FOOTBALL : Rebondir en R2 et R3

football pigeonnier chaumont kevin devigne gazettesports 21
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Restant toutes sur une défaite en championnat et sur une élimination en Coupe de France pour deux d’entre elles, les équipes amiénoises de R2 et R3 vont tenter de relancer la machine ce dimanche.

R2 – Journée abordable pour une première victoire

L’AC Amiens (b) est toujours en quête d’un premier succès. Après 3 rencontres de championnat, celui-ci fuit en effet toujours les hommes de Yohane Moreira. Après deux nuls inauguraux contre les Portugais et Bully, les Amiénois ont coulé, 4-1, contre Étaples, une grosse écurie de cette poule de R2. Si le score s’est révélé sans appel, cela s’est toutefois joué à des détails. En effet, c’est un manque de présence sur les coups de pied arrêtés défensifs qui a coûté trois buts et ce premier revers à la réserve de l’ACA. Un point bien identifié par son coach et qui devra être corrigé pour se donner une chance d’obtenir des résultats : « Il va falloir se mettre au diapason parce que les coups de pied arrêtés, c’est une histoire de détermination, de volonté. »

La tâche sera toutefois moins ardue ce dimanche. En plus d’avoir le bénéfice de la réception, cela sera face à une autre équipe en manque de victoire. Il s’agira néanmoins d’une opposition de style. Alors que l’ACA (b) est l’une des équipes dont les matchs offrent le plus de buts (3,7 en moyenne) avec une attaque correcte mais une défense en difficulté, Miannay Moyenneville est tout le contraire, ses matchs étant parmi les moins prolifiques (1,3 buts en moyenne) avec une attaque qui s’est seulement débloquée, pour un premier but, il y a deux semaines, mais également la 4ème défense du championnat. Si l’AC Amiens (b) rencontre donc une équipe qui a des difficultés en ce début de saison, il faudra donc tout de même être méfiant face à des joueurs du Vimeu pouvant s’appuyer sur un vrai point fort.


De leur côté, les hommes de Benoît Sturbois ont connu un début de saison paradoxal. En grande forme en Coupe de France, où ils ont atteint le 5ème tour en sortant Vimy (N3) et en menant 45 minutes contre Maubeuge (N3) avant de seulement craquer dans les 10 dernières minutes, ils ont aussi été incapables de s’imposer en championnat, butant sur l’ACA (b) et Hazebrouck avant de chuter contre Bully dans un match spectaculaire mais surtout marqué par les espaces laissés en défense.

Désormais, Benoît Sturbois espère que ses joueurs seront à 100% focalisés sur le championnat pour y reproduire ce qu’ils ont été capables de faire en Coupe : « Il n’y a plus de coupe de France, donc s’ils sont concentrés sur quelque chose, par la force des choses, ce sera sur le championnat. Si l’on est capables de faire ce genre de match contre Vimy, contre Maubeuge, ça veut dire que l’on est capables de le faire et de réitérer ces performances, donc je ne comprends pas et je n’explique pas le fait qu’on ne le fasse pas en championnat, j’espère que ce sera un déclic. »

Il sera déjà possible de se faire un avis sur une possible prise de conscience par les joueurs « qu’ils peuvent réaliser de très bonnes choses » dès dimanche face à une équipe dans le dur. Balagny est en effet dernier, ayant enchaîné deux défaites avant de prendre son premier point sur la pelouse de Hazebrouck. Les Balanéens sont d’autant plus mal en point qu’ils n’ont eux, pas le moindre succès, même en Coupe où ils ont pourtant rencontré des équipes de D1, D3 et R3. Un succès face à cette équipe serait d’autant plus bienvenu qu’il permettrait de remettre au goût du jour les ambitions affichées par Benoît Strubois : « On est largement capables de terminer dans les cinq premiers, c’était sans prétention aucune que d’annoncer ça en début de saison, maintenant est-ce que mentalement on l’est ? C’est autre chose. En tout cas footballistiquement parlant et au niveau des qualités intrinsèques du groupe, on est largement capable de bien figurer dans le championnat. »


Régional 2, 4ème journée

Dimanche 24 octobre, 15h, Stade Henri Leclercq : AC Amiens (b) (7ème, 2 pts) – JS Miannay Moyenneville (11ème, 1 pt)

Dimanche 24 octobre, 15h, Stade Ernest Fruit : Balagny US (12ème, 1 pt) – Amiens Porto FC (6ème, 2 pts)

amiens ac (b) vs bully les mines (reynald valleron) (26)



R3 – Rester au contact

En R3, les défaites concédées il y a deux semaines étaient en revanche, surtout un accroc, après une entame plutôt réussie. Toutefois, avec 4 points seulement au compteur, la lutte à laquelle se mêleront les équipes amiénoises reste indécise. Ce week-end commencera à donner des indications à cet égard. D’autant plus que le RC Amiens comme le Pigeonnier affrontent un adversaire qui a mal débuté son championnat.

D’une part, le Pigeonnier se déplace sur la pelouse de Chaulnes, qui n’a disputé que 2 matchs pour autant de défaites, dont un spectaculaire 5-2 pour sa dernière sortie. Pire défense, à cet égard, malgré une rencontre disputée en moins par rapport à la plupart des autres équipes de la poule, Chaulnes ne voit qu’une équipe faire pire, l’Arsenal Club, autant de buts encaissés pour aucun inscrit, en 2 défaites également, dont un 6-0 inaugural à Abbeville. Une équipe pas encore entrée dans son championnat qui sera, elle, en déplacement sur la pelouse du RC Amiens.

Face aux deux derniers du championnat qui n’ont pas ouvert leur compteur, les formations amiénoises auront la possibilité d’accrocher le bon wagon, la tête du championnat n’étant que 3 points devant eux. En cas d’accroc, en revanche, le bon début de saison pourrait n’être plus qu’un petit matelas sur le bas de tableau tandis que la lutte pour les premières places risquerait de commencer à s’éloigner.


Régional 3, 4ème journée

Dimanche 24 octobre, 15h, Stade Moulonguet : RC Amiens (6ème, 4 pts) – Arsenal Club (11ème, 0 pt)

Dimanche 24 octobre, 15h, Stade municipal de Chaulnes : AAE Chaulnes (10ème, 0 pt) – Amiens Pigeonnier (5ème, 4 pts)




Morgan Chaumier, avec Julien Benesteau

Crédit photo : Reynald Valleron – Gazettesports