FOOTBALL : Grosse performance des Portugais

fcppa vs bully les mines (reynald valleron) (9)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

S’il ne s’agit que de coupe de la Ligue des Hauts-de-France, les Portugais d’Amiens ont sorti une prestation solide pour éliminer Roye Noyon (R1), 3-0.

Dès l’entame de match, les Portugais donnent le ton. « D’entrée de jeu, on monopolise bien le ballon, on arrive bien à poser le jeu, à le prendre à notre compte » nous décrit ainsi Benoît Sturbois. Cissé se procure alors une première occasion, qui file à côté (10′). Dans les minutes qui suivent, Roye se procure une occasion similaire (15′), mais ce sont bien les locaux qui continuent à « dominer les débats ». Ngakosso se procure ainsi deux grosses occasions, la première sur un centre de Cissé, conclu par une reprise dans les 5,50m (25′), la seconde sur un centre en retrait de Piim qui se termine par une frappe de très peu à côté alors que le gardien était battu (30′). Si le staff craint encore de payer l’inefficacité offensive, Ngakosso s’infiltre sur le côté de la surface et trouve Cissé qui ouvre le score, de la tête (1-0, 40′). Poidevin se procure encore une dernière opportunité, non cadrée, avant la mi-temps sur le score de 1-0, « pas cher payé » selon le coach amiénois.

Et au retour des vestiaires, ce sont les visiteurs qui vont de l’avant, même s’ils peinent à se procurer de réelles occasions. Celle-ci vient à l’heure de jeu quand un attaquant royen à hauteur du point de pénalty, bute sur Gningue qui dévie sur la barre (60′). C’est un tournant car derrière, ce sont les Portugais qui repartent de l’avant, d’abord par Boulafrad, puis par une frappe captée par le gardien de Ngakosso. Et vient finalement le but du break quand Yahiaoui élimine deux joueurs côté gauche, centre en retrait et trouve Poidevin pour la finition (2-0). Si les visiteurs « jettent toutes leurs forces dans la bataille », les locaux se procurent encore plusieurs opportunités par Cissé ou Poidevin avant de clore le score par Ngakosso, qui lancé par Poidevin, élimine le gardien, est fauché par un défenseur et se fait justice lui-même en transformant le pénalty (3-0, 84′). Poidevin a même l’opportunité d’inscrire un doublé mais sa tentative est sauvée par un défenseur sur la ligne alors que le portier avait été éliminé. Les Portugais rejoignent ainsi le RC Amiens, l’ESC Longueau et l’US Camon, exempts, en 1/16 de finale grâce à ce succès 3-0.

De la satisfaction, mais avant tout, place au championnat

Alors, certes, du côté de Benoît Sturbois, « on ne change pas le discours. Cette coupe, on la joue parce qu’on sait qu’on n’a pas vraiment le choix et qu’il est hors de question de la boycotter. » Mais si « on perd de l’énergie » dans ce genre de rendez-vous, pas question de mettre de côté les aspects positifs qui ont été observés lors de cette rencontre : « Le contenu est quasiment parfait, on a maîtrisé notre sujet, on a réussi à les faire déjouer tout en jouant. On s’est procuré beaucoup d’occasions, le bloc équipe a été solide, il y a eu beaucoup de sérénité dans ce qu’on a proposé, on a été vraiment solidaires. »

« C’est le match le plus abouti sur la durée, même en comptant le match de Vimy, ajoute même le coach des Portugais, parce qu’on n’avait pas été vraiment mis en difficulté, mais on ne s’était pas procuré tant d’occasions. Mais là, pour le coup, dans le contenu, où l’on a su utiliser le ballon, les empêcher de produire du jeu, Noureddine (Laroussi, ndlr) et moi sommes vraiment satisfaits de ce que les garçons ont proposé. » Une satisfaction qui incite l’homme fort du FCPPA à tirer « un coup de chapeau aux garçons pour la prestation qu’ils ont pu faire ce week-end, parce que 3-0, c’est un gros score contre une équipe qui joue un cran au-dessus et qui est venue avec son effectif et pas la réserve. »

Ce genre de rendez-vous permet aussi au groupe amiénois de prendre conscience « qu’on est capable de bien répondre face à une équipe de niveau supérieur. » De quoi prendre de la confiance, donc, mais aussi de pouvoir s’appuyer sur tout ce qui a été bien fait pour le retranscrire, enfin, en championnat. Car comme le rappelle Benoît Sturbois : « On sait que cette coupe, ce n’est pas ce qui va nous permettre de nous maintenir ou de grimper des échelons donc on va se concentrer sur le championnat. C’est vraiment une belle prestation avec contenu et résultat. Maintenant, ce n’est que la coupe. » Charge donc à Amiens Porto d’enchaîner en R2, la semaine prochaine, sur la pelouse de Gamaches.


FC Porto Portugais Amiens (R2) – US Roye Noyon (R1) : 3-0 (1-0)

Buts : Cissé, Poidevin, Ngakosso

FC Porto Portugais Amiens : Gningue – Wable, Devauchelle, Laget – Poidevin, Idez, Yahiaoui, Boulafrad – Piim, Cissé, Ngakosso

Entrants : Beaudart, Pereira, Dufossé


Morgan Chaumier

Crédit photo : Reynald Valleron (archives) – Gazettesports