FOOTBALL : R2 qui pleure, R3 qui rit

football esc longueau vs rca gazettesports coralie sombret 31
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Alors qu’en R2, Portugais et AC Amiens (b) ont chuté, en R3, la fortune a souri au Pigeonnier et au RC Amiens.

Si les Portugais peuvent avoir des regrets après avoir fait bonne figure contre un gros du championnat de R2, l’addition est en revanche salée pour la réserve de l’AC Amiens qui s’incline 5-0 sur la pelouse de Marcq (b). Pourtant, si le score est lourd, les réservistes amiénois auraient eux aussi pu espérer mieux s’ils n’avaient pas montré deux visages. Car la première mi-temps est plutôt bonne. Et même « très intéressante sur le plan tactique et sur la rigueur défensive » au regard de Yohane Moreira. Le choix de base de mettre en place un bloc médian, de laisser la possession à l’adversaire et de procéder par contre se montrant payante, les Samariens revenant à la pause avec le 0-0. Cela aurait même pu être mieux si deux belles situations n’avaient pas été gâchées à la finition.

Et au retour des vestiaires, patatras. Si le coach amiénois reconnaît que ce qu’il avait mis en place pouvait être usant mentalement pour sa jeune équipe, « jamais je n’aurais pensé qu’on allait autant lâcher en deuxième période », souffle-t-il. Il faut dire que le début de mi-temps fait tout de suite mal à ses hommes. Au bout de 5 minutes, la prise à deux qui avait permis de museler les joueurs de côté marcquois fait défaut et Agha en profite pour ouvrir le score. Et à peine 5 minutes plus tard, les visiteurs font le break. À 2-0, les Picards perdent pied. « Chacun a joué de son côté, cela n’a plus joué collectif, il n’y avait plus de cohérence sur les replis défensifs », déplore Yohane Moreira. De même qu’une équipe « capable de se ne concentrer, de n’être rigoureuse que 45 minutes. »

Avec cette deuxième lourde défaite à l’extérieur d’affilé, c’est une mauvaise opération que faite l’AC Amiens (b) qui se retrouve désormais 9ème.


Olympique Marcq (b) – AC Amiens (b) : 5-0 (0-0)

AC Amiens (b) : Thoris – Sylla, Moreira, Bekka, Maquinghem – Bounous, Abdelouhabi – Mardochée, Ait Hamou, Oualit – Kwinta ; Entrants : Hamadi, Khelif



R3 – Les Amiénois restent au contact

En R3, sur des scenarios bien différents, les équipes amiénoises ont fait le travail. En déplacement sur la pelouse de la réserve de Maubeuge, le RC Amiens s’est tout de suite mis sur le bons rails. Sur une touche, un jeu combiné entre Anthony Petit et Illi Monteiro permet au premier de centrer au deuxième poteau pour Michel Monteiro qui ouvre le score sur la première occasion amiénoise du match (0-1, 2′). Une « bonne entame » qui « facilite un peu le match » des Amiénois, explique Nicolas Cauvin.

Ensuite, il s’agissait d’être « bien en place » face à « une équipe solide », choses faites selon le coach amiénois : « Sur l’ensemble du match, on a bien défendu, on s’est procuré quelques occasions, le contenu a été intéressant. Ils ont deux occasions que notre gardien sort, on en a eu quatre cinq, mais on n’a pas réussi à mettre le deuxième but. Dans l’ensemble, on a maîtrisé. » C’est pourquoi il estime donc que « la victoire est méritée. »

Une victoire qui procure à l’entraîneur samarien « de la satisfaction parce qu’on voulait se rattraper du match nul à domicile contre Arsenal. » Et qui s’avère importante au classement. Les Amiénois restent en effet à 2 points de la tête tout en laissant les 3 dernières positions 5 points derrière eux, avant les aléas du calendrier : « Sachant qu’on est exempts le 21 novembre, on voulait prendre des points à Maubeuge qui était invaincu, je pense que c’est une bonne chose. Il fallait prendre des points, il ne fallait pas qu’on se fasse décrocher du haut de tableau, sachant qu’on est exempts le prochain match, on reste en embuscade. » Tout en sachant que le plus gros reste à venir, après la trêve hivernale : « Il ne faut pas perdre trop de points en ce moment et ça va vraiment reprendre au mois de février, c’est là qu’il va falloir être prêt à enchaîner. »


US Maubeuge (b) – RC Amiens : 0-1 (0-1)

Buts : M. Monteiro (2′)

RC Amiens : Echair – A. Petit, Suiveng, Baldé, Gervais – Mahtaj, I. Monteiro, Agouzoul, M. Monteiro, Bengachoud, Drani ; Entrants : Mbundu, Charley



Du côté du Pigeonnier, on n’a en revanche pas fait dans la dentelle. Dans les 25 premières minutes, les locaux prenaient déjà le match à leur compte avec l’ouverture du score de Souply (1-0, 18′) puis le break de Leroux (2-0, 25′). Une avance, intéressante mais pas encore définitive, que les Amiénois conservaient jusqu’à la pause. Mais au retour des vestiaire, Moÿ-de-l’Aisne craquait complètement. Sorian Heurtel (3-0, 48′) puis Leroux (4-0, 54′) permettaient aux Samariens de prendre le large, cette fois-ci sans trop craindre, désormais, d’être repris. Ce qui n’empêchait par le Pigeonnier d’enfoncer le clou en fin de match avec Souply pour un doublé (5-0, 75′) puis Nnakenyi (6-0, 85′).

Avec cette large victoire, les Amiénois respirent un peu mieux. Alors qu’ils pouvaient voir le bas de classement se rapprocher, ils ont su, au contraire, prendre le large en mettant notamment leur adversaire du jour à 4 points. Le Pigeonnier est donc désormais calé en milieu de tableau, en 6ème position.


Amiens Pigeonnier – SAS Moÿ-de-l’Aisne : 6-0 (2-0)

Buts : Souply (18′, 75′), Leroux (25′, 54′), S. Heurtel (48′), Nnakenyi (85′)

Effectif Amiens Pigeonnier : Jego – Desson, Mabille, Morais, Leroux, Allogo, Zemmour, Almeida, Souply, C. Heurtel, S. Heurtel, Diabaté, Remond, Nnakenyi