FOOTBALL : Défaite frustrante pour les Portugais

fcppa vs bully les mines (reynald valleron) (29)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Face à Étaples, les Portugais d’Amiens ont eu les opportunités mais le manque d’efficacité, offensive comme défensive, a eu raison d’eux et les a condamnés à une défaite, 1-2.

La rencontre part sur les chapeaux de roue en termes d’intensité, les visiteurs semblant tout de suite vouloir étouffer les Amiénois. Malgré cela, ce sont bien les locaux qui frappent les premiers. Sur un coup-franc botté à hauteur de la ligne médiane, la défense étaploise n’est pas attentive et Cissé peut se retourner dans la surface, mais bute finalement sur Codron (8′). Bien qu’ils imposent un gros pressing et se projettent bien dans le dos de la défense picarde, les Etaplois peinent encore à inquiéter Gningue, grâce, notamment, à plusieurs bons retours défensifs d’Ameur. Leur seule vraie tentative se limite à une tentative de lobe, d’assez loin, de Pau, ne retombant pas assez tôt (12′).

Un premier tournant intervient avec la sortie de Njamen sur blessure, remplacé par Ribeiro (17′). Profitant de la nécessaire réorganisation défensive, il n’en faut pas plus aux Pas-de-Calaisiens pour se montrer dangereux. D’abord sur une frappe de Douville repoussée par Gningue qui réalise même une double parade sur cette action (19′), ensuite par Leman dont la frappe est arrêtée (23′) puis par Brachet, servi dans la profondeur mais dont le tir ne trouve pas le cadre (26′).

Ce temps fort passé, ce sont les Amiénois qui prennent nettement le dessus pour terminer la mi-temps. Cissé voit par deux fois Codron s’interposer après avoir été lancé par Facquier (32′). Puis la reprise d’Ameur au second ballon sur le corner passe à côté (33′). Dans la foulée, Poidevin est servi entrée de surface par un joli ballon d’Idez par dessus la défense, mais sa touche de balle, tout en finesse, est bien lue par le portier étaplois (34′). Ce même Poidevin qu’on retrouve quelques minutes plus tard au centre. Cissé laisse passer astucieusement pour N’Gakosso dont la reprise à bout portant n’est pas cadrée (37′). Aucune équipe n’a su profiter de son temps fort pour scorer et à la mi-temps, le match nul est logique (0-0).

Des centres fatals

Et comme en première période, c’est Étaples qui repart le plus fort. Mais met d’abord surtout Gningue en valeur sur une belle frappe de Brachet, d’abord (47′) puis sur une reprise acrobatique de ce même Brachet ensuite (54′). Et malgré une tentative de repartir de l’avant des Portugais marquée par un centre de Poidevin vers Cissé, conclue par un ballon à côté (57′), ce sont bien les visiteurs qui profitent de ce temps fort pour ouvrir le score. Sur un centre, Legal prend en effet le dessus sur Wable et trompe Gningue à bout portant, en mettant sa tête sous la barre (0-1, 60′).

Le staff amiénois cherche des solutions, passe à 3 derrière « pour mettre du poids devant », allonge le jeu, mais en vain, N’Gakosso, souvent censé être à la réception, étant bien pris par la défense des Pas-de-Calaisiens. Seul un ballon d’Ameur dans les bras de Codron (75′) venant sanctionner cette période. Et ce sont même les Étaplois qui parviennent encore, par à-coups, à se montrer dangereux, qu’il s’agisse de Brachet qui passe devant son défenseur mais met sa tentative à côté (76′), ou d’un coup-franc de Legal repoussé par Gningue puis repris par Lenglen dont la tentative est sauvée sur la ligne par Devauchelle (79′). Et finalement, dans la foulée, sur un centre de la droite, toute la défense est aspirée vers le ballon et Legal est tout seul pour plonger au second poteau et doubler la mise (0-2, 80′).

La partie semble pliée et Duhamel a même une opportunité pour alourdir la marque qu’il n’appuie pas suffisamment (83′). Mais finalement, en angle fermé, N’Gakosso décoche une superbe frappe qui fait mouche (1-2, 88′). Les derniers instants sont étouffants tant les Amiénois mettent la pression sur la surface étaploise. Poidevin croit bien égaliser mais sa frappe fracasse la barre (89′). Les Amiénois réclament même un penalty sur une main, mais l’arbitre estime que le ballon touche d’abord le genou et qu’elle n’est donc pas sanctionnable (90′). Et la partie se termine ainsi dans la frustration d’une défaite 1-2.

Des regrets et de la frustration

En effet, Noureddine Laroussi estime que « c’est dommage, on peut avoir des regrets, c’est un match qu’on aurait pu gagner. Il y a beaucoup de frustration parce qu’on a fait une très bonne première mi-temps. » Des regrets qui se concentrent notamment sur le fait de ne pas avoir su profiter des temps forts, mais aussi d’avoir mal géré certaines situations. « On avait dit de faire attention aux temps faibles et c’est là-dessus qu’on prend deux buts sur lesquels on n’est pas du tout au marquage », déplore ainsi l’adjoint de Benoît Sturbois, « à ce niveau-là, ça se paye cash. On sait que c’est un championnat très relevé. » Il défend en revanche l’option de jeu qui consistait à jouer long après l’ouverture du score : « On leur a demandé d’avoir un jeu un peu plus direct au regard de l’état du terrain qui ne favorise pas le jeu au sol et pour mettre plus de densité devant leur but, ça n’a pas souri aujourd’hui, il faut continuer à travailler. »

La frustration peut aussi venir de ce que le scenario se répète contre plusieurs grosses équipes du championnat, après la courte défaite contre Bully, sur des erreurs défensives : « À chaque fois, on se dit qu’on n’est pas loin. Hormis les scores, l’intention est là, on a une belle équipe qui joue bien au foot. Malheureusement, ça ne sourit pas pour nous. » D’autant qu’avec ce résultat, les Amiénois se retrouvent désormais 7èmes et voient le quatuor de tête nettement se détacher, avec 7 points d’avance, désormais. Ce n’est cependant pas le seul contrecoup négatif que pourrait avoir cette défaite : « C’est une défaite qui nous fait un peu mal, sur le plan comptable mais aussi sur la débauche d’énergie qu’on y a laissé. En plus, on perd notre défenseur central. » De quoi en conclure, pour Noureddine Laroussi, que « c’est un dimanche vraiment difficile. »


FC Porto Portugais Amiens – AS Etaples : 1-2 (0-0)

Buts : N’Gakosso (88′) pour Amiens ; Legal (60′, 80′) pour Étaples

FC Porto Portugais Amiens : Gningue – Ameur, Wable, Njamen, Devauchelle – Idez, Facquier – Poidevin, N’Gakosso, Boulafrad – Cissé

Entrants : Ribeiro, Yahiaoui, Pereira


Morgan Chaumier

Crédit photo : Reynald Valleron (archives) – Gazettesports