber gazettesports
L’AC Amiens avait ouvert le score en premier, avant de se faire rejoindre dans les arrêts de jeu par Feignies Aulnoye (1-1, 1-3 T.A.B)

Miri Siradjidini :

Quel est votre sentiment après la rencontre ?

Pour moi c’est beaucoup de regrets, vu la physionomie du match et le nombre d’occasions de buts que l’on a pour tuer le match. Ce but que l’on prend à la dernière minute nous tue complétement. C’est beaucoup de regrets de sortir de la Coupe de France, l’année prochaine on rêvera un peu plus fort et on essayera de se qualifier pour aller le plus loin possible.

Tu étais sur le banc, comment as-tu senti tes coéquipiers ?

Je nous ai senti bien, même à l’échauffement tout le monde était concerné et concentré. On était venu avec le même objectif aujourd’hui, de se qualifier pour les 32e, malheureusement on n’a pas sur le faire. Maintenant, il faut vite passer à autre chose et l’objectif va être de viser la meilleure place possible en championnat.

Arnaud Binet :

Il y a des regrets…

Bien sûr, oui. On est tous très déçu parce qu’on sort de la compétition en réalisant un gros match. C’est comme ça, on ne reviendra pas en arrière donc il faut juste relever la tête et se remettre au travail pour le championnat.

Comment est-ce possible de perdre après une si belle première période ?

On ne tue pas le match, et à partir du moment où on ne fait pas ça, on laisse encore l’adversaire en vie. Ils ont joué pleinement leur chance, ils sont venus pour se qualifier. Ils ont commencé à avoir un jeu plus direct, leurs grands sont passés devant. Ce qui est rageant c’est qu’ils marquent sur une erreur de marquage alors qu’on fait tous les efforts pour défendre. Il n’y a pas de but sans erreur, il faut juste travailler et relever la tête.

Il n’y a pas de but sans erreur, il faut juste travailler et relever la tête.

Arnaud Binet

Vous avez raté le coche…

Bien sûr qu’on l’a raté, le match était plus qu’à notre portée, on l’a montré. On n’a rien à envier à cette équipe. On avait à cœur de prendre notre revanche sur le match de championnat joué là-bas, de montrer à tout le monde que le 4-0 n’était pas mérité. Les gens ont vu qu’il y a une très belle équipe à Amiens Nord bien que l’on entende le contraire un peu partout. On s’est tous battu les uns pour les autres. Il a manqué un peu de justesse offensivement, et un peu de justesse défensivement sur le but encaissé. On doit tirer des conclusions de ce match mais on a montré qu’on est une vraie équipe et c’est ce qui rend cette sortie encore plus rageante. On a réalisé un très bon match.

Ce n’était pas simple de se remobiliser pour les tirs au but…

C’est compliqué avec ce but à la dernière minute, oui, mais on n’a pas tiré les penalties pour les louper. On y est allé à fond. On a fait ce que l’on avait envie de faire aujourd’hui. On a eu des loupés, on a eu de la réussite. C’est une défaite très dure à avaler, mais il faut trouver des points positifs pour avancer.


Propos recueillis par Morgan Chaumier et Julien Benesteau

Crédit photos : Léandre Leber Gazette Sports