TENNIS DE TABLE : Pas de miracle pour l’ASTT

Tennis De Table Astt Vs Metz 0038 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Le brillant succès décroché à Lille quelques jours plus tôt n’aura pas suffi aux joueurs d’Arnaud Sellier pour faire tomber le leader de Pro B, Thorigné-Fouillard. Défaite 3/1 pour les Amiénois qui restent néanmoins sur le podium.

Tomi Lakatos (46) ouvrait de nouveau le bal de la soirée, cette fois face à Léo De Nodrest (72). Un match prometteur des deux côtés qui se soldait toutefois par la victoire du Thoréfoléen, 3/2. Lakatos se maintenant pourtant à quelques points de son adversaire (3-3, 5-4) avant que celui-ci ne prenne doucement de l’avance (8-5, 10-7). Et malgré une petite remontée de l’Amiénois, De Nodrest s’imposait 11-9. La seconde manche se déroulait sur le même schéma, les deux joueurs se tenant d’abord dans un mouchoir de poche (3-3, 6-6), Lakatos ne parvenant que brièvement à prendre un peu d’air (8-10) pour finalement l’emporter 11-13. Au troisième set, c’est De Nodrest qui menait la danse dans un premier temps (3-2, 5-3) jusqu’à ce que le Samarien ne recolle (6-6), poussant le Breton à un temps mort qui le remettait sur de bons rails (9-6, 10-8). Lakatos s’inclinait alors de nouveau 11-9, mais rebondissait un grand coup sur la quatrième manche (1-5, 2-9) pour se remettre à égalité, 3-11. Une fois le break fait par De Nodrest, la belle semblait tourner nettement à l’avantage du local (4-4, 7-4), mais le Hongrois ne s’avouait pas vaincu et revenait aux basques de son adversaire (9-9) avant de rendre les armes, 11-9. Le point d’ouverture allait donc aux Thoréfoléens, 1/0

La relève était alors pour Grégoire Jean (77) qui affrontait Noshad Alamyian (35) pour la quatrième fois en trois ans. Et comme lors de leurs deux dernières confrontations, c’est l’Amiénois qui sortait vainqueur du duel, 1/3. La partie débutait d’ailleurs très bien pour Jean qui prenait rapidement ses aises (0-3, 4-7) jusqu’à avoir deux balles de sets (8-10) qu’il ne parviendra pas à négocier. Alamyian saura tirer profit de la situation pour s’imposer 13-11. Bis repetita au second set avec un Amiénois toujours légèrement devant son adversaire (1-2, 3-4) jusqu’à creuser l’écart (3-8, 5-9) et l’emporter, 7-11. De plus en plus en place dans son jeu, le Samarien s’installait sans trembler (1-5, 3-8) pour s’imposer plus tranquillement encore, 5-11. Mais Alamyian élevait alors son niveau et, malgré un bon départ de Jean (2-5, 4-7), le Breton revenait à la charge et prenait brièvement les commandes (7-7, 9-7). Et de nouveau l’Amiénois ne tirait pas profit de ses deux balles de match (9-10, 10-11) poussant la partie jusqu’à 12-14. Les deux collectifs partaient donc en pause sur un score de parité, 1/1.

Pour tenter de repasser en tête, Horacio Cifuentes (53) défiait Vincent Picard (89). Cependant, c’est bel et bien le Breton qui accrochait le point (3/1) au terme d’une partie nettement à son avantage. De fait, si Cifuentes réussissait à prendre timidement les devants au premier set (2-3, 3-4), c’est Picard qui se détachait plus concrètement dans la course (7-5, 10-5), battant l’Argentin par 11-7. La seconde manche suivait le rythme imposé par le joueur local (5-0, 6-2) et Cifuentes ne comblait pas l’écart qui séparait les deux hommes, le Thoréfoléen s’imposant 11-4. L’Amiénois tentait alors d’imposer son propre rythme au troisième set (1-4, 4-7) et, bien que Picard devenait de plus en plus accrocheur au cours de la manche (9-8, 11-10), Cifuentes tenait bon et marquait le point par 11-13. Le suspens aura cependant été de courte durée puisque son adversaire reprenait la partie en main après une brève percée de l’Amiénois (1-3, 5-4) et concluait par 11-7. Thorigné repassait alors devant Amiens, 2/1

Jesús Cantero (61) avait alors la lourde tâche de décrocher un billet pour le double décisif face à Noshad Alamyian (35). Si l’Espagnol était sorti vainqueur de la même opposition l’an passé, c’est l’Iranien qui prenait sa revanche ce vendredi avec une victoire sans appel, 3/0. Cantero entamait bien sa rencontre (1-3, 4-6) mais ne parvenait pas à maintenir le cap et pousser jusqu’à la conclusion du premier set, s’inclinant alors 11-7. Alamyian profitait donc de la baisse de régime de son adversaire pour se détacher (4-0, 6-3), mais Cantero reprenait du poil de la bête et remontait progressivement (9-7). Pas suffisant cependant, l’Amiénois déposant de nouveau les armes à 11-7. Le même rythme de croisière s’installait alors au troisième set, mais cette fois Cantero recollait plus rapidement Alamyian (4-1, 6-6) avant que celui-ci ne reparte de plus belle et ne distance l’Amiénois pour s’imposer 11-9. Thorigné inscrivait ainsi le point de la victoire, 3/1, conservant par la même occasion son siège de leader invaincu. 

Malgré cette première défaite, les pongistes amiénois continuent d’occuper la dernière marche du podium, à égalité avec Miramas (7 points) et à un petit point du dauphin, Tours. Le prochain défi des joueurs d’Arnaud Sellier se disputera à domicile le mardi 16 novembre avec la réception de Bayard Argentan, actuel 9ème de la poule (4 points). 


Thorigné-Fouillard TT – Amiens STT : 3/1
L. De Nodrest / T. Lakatos : 3/2 (9 -13 9 -3 9)
N. Alamyian / G. Jean : 1/3 (11 -7 -5 -12)
V. Picard / H. Cifuentes : 3/1 (7 4 -11 7)
N. Alamyian / J. Cantero : 3/0 (7 7 9)




Océane KRONEK

Crédits photo : Léandre Leber – Gazettesports.fr